Pour une autre réforme des retraites

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 septembre 2013

 

         Retraite, une autre réforme est possible

 

Fête de l’Humanité.

Samedi après-midi, à l’agora, le débat « Pour une autre réforme des retraites » a fait le plein.

Syndicalistes, experts et personnalités politiques ont discuté de l’avenir de la mobilisation

autour de la défense d’un projet alternatif.

«Comment peut-on présenter l’augmentation de la durée de cotisation comme une mesure juste,

alors qu’il s’agit d’une décision profondément antisociale ? » interpelle Éric Beynel, du syndicat Solidaires,

pour engager le débat qui se tenait à l’agora sur le thème « Pour une autre réforme des retraites ».

Plusieurs centaines de personnes, d’horizons politiques divers et de tout âge, se sont pressées,

bravant la pluie, à cette rencontre, un des temps forts de la Fête de l’Humanité.

Efforts partagés

Le syndicaliste s’est attaché à déconstruire l’argument selon lequel l’espérance de vie augmentant,

le temps passé au travail devrait être allongé : « Ce n’est plus vrai, l’espérance de vie a tendance

à baisser pour les femmes et stagne pour les hommes », corrige-t-il. Elle « n’augmente pas de la même

manière chez tous les salariés », abonde Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU.

Si elle considère que le pire a été évité dans la fonction publique, elle déplore que la possibilité

d’un « vrai débat sur le travail » ait été oubliée. Elle note en outre que « l’allongement de la durée

de cotisation revient à baisser les niveaux de pension », alors que « nos salaires, eux, n’augmentent pas ».

« On nous parle d’efforts partagés, mais les entreprises en sont exonérées », dénonce-t-elle,

pour mettre en avant l’absence de signes réels de progrès social dans la réforme qui sera discutée

dans quelques jours au Parlement et se démarque peu des lois « Balladur et Fillon ».

 

Image de prévisualisation YouTube

Fête de l’Humanité

*

« C’est osé de la part du gouvernement, qui vient d’annoncer la compensation intégrale des cotisations

famille payées par les entreprises, de parler de partage des efforts. Il faut sortir d’une rengaine libérale

qui dispense d’un débat sur le coût, exorbitant lui, du capital. Les dividendes ne cessent d’augmenter

au détriment de l’investissement, de la recherche, de l’emploi », renchérit Christiane Marty, membre

du conseil scientifique d’Attac et de la Fondation Copernic.

Fraude fiscale


[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Pour une autre réforme des retraites dans Austerite deficit-problemeCliquer sur l’image pour agrandir

 

Source


Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy