• Accueil
  • > Austerite
  • > Austérité : Des milliers de Portugais dans la rue contre la politique d’austérité imposée par la Troïka

Austérité : Des milliers de Portugais dans la rue contre la politique d’austérité imposée par la Troïka

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2013

 

Les Portugais dans la rue contre un nouveau budget marqué par l’austérité

 

Austérité : Des milliers de Portugais dans la rue contre la politique d'austérité imposée par la Troïka  dans Austerite portugal2-300x150

Ce samedi, les Portugais sont à nouveau sortis manifester

contre l’austérité. Imposé par la Troïka, le budget 2014

s’annonce toujours plus marqué par la casse sociale.

« L’austérité a pour seul objectif de couper dans les salaires

et les retraites, appauvrir la population et démanteler

les services publics », clame le mouvement dans un communiqué dénonçant le nouveau train de mesures

de rigueur prévu pour l’an prochain. Le Portugal doit couper à nouveau drastiquement dans ses dépenses

publiques, pour atteindre les objectifs fixés la troïka et ramener le déficit public à 4% du PIB en 2014.

Le gouvernement de centre droit a présenté un projet de budget 2014 marqué par des coupes sévères

dans les salaires et les retraites des fonctionnaires.

[Source]

portugal1 dans EUROPE

 

Des milliers de manifestants dans les rues de Lisbonne, mais aussi à Porto

et dans une douzaine d’autres villes du pays, à l’appel du mouvement citoyen

«Que la troïka aille se faire voir», issu de la mouvance des Indignés.

 

Vendredi, 80% des salariés de la poste portugaise étaient en grève contre la privatisation du service

postal et la dégradation de leurs conditions de travail.

Les syndicats ont annoncé de nouvelles manifestations et une série de grèves dans les transports

et la fonction publique.

Le malaise a gagné aussi les forces de l’ordre, dont les syndicats ont lancé un appel à manifester le 21 novembre.

Vidéo

capturemanifportugal-300x125 dans Luttescapture d’écran

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

Laisser un commentaire