« Manuel Valls est un sarkozyste » (Philippe Marlière)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2013

 

Philippe Marlière : « Manuel Valls est un sarkozyste »

 

« Manuel Valls est un sarkozyste » (Philippe Marlière) dans POLITIQUE vallsPar Michel Soudais29 août 2013

Professeur à l’université de Londres, Philippe Marlière

dénonce une volonté très complaisante de rattacher

à tout prix Manuel Valls, l’homme fort du gouvernement,

à une tradition de gauche, et plus précisément socialiste.

Dans une récente note de blog vous écrivez :

« Valls est un sarkozyste » [1]. Ce n’est pas un peu fort ?

Non, ça décrit la situation et la réalité. On a un ministre

d’un gouvernement socialiste, de gauche donc, qui plus est à

un poste stratégique, l’Intérieur, qui reprend dans ses discours

et sa pratique gouvernementale des pans entiers d’une politique

sécuritaire, qui était le fond de commerce du gouvernement

précédent et d’une droite dure. Et ce, sur des sujets aussi

importants que les questions de sécurité, d’ordre, la gestion des différentes communautés dans le pays,

la question des Roms, de l’islam, des religions, qui sont évidemment les dossiers les plus importants

à ce poste.

Sur ces sujets extrêmement sensibles, dans un climat de tension entre des personnes de foi et de culture

différentes, au lieu de se comporter comme un ministre de l’Intérieur de gauche, de manière neutre

et bienveillante pour tous, Manuel Valls continue dans la même veine que le sarkozysme et en particulier

celle de son prédécesseur, Claude Guéant. Il met de l’huile sur le feu, divise, clive, et prend des positions

contraires à ce qu’un ministre de l’Intérieur devrait faire, des positions qui ne sont pas soutenues par la loi

actuelle.

[Lire la suite sur PCF Grésivaudan]

Article original

Illustration ajoutée par nous : dessin d’Olivier Ganan

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy