• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > La terrible violence de la stratégie de la direction de Gad SAS

La terrible violence de la stratégie de la direction de Gad SAS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 octobre 2013

 

La terrible violence de la stratégie de la direction de Gad SAS

 

La direction de Gad SAS, qui supprime 900 emplois en Bretagne, est parvenue à dresser

les employés de deux sites les uns contre les autres. Terrorisant les uns par la crainte

d’être les prochains à perdre leur emploi, refusant de négocier les indemnités

de licenciements, remplaçant les départs par des intérimaires roumains payés moins

que le Smic…

C’est ainsi que l’abattoir de la société Gad de Josselin (Morbihan), s’est retrouvé le théâtre de scènes

tragiques :

des heurts entre les salariés de ce site et les employés sacrifiés de l’abattoir de Lampaul-Guimiliau (Finistère).

Ces derniers, venus bloquer l’abattoir de Josselin pour amener la direction à la table des négociations

se sont confrontés à la peur des salariés de Josselin. Crainte d’être les prochains sur la liste, à cause

de menaces claires de la direction.

« A faire ce qu’ils font la semaine prochaine, c’est nous qui serons dehors, on n’aura plus rien » s’indignent

les salariés de Josselin au micro de France Info, qui résistent au blocage. C’est que la direction, par la menace,

a réussi à dresser les salariés les uns contre les autres et ruiner la solidarité entre collègues. Si pendant deux

jours l’abattoir de Josselin ne tourne pas, le site ferme, aurait ainsi menacé la direction. Résultat, d’après

les forces de l’ordre, environ 400 salariés du site de Josselin sont sortis de l’abattoir en milieu de journée,

repoussant manu militari les manifestants venus de Lampaul. Il y a eu « une bousculade assez vive

et des échanges de coups ».

http://www.dailymotion.com/video/x16a2fy

dailymotion

Par

Des intérimaires roumains

Menace et provocation supplémentaire, la direction de Gad a reconnu mardi recourir à des salariés étrangers

pour assurer le transfert d’une partie des activités de Lampaul vers Josselin.  « Il y aurait plus de cent

intérimaires roumains qui seraient arrivés en fin de semaine dernière » à Josselin, a assuré à l’AFP Jean-Marc

Détivelle, délégué FO du site de Lampaul.  « C’est du dumping social, on se demande si, en France,

plutôt que d’essayer de le combattre comme le gouvernement l’avait promis, ils n’ont pas décidé de se vautrer

dedans ».  Des travailleurs étrangers payés une misère, car si l’entreprise paye un Smic à l’agence d’intérim,

les ouvriers étrangers au final ne touchent que 600 euros, ce qu’ils toucheraient en Roumanie ou en Pologne.

Et le patron français, lui, ne paye pas de cotisation sociale, ne déclare rien à l’Urssaf et n’a même pas

de bulletin de paye à remplir…

La terrible violence de la stratégie de la direction de Gad SAS dans ECONOMIE capturegad1-300x234capture d’écran

Ce mercredi matin, le site de Josselin était toujours bloqué

par les salariés de Lampaul-Guimiliau qui ont campé

devant l’abattoir. Les CRS sont intervenus en fin de matinée.

 

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

capturegad-300x211 agroalimentaire dans Emploiscapture d’écran

Lors des heurts avec les CRS, deux manifestants ont été blessés,

« dont un a eu la main éclatée par un coup de matraque

et un autre a reçu un coup sur la tête et va devoir faire une radio

des cervicales« , a déclaré à l’AFP Patrick Le Goaf,

délégué du personnel FO de l’abattoir de Lampaul. (source)

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy