• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Les médecins généralistes réclament des moyens pour exercer et moderniser leur métier

Les médecins généralistes réclament des moyens pour exercer et moderniser leur métier

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 septembre 2013

 

Les médecins généralistes montent au front

 

Les médecins généralistes réclament des moyens pour exercer et moderniser leur métier dans ECONOMIE gene_0

 

A la veille de la présentation, ce lundi,

de la stratégie nationale de santé,

les généralistes réclament à la ministre

de la santé des moyens pour leur profession.

 

 

Neuf organisations représentatives de la médecine générale et des acteurs du premier recours se sont réunies

ce jeudi pour « peser sur les choix que doit faire le gouvernement », à l’occasion de la présentation de la stratégie

nationale de santé, lundi prochain. A l’occasion d’une conférence de presse commune, les syndicats de médecins

généralistes (MG France et SMG), d’étudiants et d’internes (ANEMF et ISNAR-IMG), les jeunes professionnels

en exercice et remplaçants (REAGJIR et SNJMG), la communauté enseignante (CNGE et SNEMG) mais aussi

les médecins de centres de santé (USMCS) ont avancé les mesures prioritaires qui, selon eux, doivent être mises

en place pour organiser le système de santé et les soins de premier recours autour des médecins généralistes.

Ce « front généraliste » réclame à la ministre de la Santé « des moyens à la fois pour la filière universitaire et à la fois

pour l’exercice de notre métier et sa modernisation », a précisé Claude Leicher, président du principal syndicat

de médecins généralistes, MG France. « Les différentes mesurettes ne résolvent en rien la crise du système de santé

et de la protection sociale. Ce système a besoin d’un vrai coordinateur. Mais pour cela, le médecin généraliste doit

disposer de moyens », lance Théo Combes, du SNJMG.« Il faut des moyens pour l’exercice de la médecine générale,

ce n’est plus une question de rémunération, corrobore le Dr Leicher. Par exemple, le fait de travailler en collaboration

avec les autres professionnels nécessite du temps de coordination, des moyens pour organiser le travail

de coopération, et pour l’instant, nous le faisons à titre bénévole. » Le Dr Leicher plaide aussi pour le tiers-payant

(dispense d’avance de frais chez le médecin). « Il y a des difficultés économiques dans ce pays et nous sommes

pour la possibilité d’utiliser le tiers-payant en médecine de soins primaires. » Une mesure préconisée par le rapport

Cordier sur la stratégie nationale de santé, que présentera justement Marisol Touraine lundi…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy