Roms : Stigmatisation au sommet de l’État

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2013

 

Roms :

             Manuel Valls n’a « rien à corriger »

 

Roms : Stigmatisation au sommet de l'État dans France valls1-211x300

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls persiste et signe

ce mercredi matin sur ses propos de la veille concernant

les Roms qui, selon lui, ne sont qu’une minorité à vouloir

s’intégrer en France.

« Je n’ai rien à corriger, mes propos ne choquent que ceux

qui ne connaissent pas le dossier », a-t-il déclaré sur RMC-BFMTV.

Le locataire de la place Beauvau en profite pour renvoyer

dans leur camp ses contradicteurs socialistes.

Arnaud Montebourg avait jugé mardi que les propos

de son collègue du gouvernement étaient « excessifs »

et méritaient d’être « corrigés ».

Le sénateur Jean-Yves Leconte avait lui estimé que ces prises de position dénotaient

une « méconnaissance complète » du mode de vie des Roms qui sont « sédentaires quand ils le peuvent ».

Reconduites à la frontière

« Je ne vais pas polémiquer avec un membre du gouvernement », a ajouté Manuel Valls,

dont les déclarations sur les Roms ont semé le trouble au sein même du Parti socialiste.

« La majorité (des Roms) doit être reconduite à la frontière », a continué Manuel Valls.

« Nous ne sommes pas là pour accueillir ces populations », a-t-il insisté. « Je vous rappelle la phrase

de Michel Rocard : « La France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde »".

Le ministre de l’Intérieur omet juste la deuxième partie de la phrase: « Mais elle doit savoir

en prendre fidèlement sa part ».


[Lire la suite sur humanite.fr]

Roms, l’inquiétante récidive… (communiqué LDH)

« Roms » : Assez de stigmatisation ! (communiqué de la Cimade)

Roms : la gauche doit cesser de se placer sur le terrain de la droite (PCF)

Pour l’Egam, association antiraciste européenne, les propos du ministre de l’Intérieur sont

« d’une extrême gravité ». « Ils insinuent que des modes et lieux de vie seraient déterminés

par une origine ethnique. Ils nient la liberté de circulation de citoyens européens qui sera

effective en 2014″, écrit l’organisation dans un communiqué.

« Ils perpétuent une stigmatisation au sommet de l’État impulsé par l’ancienne majorité

alors que nous avions attendu et réclamé une rupture humaniste et républicaine

sur ces sujets », ajoute-t-elle.

Roms : Vives réactions associatives aux propos de Manuel Valls

capturestigmatisation-300x166 Arnaud Montebourg dans POLITIQUEroms bulgarie dans Racisme - Xenophobie

 

Cliquer sur les images pour lire


Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy