• Accueil
  • > Front de Gauche
  • > Y-a t-il de la tension entre Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ? (Andrée Oger)

Y-a t-il de la tension entre Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ? (Andrée Oger)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2013

 

Y-a t-il de la tension entre Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ?

 

Y-a t-il de la tension entre Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ? (Andrée Oger) dans Front de Gauche melenchonlaurent-300x168

 

par Andrée OGER, conseillère générale communiste

Municipales 2014, vote du Budget au Parlement :

serait-ce la guerre entre Mélenchon

et les communistes ?

 

 

Quelques phrases un peu dures de Jean-Luc Mélenchon sur les prochaines élections municipales ou le vote

du Budget 2014 ont permis à la presse de trouver un moyen de parler négativement du Front de Gauche.

Y-a t-il du vrai là-dedans ?

Courte Histoire du jeune Front de Gauche

Lorsqu’on se penche sur le Front de Gauche, il faut avoir à l’esprit la jeunesse de ce rassemblement lancé fin 2008

par le Parti communiste pour rassembler ceux qui, à gauche, ne se satisfaisaient d’un certain fatalisme alors que

le système capitaliste connaissait la pire crise de son Histoire.

Après 5 ans d’existence, le Front de Gauche a su se faire connaître. Son plus beau fait d’armes reste la campagne

présidentielle d’avril 2012 et les 4 millions de voix recueillies par son candidat, en l’occurrence Jean-Luc Mélenchon.

11,10 % des électeurs ont ainsi choisi l’alternative à gauche à une sociale-démocratie engluée dans sa dérive libérale.

Un exploit !

Force est de reconnaître les qualités de Jean-Luc Mélenchon, sa vivacité d’esprit, sa répartie, ses qualités de tribun !

Mais, le Front de Gauche ne se résume pas à un homme, fusse-t-il Jean-Luc Mélenchon!

Le Front de Gauche, c’est tout à la fois un rassemblement de partis politiques autonomes

et un mouvement qui a vocation à rassembler largement les travailleurs, les militants sociaux

et politiques.

Aujourd’hui comme en 2008, la force principale du Front de Gauche reste le Parti communiste, à la fois en termes

de puissance d’organisation, en termes d’élus, nationaux et locaux, et en termes de militants. Le PCF, c’est

aujourd’hui 130 000 adhérents quand la deuxième grosse composante du Front de Gauche, le Parti de Gauche

de Jean-Luc Mélenchon, ne revendique « que » 12 000 adhérents, à peine 10 % des chiffres communistes !

Cela se sent sur le terrain : les communistes collent Front de Gauche, distribuent Front de Gauche et organisent

des réunions Front de Gauche. Souvent seuls.

Se fâcher avec les communistes serait une stratégie suicidaire pour Jean-Luc Mélenchon et pour le Front de Gauche !

Alors, pourquoi ses propos acerbes de Jean-Luc Mélenchon à destination de ses alliés communistes ?

Peut-être faut-il mettre ça sur le compte de débats au sein de la gauche combative ?

D’analyses divergentes ?…

Le Front de Gauche n’est pas une armée au service d’un seul homme, d’un tribun. C’est, on l’a vu, la somme

de forces politiques à l’Histoire différente et de citoyens de tous horizons. Forcément, cela crée des débats,

parfois des disputes ! 

Lire la suite

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy