Roms : La colère de Dominique Baudis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2013

 

Roms : le gouvernement n’applique pas les règles,

selon Dominique Baudis

 

Roms : La colère de Dominique Baudis  dans Discriminations capturecampromroubaix-300x173Le camp de Roubaix après le démantèlement (capture d’écran)

Le défenseur des droits Dominique Baudis a accusé

vendredi le gouvernement de ne pas appliquer

une circulaire du 26 août 2012 encadrant

le démantèlement des camps de Roms.

« Cette circulaire interministérielle d’août 2012 n’est pas

appliquée dans tous les cas, loin s’en faut »,

a-t-il déclaré en ouverture d’un colloque sur le sujet à l’Assemblée nationale.

Trop souvent les évacuations se produisent sans décision de justice préalable.

Trop souvent le délai des trois mois entre le jugement et le démantèlement n’est pas respecté »,

bien que ce délai soit « nécessaire » pour réaliser les diagnostics des populations.

La circulaire en question prévoit un diagnostic social des populations en amont des évacuations

et un accompagnement en aval. En juillet, le défenseur des droits avait déjà dressé ce bilan

et formulé des recommandations. « Hélas, à ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse »

de Matignon, a-t-il regretté. « Confronté à ce silence (…), j’ai relancé le Premier ministre

dès cette semaine au sujet de notre bilan et de nos recommandations », a-t-il ajouté.

Ayrault : cette circulaire est « la politique du gouvernement »

L’ironie de la situation est que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté ce jeudi cette circulaire

comme « la politique du gouvernement » pour trancher une polémique née après

des propos controversés du ministre de l’Intérieur. « Il y a tout dedans, y compris la fermeté,

y compris le respect du droit mais aussi tout le travail d’intégration, tout le travail d’accompagnement

social », avait dit le chef du gouvernement.

De quoi mettre en colère Dominique Baudis qui a dénoncé « l’irrationalité des arguments,

des comportements et des prises de position ».

Son ire est d’autant plus compréhensible après la passe d’armes entre Manuel Valls et sa collègue

au gouvernement Cécile Duflot.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy