• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 16 août 2013

Jean Ooghe : Parcours d’un communiste du XXe siècle

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 août 2013

 

Jean OOGHE

           Parcours d’un communiste du XXe siècle

 

Jean Ooghe : Parcours d'un communiste du XXe siècle dans Culture 001

 

Dans un ouvrage autobiographique¹ richement illustré,

Jean Ooghe, ancien dirigeant communiste départemental,

revient largement sur son engagement militant

dans le Pas-de-Calais.

« Le Parti ne me doit rien, au contraire, je lui dois tout ! »,

rappelle volontiers André Démarez, ancien responsable fédéral.

Une posture qu’il partage avec Jean Ooghe (85 ans), l’une des figures

de proue du communisme nordiste du siècle dernier.

 

 

Comme son aîné, André Démarez s’est, lui aussi, éloigné du PCF. André et Jean sont pourtant restés

communistes dans l’âme. Aussi demeurent-ils « les meilleurs avocats de notre idéal, à l’heure où l’on perçoit

un réveil de l’Histoire, où les peuples reprennent leur destin en main. Le PCF a été affaibli, mais il existe

et a donc un avenir », lance Hervé Poly avec ce sens de la dialectique qui caractérise l’actuel patron

de la Fédération du Pas-de-Calais.

De la Libération à 1965, Jean Ooghe a contribué au rayonnement du PCF dans le département. Journaliste

à Liberté, cheminot puis permanent du Parti, responsable de la section de Billy Montigny, il épouse les causes

de son époque, aux côtés des mineurs de 1948 ou en 1963, contre le réarmement allemand, pour la paix

en Algérie en soutien notamment au communiste avionnais Léandre Létoquart emprisonné en raison

de ses convictions pacifistes…

Très vite, le Parti décèle « en lui un militant d’envergure, des qualités de meneur d’hommes », estime André

Démarez. Des aptitudes qui propulsent Jean Ooghe à la tête de la « turbulente » fédération du Pas-de-Calais

dès 1953, puis au Comité central du PCF. D’emblée, il est contraint de gérer les retombées de la destitution

d’Auguste Lecoeur encore très populaire dans le Bassin minier. Pas simple à 27 ans à peine. Jean Ooghe dirige

la Fédération jusqu’en 1965 et son départ vers la Région parisienne.

Le PCF lui confie alors la responsabilité de l’École centrale en charge de la formation des cadres du Parti.

Installé à Saint-Geneviève-des Bois dans l’Essonne, il en devient maire (de 1971 à 1990) faisant désormais

valoir un tempérament de « bâtisseur ». Jean Ooghe sera aussi conseiller général de L’Essonne et sénateur.

Retiré dans les Landes, cet ancien combattant de l’Ombre qui fit, en 1943-1944, de la Côte d’Opale et

du Ternois ses champs d’intervention privilégiés, se distingue aujourd’hui par ses travaux sur la Résistance.

Son parcours « est celui d’un homme engagé. Il le relate sans amertume, ni ressentiment. A le lire, on se dit

que c’est sacrément beau de faire de la politique lorsqu’on se place au service des gens », commente Pierre

Outerryck, historien du Parti communiste.

Un ouvrage qui nous offre de pouvoir « continuer à rêver à des lendemains qui chantent ». Ce n’est pas

le moindre de ses mérites !

Jacques KMIECIAK

¹ “Dans les drames et les rêves du XXe siècle” est diffusé par Geai bleu Éditions.

35 € 336 pages.

Contact : 06 75 68 59 61

 

Publié dans Culture, HISTOIRE, PCF | Pas de Commentaire »

Mort de Jacques Vergès

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 août 2013

 

Le sulfureux avocat Jacques Vergès est mort

 

Mort de Jacques Vergès dans SOCIETE verges_0

Provocateur, imprécateur, cynique, avocat du diable…

Les mots durs ont rarement manqué pour qualifier

Jacques Vergès, présenté volontiers comme le défenseur

des indéfendables. Il est décédé jeudi à l’âge de 88 ans

des suites d’une crise cardiaque.

« Il est mort il y a environ 2H30. J’ai été prévenu par ses proches », a confirmé à l’AFP vers 23H15 le président

du Conseil national des barreaux, Christian Charrière-Bournazel, qui n’a pas précisé les circonstances

de sa mort. Il a rendu hommage à  JacquesVergès « un très brillant avocat, avec une grande culture (…),

très courageux et très indépendant », mais aussi « très narcissique », un « provocateur » qu’il avait affronté

au côté des parties civiles lors du procès de Klaus Barbie que défendait Me Vergès.

Né le 5 mars 1925 – mais un an plus tôt selon un biographe – dans l’actuelle Thaïlande (à Ubon Ratchathani),

d’un père français de la Réunion et d’une mère vietnamienne, morte lorsqu’il avait trois ans, Jacques Vergès

a été à la pointe des luttes anti-colonialistes. Prenant pour cibles l’Etat, la société ou la Justice pour défendre

une cause autant qu’un client, cet avocat médiatique et narcissique, fin lettré, petit et rond,

aimait provoquer et déstabiliser.

La liste de ses clients était impressionnante. Il a notamment défendu le nazi Klaus Barbie, le dictateur serbe

Slobodan Milosevic, des dirigeants africains, le « révolutionnaire » Carlos ou le khmer rouge Khieu Samphan,

mais aussi les membres des mouvements d’extrême-gauche européens (Fraction armée rouge, Action directe),

mais aussi des activistes comme le libanais Georges Ibrahim Abdallah.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Georges Ibrahim Abdallah obtient sa libération mais reste en prison 

Pourquoi Georges Ibrahim Abdallah reste-t-il incarcéré ?

Publié dans SOCIETE | Pas de Commentaire »

A la Une de l’Huma : Égypte, l’impasse sanglante

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 août 2013

 

ÉGYPTE

              L’impasse sanglante

 

A la Une de l'Huma : Égypte, l'impasse sanglante dans l'Humanité huma1608

Après la dispersion violente des partisans du président

islamiste destitué, Le Caire et plusieurs grandes villes

égyptiennes ont connu à nouveau hier une journée

d’affrontements terribles. On déplore des centaines

de victimes. Le mouvement Tamarrod appelle

à la constitution de « comités populaires. »

Des ingérences diverses et massives, entraves au processus

  • révolutionnaire c’est une situation économique et sociale

devenue intenable qui a déclenché la révolte du peuple …

Des journalistes tués, arrêtés, blessés, molestés.

Le caméraman britannique de Sky News, Mick Deane,

soixante et un ans, a été tué par balle, …

 

  • France Rebond du PiB, attention à la chute
    Une hausse de 0,3 % en zone euro, + 0,5 % en France, + 0,7 % de l’autre côté du Rhin, + 1,1 % …
  • Entretien avec Olivier dartigolles : « Un plan de relance est impératif »
  • «Valls, c’est la position de la droite »
    La présidente du Syndicat de la magistrature réagit à la lettre du ministre de l’Intérieur.
  • Les enfants du monde débarquent à Paris
    Somnolents, les yeux mi-clos, ils sont partis mardi à 5 heures de Gravelines …
  • Un classement de « Shanghai » sans surprise
    Publié jeudi, le classement de Shanghai des universités mondiales dans une version mise à jour, …
  • Monde. À l’ombre des provocs de tel-Aviv

[Lire la suite]

 

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy