• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Réforme des retraites : salariés et retraités lourdement mis à contribution

Réforme des retraites : salariés et retraités lourdement mis à contribution

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 août 2013

 

           Réforme des retraites : les salariés paieront

 

Par Thierry Brun – le 27 août 2013 in POLITIS.fr

Réforme des retraites : salariés et retraités lourdement mis à contribution dans ECONOMIE retaites

Les salariés et les retraités seront lourdement

mis à contribution dans le cadre de la nouvelle

réforme des retraites annoncée par Jean-Marc Ayrault.

Le discours était prêt dans l’après-midi,

ainsi que le dossier de presse. Les informations ont fuité

bien avant que le Premier ministre présente officiellement

le contenu de la nouvelle réforme, censée « rétablir durablement

l’équilibre » du régime des retraites par répartition après 2020.

 

Discours_de_Jean-Marc_Ayrault

 

Le gouvernement ne remet pas en cause la réforme Fillon de 2010 et promet de ne pas changer les règles

pour les personnes partant à la retraite en 2020. Le long discours de Jean-Marc Ayrault a consisté à rassurer,

mais sans modifier l’objectif de l’augmentation de la durée de cotisation pour bénéficier d’une retraite

à taux plein, qui atteindra 43 ans entre 2020 et 2035.

Une durée inatteignable pour une grande partie des salariés qui n’auront d’autre choix, pour les plus aisés

d’entre eux, que de se tourner vers les fonds de pension et les systèmes par capitalisation, un souhait

de la Commission européenne.

Jean-Marc Ayrault estime que ce système

       « est plus juste car il tient compte de l’âge de début de la carrière professionnelle,

       il ne bloque pas les personnes ayant acquis toutes leurs annuités ».

Magnanime, le premier ministre a écarté une augmentation de la CSG, qui « pèserait sur l’ensemble

des ménages », y compris les retraités. Et lui préfère une augmentation des cotisations sociales :

       « Elles augmenteront de 0,15 point en 2014, puis de 0,05 chacune des années

       suivantes jusqu’en 2017. En 2017, l’accroissement sera donc limité à 0,3 point.

       Tous les régimes seront concernés, celui des fonctionnaires, les régimes spéciaux,

      comme le régime général ou par exemple celui des indépendants, selon des modalités

      propres ».

Concernant les retraités, « il n’y aura pas non plus d’augmentation du taux de CSG qui leur est

applicable. Nous ne toucherons pas plus à l’abattement de 10% dont ils bénéficient

sur leur impôt sur le revenu car cette mesure rendrait beaucoup de retraités imposables ».

Cependant, le coût de la réforme, non dévoilé par Jean-Marc Ayrault, est évalué à 3,8 milliards d’euros

en 2014, dont 2,8 seront supportés par les salariés et les retraités (voir le tableau de financement

ci-contre), sans compter le coût de la réforme de 2010 qui poursuit l’allongement de la durée

de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein et allonge aussi l’âge de départ à la retraite,

lorsque la durée d’assurance n’est pas atteinte, de 65 à 67 ans, entre 2016 et 2023.

Tableau de financement de la réforme Ayrault

Vu sur Moissac au Coeur

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy