• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 18 septembre 2013

Les lunettes de M. Migaud

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 septembre 2013

 

Les lunettes de M. Migaud, l’éditorial de Jean-Paul Piérot

 

Les lunettes de M. Migaud dans Austerite huma1809

Soigner sa vue relève-t-il d’une médecine de confort ?

Hier dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale,

la Cour des comptes a poussé l’obsession

de la réduction des dépenses sociales jusqu’à préconiser

l’arrêt du remboursement, déjà très mince, des frais

d’optique. Et voilà les lunettes rangées au rayonnage

des produits de luxe ! Il faut faire preuve d’une bonne

dose d’aveuglement pour émettre un tel signal,

quand on sait que les soins ophtalmologiques sont ceux

auxquels les Français aux revenus les plus modestes

renoncent le plus souvent.

 

Le résultat d’un retrait de l’assurance maladie de l’optique sur les comptes de la Sécurité sociale tiendrait du symbole,

puisque l’essentiel du remboursement repose sur 
les complémentaires santé (mutuelles et assurances), 


mais celles-ci n’auraient d’autre solution que d’augmenter leurs tarifs. Un nouveau coup serait porté à l’égalité


de tous en matière d’accès aux soins.

Effarant raisonnement que celui de la Cour des comptes consistant à invoquer l’opacité du marché

de l’optique, les marges excessives que s’attribuent les lunetiers pour prôner le déremboursement ! Si l’on poussait

l’argument jusqu’à l’absurde, pourquoi alors ne pas préconiser le déremboursement des médicaments au motif

de l’opacité des laboratoires pharmaceutiques ou des soins prodigués par des établissements hospitaliers privés

en raison des profits juteux qu’ils réalisent ? Il faut agir pour une régulation 
des tarifs et non pas sanctionner

les patients.

L’émoi que n’a pas manqué de provoquer cette proposition énoncée par Didier Migaud, le président

socialiste de la Cour des comptes, a conduit le gouvernement à prendre ses distances et Marisol Touraine à assurer

qu’« il n’y aura pas de déremboursement des lunettes ». Dont acte. Mais la ministre des Affaires sociales a pris soin

d’ajouter que le gouvernement a engagé « la stabilisation des dépenses de santé ». De la stabilisation à la stagnation,

il n’y a qu’un pas et les besoins en matière de santé publique exigent bien davantage que la recherche

de « gisements d’économie considérables », selon la formule de Didier Migaud.

Les frais d’optique ne sont que l’une des cibles de l’arsenal de mesures d’économies aux conséquences

inquiétantes contenues dans le rapport des juges de la rue Cambon. Au nom d’un « effort accru de maîtrise

des dépenses de santé », assimilées à « une spirale de la dette sociale », la juridiction présidée par Didier Migaud

dessine les contours d’une cure d’austérité (réduction des dépenses hospitalières, des séjours à l’hôpital, réduction


des actes de biologie, économies sur les soins de nuit…). 
Elle esquisse le projet d’un système à deux vitesses,

dans lequel les assurances privées prendront une place prépondérante dans l’accès aux soins de qualité,

au détriment des principes de solidarité de la Sécurité sociale.

[Lire la suite humanite]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, l'Humanité, SANTE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pot de non-départ à la retraite devant l’Élysée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 septembre 2013

 

Pot de non-départ à la retraite :

les jeunes dénoncent la double injustice de la réforme

 

Pot de non-départ à la retraite devant l'Élysée dans France jeunes-retraite1

Le collectif la retraite : une affaire de jeunes,

rassemblant 18 organisations de jeunes,

s’est invité ce mercredi à un pot symbolique

de non-départ à la retraite devant l’Élysée,

alors que la réforme était présentée

en Conseil des ministres.

 

« L’allongement de la durée de cotisation à 43 annuités, signifie pour les jeunes : être au chômage aujourd’hui,

et toucher une retraite incomplète demain » dénonce le collectif. Réunis près de l’Élysée, où le projet de loi

sur la réforme des retraites était présenté en Conseil des ministres, plus de 200 personnes ont participé à la course

d’obstacles « Attrape ta retraite si tu peux ». Cheveux et barbe teintés de blanc, Nelson, étudiant de 19 ans, a pris

part à l’épreuve, franchissant des obstacles comme le licenciement, le travail précaire ou la maladie — symbolisées

par des tréteaux — pour finalement franchir la ligne d’arrivée à la retraite à 65 ans. 

Les participants à ce parcours semé d’embuches étaient soutenus par le collectif la retraite : une affaire de jeunes,

qui rassemble plusieurs organisations comme l’Unef, les JC, la JOC, les jeunes écologistes la mutuelle étudiante LMDE,

mais aussi la CGT, Solidaires ou la FSU ainsi que le Front de gauche. Le secrétaire national du parti communiste,

Pierre Laurent, était d’ailleurs présent. « On veut garder le sourire, on ne veut pas renoncer à être optimistes

car le gouvernement a les moyens de nous enlever certains obstacles » sur le chemin de la retraite, a déclaré

Emmanuel Zemmour, président de l’Unef, à l’issue de la course d’obstacles.  

[Lire la suite sur humanite.fr]

retraitechiffres chômage des jeunes dans Front de Gauche

 

Publié dans France, Front de Gauche, Luttes, Pierre Laurent, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Grèce : Attaque brutale des fascistes de l’Aube dorée contre des militants communistes : la réponse massive du KKE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 septembre 2013

 

Attaque brutale des fascistes de l’Aube dorée contre des militants

communistes : la réponse massive du KKE

 

Grèce : Attaque brutale des fascistes de l'Aube dorée contre des militants communistes : la réponse massive du KKE dans Grece manifkke1

Traduction JC pour

http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Ce jeudi soir, l’attaque criminelle et meurtrière

des fascistes de l’Aube dorée

contre les communistes s’est vue opposée

une réaction résolue des habitants de Perama

(un quartier ouvrier du Pirée),

avec une manifestation massive.

Comme l’a dénoncé le KKE, l’attaque sournoise et meurtrière de membres de l’Aube dorée s’est

produite dans la nuit du 12 septembre à Perama contre des militants et cadres du KKE et de la KNE

qui collaient des affiches pour le 39e festival de la KNE-Odigitis.

Neuf personnes ont été blessées par cette attaque brutale et transportées à l’hôpital, parmi eux

le président du Syndicat des métallurgistes du Pirée, Sotiris Poulikogiannis, et plusieurs autres membres

du Bureau du syndicat.

 

neonazigrec Aube dorée dans Montée du fascisme

La façon dont l’attaque a été menée et les outils qui ont

été utilisés – (..) des barres de fer et des clubs auxquels

ils avaient attaché des objets tranchants – prouvent

la nature sauvage de l’attaque.

A la tête des membres de l’Aube dorée – (…) des fascistes

et des voyous bien connus à Perama.

 

 

L’attaque brutale qui s’est produite jeudi prouve la nature nazie de l’Aube dorée qui s’en prend

constamment au KKE pour la raison qu’il lutte pour le renversement d’un système capitaliste pourri

qui nourrit le fascisme et le nazisme.

[Article complet sur solidarite-internationale-pcf.over-blog.net]

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Publié dans Grece, Montée du fascisme | Pas de Commentaire »

Grèce : Pavlos Fryssas, rappeur antifasciste, assassiné par un membre du parti néo-nazi Aube dorée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 septembre 2013

 

Grèce : mort d’un rappeur antifasciste poignardé

par un militant d’extrême droite

 

Grèce : Pavlos Fryssas, rappeur antifasciste, assassiné par un membre du parti néo-nazi Aube dorée dans Extreme-droite pavlos-fryssas1

Pavlos Fryssas, un artiste de hip-hop de 34 ans,

sympathisant d’extrême gauche, est décédé des suites

de blessures au couteau dont un membre du parti

néo-nazi Aube dorée a reconnu être l’auteur,

dans la nuit de mardi à mercredi près d’Athènes.

 

 

Le suspect, interpellé en possession d’un couteau, a reconnu l’homicide et admis « appartenir

à un parti politique ». Il s’agit, selon la police, du parti néo-nazi Aube dorée.

[...]

Le jeune homme était un chanteur de hip-hop de 34 ans, Pavlos Fryssas, militant antifasciste

et sympathisant d’un petit mouvement d’extrême gauche, Antarsya, selon les premiers éléments

de l’enquête. « Les fascistes l’ont tué pour son action antifasciste », a réagi Antarsya, appelant

à des rassemblements à 15h00 sur les lieux du drame et dans tout le pays.

Le « Front uni contre le fascisme et la menace raciste » a décrit dans un communiqué une véritable

« embuscade » tendue à la victime et à un « groupe de jeunes antifascistes » par une quarantaine

de militants néo-nazi « vêtus de noir », portant des gants et armés de gourdins.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Publié dans Extreme-droite, Grece | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy