« Terreur d’extrême-droite » en Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mai 2013

 

Grèce :

« Les attaques au couteau, au bâton ou à la matraque électrifiée »

 

par Elsa Fayner

Ismaël a 14 ans. Il vient d’Afghanistan, vit à Athènes, »

et il témoigne dans une vidéo diffusée par l’ONG Médecins

du monde :

 

 

« Je suis descendu du métro à la station Attiki, et j’allais chez moi. Trois hommes sont venus derrière moi,

ils m’ont tapé sur l’épaule et m’ont demandé d’où je suis. Quand j’ai dit que je venais d’Afghanistan, ils ont

commencé à me frapper. L’un d’eux m’a frappé au visage avec une bouteille de bière. Je me suis évanoui. [...]

Je n’ai pas pu les voir très bien [...]. Ils portaient tous les mêmes vêtements noirs, avec le même symbole.

Je ne connais pas vraiment ce symbole. Il y a deux branches de laurier qui se rejoignent en bas et au

milieu un symbole, mais je n’ai pas bien compris ce que c’est. »

 

Ismaël raconte qu’un passant l’a trouvé et emmené à l’hôpital. Après avoir été soigné, l’adolescent a été placé

sous la protection du procureur et de Médecins du monde, qui gère un centre d’accueil pour les mineurs réfugiés.

Sur le visage du garçon, l’ONG a compté 30 points de suture.

Tandis que le Réseau de recensement de la violence raciste dénombre, en 2012, 154 « incidents de violence

raciste contre des réfugiés et des migrants » (sachant que de nombreux incidents ne sont pas déclarés).

Plus précisément, commente Nathalie Simonnot, de la direction de Médecins du monde :

« Le plus courant, ce sont les attaques au couteau, au bâton ou à la matraque électrifiée, la nuit,

sur des gens isolés, jamais des groupes. »

 

« Vous ne deviendrez jamais grecs ! »

Pour Yannis Androulidakis, journaliste à To Vima (l’un des journaux les plus vendus du pays), ces attaques ne sont

pas nouvelles, mais elles sont devenues plus fréquentes, et plus violentes.

En 2010 déjà, un interprète afghan de Médecins du monde avait été « massacré par une bande de dix types

avec des battes, et laissé pour mort par terre », poursuit Nathalie Simmonot. (…)

[Lire la suite sur PCF-Grésivaudan]

Article original

Publié dans EUROPE, Grece, Montée du fascisme, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Toyota Onnaing : Label « Origine France Garantie » pour la Yaris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mai 2013

 

TOYOTA Onnaing

Label « Origine France Garantie »

Communiqué de Fabien Thiémé

 

Toyota Onnaing : Label

Toyota Onnaing : remise officielle du label

« Origine France Garantie » et lancement

de la production de la Yaris destinée

au marché nord-américain.

J’ai pris part ce matin, à Onnaing, à la remise

officielle du label « Origine France Garantie »

pour la gamme Toyota Yaris ainsi qu’au lancement

de la production de la Yaris destinée au marché nord-américain.

Je tiens à saluer cet évènement d’importance pour notre Valenciennois et notre région

Nord-Pas-de-Calais, fruit des efforts des salariés et de toutes celles et ceux qui se sont mobilisés,

dans la diversité, pour l’arrivée de Toyota à Onnaing.

L’exportation vers le territoire nord-américain devrait garantir l’emploi et ouvrir de nouvelles perspectives

de développement pour l’usine onnaingeoise qui, avec la Yaris hybride, est désormais un véritable site

stratégique au niveau mondial, preuve une fois de plus du savoir-faire de nos salariés et du potentiel

industriel de notre Valenciennois.

Cette annonce, si elle convient d’être saluée, ne doit cependant pas masquer les difficultés rencontrées

dans le secteur automobile. Secteur qui, rappelons-le, a vu une chute des ventes d’automobiles en France

de 13,9 % en 2012, baisse qui se poursuit en 2013.

Ce succès démontre, si besoin en est, que l’industrie en France a de l’avenir. A condition toutefois,

de veiller au développement de nouvelles coopérations franco-françaises, de lutter concrètement

contre les délocalisations, et de rompre avec l’austérité imposée partout en Europe qui mine

le pouvoir d’achat des familles et nuit aux investissements d’avenir.

Source : PCF Nord

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, PCF Nord, Politique industrielle | Pas de Commentaire »

Expo – La Valise mexicaine Capa, Taro, Chim

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mai 2013

 

EXPOSITION

Expo photo : les secrets de la valise mexicaine dévoilés à Paris

 

Expo - La Valise mexicaine Capa, Taro, Chim   dans Culture capturevalisemexicaine2capture d’écran

 

Du 27 février au 30 juin, le Musée d’art et d’histoire

du Judaïsme (MAHJ) vous invite à découvrir

la « valise mexicaine », exposition présentant

une sélection de 4500 négatifs retrouvés

de la guerre d’Espagne.

 

 

Ces archives correspondent à des photographies réalisées entre 1936 et 1939 par Robert Capa,

Gerda Taro (compagne de ce dernier décédée brutalement en 1937 au cours d’un reportage

pendant la bataille de Brunete) et David Seymour, dit Chim.

Après avoir voyagé entre New York, Arles, Barcelone, Bilbao et Madrid… c’est à Paris que vient se poser

la mystérieuse valise mexicaine.

C’est en 2008 que ce trésor photographique est réapparu. Cette découverte confine au miracle. Trois boîtes

contenant plusieurs milliers de négatifs font témoigner dans la durée un conflit qui, à l’aube de la seconde

guerre mondiale, a jeté dans l’abîme l’Europe du XXe siècle. Elles avaient été égarées depuis… 1939.

Après un parcours invraisemblable, ces boîtes ont été retrouvées à Mexico. « Capa, Chim et Taro étaient jeunes

et pleins d’espoir. L’adaptation de la scénographie, évoquant une foule en mouvement, renforcera cette idée »

explique Patrick Bouchain, architecte et scénographe de l’exposition.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

capturevalisemexicaine3 cynthia young dans Espagne

capture d’écran

Les négatifs de Robert Capa, Gerda Taro

et David Seymour -dit Chim- pris pendant

la guerre d’Espagne illustrent la lutte

de trois photographes contre le fascisme.

*

*

*

*

*

Cliquez sur l’image (capture d’écran) ci-dessous pour voir la vidéo

capturevalisemexicaine1 david seymour dans HISTOIRE

 

expo espagne dans Photographie

La Valise mexicaine Capa, Taro, Chim

Les négatifs retrouvés de la guerre civile espagnole

Pour avoir une idée plus précise de l’organisation de cette exposition,

le musée met en ligne un dossier de presse extrêmement précis.

Publié dans Culture, Espagne, HISTOIRE, Photographie | Pas de Commentaire »

Japon : plan de relance anti-austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mai 2013

 

Le Japon prend l’austérité à contre-pied

 

Japon : plan de relance anti-austérité dans Austerite abe

C’est une politique de relance de droite, mais en ces temps d’austérité

généralisée, il n’y a qu’elle à observer. En quelques mois, le Premier

ministre Abe entend relancer la croissance et augmenter les salaires

par une politique d’investissement et de création de devises.

Et l’inflation agitée en épouvantail par les ténors européens

de la rigueur ? Il la désire.

A peine revenu au pouvoir, Shinzo Abe a nommé un de ses proches à la tête

de la banque centrale du Japon et a « relancé la plancher à billets »

comme on dit souvent péjorativement. Le but est d’injecter pas moins

de 1100 milliards d’euros dans l’économie japonaise en 2 ans. De l’argent destiné à racheter de la dette

souveraine, énorme au Japon puisque représentant 240 % du PIB (contre 90 % du PIB en France). Mais aussi

à investir. Plus de 40 milliards d’euros aux travaux publics seront ajoutés au budget 2013, pour reconstruire

le nord-est du pays encore en ruine suite au tsunami de 2011. Les dépenses de l’État, par la hausse

des commandes publiques devraient augmenter de 2,4%.

Concrètement, le PIB du Japon a progressé de 0,9% au premier trimestre 2013. Auparavant, le pays était

en récession, le PIB avait reculé de 0,4 % au trimestre précédent. En rythme annuel, l’économie a ainsi

progressé de 3,5%.

Une dévaluation souhaitable…

C’est dans tous les manuels d’économie, faire tourner la planche à billets (créer de l’argent à la banque centrale)

entraine la dévaluation de la monnaie. Le yen a donc chuté de 23% contre le dollar et de 24% contre l’euro

depuis la mi-novembre. Mais la dévaluation, n’est pas forcément un mal. La baisse du Yen a ainsi permis

au Japon une hausse de 16 % des exportations. De ce fait, les entreprises japonaises ont dû revoir à la hausse

leurs perspectives sur l’année, avec en moyenne une hausse de 3 à 4 % de chiffre d’affaires.

Face à ces bons résultats, Shinzo Abe a rapidement demandé aux entreprises d’augmenter les salaires. Ce qu’elles

ont dans l’ensemble bien accueillie, dans l’espoir notamment de booster la consommation intérieure qui a augmenté

de 3,7 %. On note ces trois derniers mois une relance de la construction immobilière au Japon, comme un retour

dans le positif des ventes automobiles, sur le marché intérieur comme extérieur. Ce qu’on peut appeler un cercle

vertueux, à opposer au cercle vicieux de l’austérité.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Le Japon accélère sa croissance à 0,9% au 1er trimestre

 

Publié dans Austerite, Japon, Salaires | Pas de Commentaire »

Les ravages de l’austérité en Grèce : suicides en hausse de 26 % sur un an

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mai 2013

 

Grèce :

pic de suicides en 2011 à cause de l’austérité

 

Les ravages de l'austérité en Grèce : suicides en hausse de 26 % sur un an dans Austerite grecesuicide

Le nombre de suicides a atteint 477 en 2011

en Grèce, en hausse de 26% sur un an,

selon le service des statistiques Elstat,

une évolution largement imputée dans le pays

à la cure d’austérité imposée par ses bailleurs

de fonds (UE, BCE et FMI).

 

Les hommes sont les plus vulnérables, représentant 82% des décès suicidaires enregistrés en 2011,

mais le phénomène progresse aussi chez les femmes, parmi lesquelles 84 décès par suicides ont été

enregistrés en 2011, le double de l’année précédente. La région d’Athènes, où se concentre près du tiers

des quelque 11 millions d’habitants du pays est la plus touchée, avec 35% des cas recensés,

suivie par la Macédoine centrale (11%), dans le nord, et l’île de Crète (7,7%), dans le sud, qui combine

culture machiste et détention généralisée d’armes à feu.

[...]

Dénonçant cette évolution, l’opposition de gauche radicale Syriza et nombre d’intervenants humanitaires

l‘imputent à la brutale paupérisation des Grecs, dont plus d’un quart sont désormais au chômage,

au fil de quatre ans de cure d’austérité dictée au pays surendetté par la Troïka (UE et FMI et BCE),

qui a plongé la Grèce dans le marasme austéritaire depuis 2010 et qui entend poursuivre

son « plan de redressement du pays ».

[Lire l’article complet sur humanite.fr]

Lire aussi :

  • Zoe Konstantopoulou, députée Syriza :

« Ce qui se passe en ce moment en Grèce est une crise humanitaire »

 

Avant le début de la crise financière, la Grèce avait le taux de suicide le plus bas d’Europe,

à 2,8 pour 100 000 habitants, selon Eurostat.

Ce taux a presque doublé en 2011 et augmente encore. Le taux de suicide au premier semestre 2011

était de 40 % plus élevé qu’en 2010.

Publié dans Austerite, Chomage, Emplois, EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

10 juin – 6 juillet : Marche des chômeurs et précaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mai 2013

 

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires…

… En marche sur Paris pour nos droits !

 

10 juin - 6 juillet : Marche des chômeurs et précaires  dans Chomage marche-chomeurs

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, proposons des mesures

d’urgence que le gouvernement a, jusqu’à ce jour, refusé de discuter.

 Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, pour qui les portes

du « dialogue social » sont toujours fermées, souhaitons

que nos propositions concernant Pôle emploi et la négociation Unédic

soient entendues.

Nous, chômeurs, chômeuses en fin de droits à l’assurance chômage,

demandons l’indemnisation de toutes les formes de chômage.

 

Nous, salariés et salariées des entreprises menacées de fermeture nous voulons un autre avenir que l’inscription

au chômage tandis que dans les services publics la pénurie d’effectifs et de moyens remet en cause la qualité

du service.

Nous, femmes en emploi précaire et CDD à temps partiels, demandons que la précarité soit bannie de l’univers

du travail.

Nous, chômeurs, chômeuses sans-logis, mal-logés/es, exigeons l’arrêt des expulsions, la baisse des loyers

et le respect de nos droits.

Nous, immigrés/es sans-papiers, demandons la régularisation pour vivre et travailler dignement en France.

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, étudiants, étudiantes ne pouvons attendre indéfiniment « l’inversion

de la courbe du chômage » tandis que nous vivons avec des revenus en dessous du seuil de pauvreté.

Nous, chômeurs et salariés solidaires, réclamons le respect du droit au travail pour toutes et tous, notamment

par la réduction du temps de travail à 32 heures.

Nous, salariés/es et retraités/es, refusons que le gouvernement fasse payer le chômage à l’ensemble

de la société par une politique d’austérité tandis qu’une minorité profite des paradis fiscaux et s’enrichit

sans retenue.

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, ensemble, avec le soutien des salariés/es solidaires,

parce que nous refusons la fatalité du chômage, nous marcherons sur Paris pour que le Premier ministre ouvre

le dialogue et réponde à nos propositions.

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, nous ne voulons pas la courbe du chômage inversée

mais le chômage supprimé !

[Lire la suite]

 

Publié dans Chomage, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

« Quand les écrivains aiment le Tour »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mai 2013

 

Boucle(s): quand les écrivains aiment le Tour

 

par Jean-Emmanuel DUCOIN

Un recueil de textes d’auteurs, chez Flammarion, nous plonge déjà

dans la prochaine édition du Tour de France. Gloire de la Petite Reine !

 

Tour. Dépressifs chroniques ou fragiles crépusculaires de la première heure,

beaucoup d’écrivains souffrent le martyre devant leur page blanche

– mais, comme Antoine Blondin, la plupart d’entre eux ne savent rien faire

D’autre. Tant mieux. Pour le bonheur du cyclisme, les Lettres ont souvent

croisé les routes de la Grande Boucle, voisinant avec les sommets du genre.

À quelques semaines de la centième édition du rendez-vous de Juillet,

où l’on honorera une fois encore le grand héritage de la salle des Illustres,

le journaliste et écrivain Benoît Heimermann nous propose, aux éditions

Flammarion, une sélection de textes intitulés Ils ont écrit le Tour de France,

une étonnante anthologie d’un peloton de soixante-quatre écrivains qui balaie tous les âges de la plus grande

course cycliste. Ne nous étonnons pas : dans cette sélection ne figure qu’un seul texte de Blondin.

Benoît Heimermann assume le parti pris : «L’intention présente n’est pas tant de minimiser l’importance de Blondin,

et encore moins son talent, que de veiller à ce que sa boulimie de jeux de mots, de jeux de rôles,

tous ces cols buissonniers’’, ces “saucées des géants’’, ces “faces cachées de la lutte’’ ne phagocytent le reste

des interventions.»

Les recueils des chroniques de l’Antoine ne manquant pas, découvrir d’autres écrits était donc utile.

Huma. Des origines de «cette particularité sans prix» qu’est le lien entre les écrivains et le Tour, jusqu’à l’époque

moderne, nous parcourons ainsi des articles de presse et des extraits de livres.

*
*
Pour les amateurs de la Petite Reine :
  • le parcours 2013
tour-de-france1 cyclisme dans Sport - EPS
Cliquez sur l’image pour voir la vidéo
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
  • interview de Jean-Maurice Ooghe, en repérage dans les Hautes-Alpes

jean-maurice Tour de France 2013
capture d’écran
Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Publié dans Litterature, Sport - EPS | Pas de Commentaire »

Le grain de sel de Gérard Filoche : Zéro voix pour Sapin : casse de l’inspection du travail recalée !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mai 2013

 

Cactus

Zéro voix pour Sapin : casse de l’inspection du travail recalée !

Le grain de sel de Gérard Filoche : Zéro voix pour Sapin : casse de l’inspection du travail recalée !  dans droit du travail filoche

Cactus, le grain de sel de Gérard Filoche*.

Un « plan Sapin » depuis juillet 2012 envisage la disparition

des sections d’inspection du travail territoriales et généralistes.

Jusque-là, une section était affectée à un territoire délimité et devait

contrôler, en moyenne, 3 000 entreprises, 30 000 salariés.

Inspecteurs et contrôleurs intervenaient « en opportunité » :

c’est-à-dire qu’ils jugeaient eux-mêmes des priorités de leurs dossiers.

Ils étaient sous la pression des salariés de leur secteur : ils les recevaient

dans des permanences, et pouvaient se rendre dans les entreprises à toute

heure, sans prévenir, pour imposer le respect du Code du travail

aux employeurs assujettis. Les actions étaient indépendantes

(convention OIT n° 81) mais pas « neutres » : l’inspection avait pour « mission d’alerter les gouvernements en place

sur le sort qui est fait aux salariés ».

Le « plan Sapin » vise à supprimer la base géographique et à définir les missions non plus par le champ d’action

et les demandes des salariés… mais par le haut, par les exigences de la hiérarchie. Les sections seraient redécoupées,

des « brigades spécialisées » par branche, secteur, thème les remplaceraient, et la hiérarchie dicterait

« là où il faut aller », « quand il faut y aller », « les actions prioritaires » qu’il faudra mener. Les « brigades » seront

diligentées selon les aléas politiques de la chefferie, elles seront spécialisées et non plus généralistes, elles pourront

être plusieurs sur un même secteur ou une même entreprise. Les agents n’auront plus ni opportunité, ni continuité

de terrain, ni vision globale dans la durée, ni maîtrise de leurs actions.

Pour cela, il fallait casser les organisations existantes. Il existe 767 sections d’inspection, 767 inspecteurs,

1 500 contrôleurs, 1 500 secrétaires : une section, c’était cinq agents : un inspecteur, deux contrôleurs, deux secrétaires.

Alors ils ont commencé à réduire les secrétariats. Puis ils ont promu les contrôleurs… inspecteurs, à raison de 540

pour commencer et le reste étalé sur douze ans. Ça fait « carotte », ça concentre et supprime des postes, ça divise

les rangs, ça casse efficacement l’organisation des sections. Sapin a organisé depuis des mois et des mois

une vaste « concertation » avec enquêtes, audits, entrevues collectives et individuelles, négociations avec les syndicats…

enfin, tout ce tintamarre qui est ordinairement pratiqué pour forcer la main aux personnels…

Il devait rendre avis en juillet 2013. Mais l’échec est total : chou blanc ! Extraordinaire : après dix mois d’effort,

le « plan Sapin » a obtenu ZÉRO voix dans l’inspection. Aucun soutien ! CGT, SUD, Snutefe, FO votent contre, CFDT

et Unsa s’abstiennent. ZÉRO voix ! Bisque bisque bisque rage ! Vont-ils quand même oser passer en force contre 100 %

de ceux avec lesquels ils avaient promis de se « concerter » ?

(*) R​etraité de l’inspection du travail, militant à la CGT et membre du Bureau national du PS.

 

Les intérimaires à la rescousse des concours

Gérard Filoche « S’il faut gratter des milliards, c’est dans la fraude ! »

 

Publié dans droit du travail, ECONOMIE, France, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Exclusif : La base de travail du projet d’accord de libre-échange transatlantique sur Humanite.fr

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mai 2013

 

EXCLUSIF

Humanite.fr publie les bases de travail pour l’accord

de libre-échange transatlantique

 

Exclusif : La base de travail du projet d’accord de libre-échange transatlantique sur Humanite.fr dans Culture textecommission1

Cliquez sur l’image pour lire le document (en anglais)

Le document que l’humanite.fr s’est procuré, datant du 12 mars,

est actuellement discuté par les Parlementaires européens

et les gouvernements nationaux. C’est une base de négociation

sur l’accord de libre-échange transatlantique, déjà passé

en commission au Parlement, et ses amendements seront votés

ce jeudi 23 mai. S’il était adopté, cet accord frapperait tous les pans

de la société européenne. Document.

 

La base de travail pour l’accord de libre-échange transatlantique que l’humanite.fr s’est procuré

et que nous publions est clair : José Manuel Barroso, le Président de la Commission européenne, est prêt

à satisfaire les envies des États-Unis de renforcer leur présence économique et commerciale sur le continent

européen. Barack Obama a donné son feu vert à cet accord dans son discours sur l’état de l’Union en février,

et le 12 mars, la Commission faisait circuler le projet de texte. Actuellement soumis au Parlement européen,

qui l’amende, avant d’être présenté aux 27 chefs d’États et de gouvernements (le Conseil européen),

ce projet souligne les potentialités d’un accord entre l’UE et les États-Unis en matière de développement

économique.

La Commission annonce des gains économiques significatifs : de 119,2 milliards de dollars pour l’UE

et de 94,2 milliards de dollars pour les États-Unis… à condition d’éliminer toutes les « entraves »

au libre-échange, barrières non tarifaires pour commencer (voir notamment page 7, point 9).

Ce projet comporte donc aussi, et surtout, de nombreux risques. Tout d’abord, pour qu’il y ait accord,

les Européens devront renoncer à un grand nombre de leurs normes (juridiques, environnementales,

sanitaires, culturelles…).

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire aussi

 

Publié dans Culture, ECONOMIE, ETATS-UNIS, EUROPE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

« Claude Guéant et les arts ménagers »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mai 2013

 

Claude Guéant et les arts ménagers

 

Robert Chaudenson revient sur les mésaventures de Claude Guéant, qui a tenté de minimiser la violence du flot

d’argent qui coule autour de lui depuis des années. Comme s’ils s’agissait de bavures, d’égarements passagers,

alors qu’il s’agit d’une vraie politique, d’une obsession de tous les instants. Je reprends ici un extrait d’un article

publié dans son blog Mediapart :

 

Le second point amusant et je n’en ai entendu parler

nulle part sous cet angle, à ma grande surprise, est

l’affaire des 20 ou 25 000 € payés en liquide pour des achats

(quelle que soit l’origine de cet argent liquide).

Jack Dion, écrit à ce propos dans son blog de Marianne,

le premier mai, en citant les propos de C. Guéant sur ces achats

« Ce ne sont pas de « grosses sommes », a-t-il [C. Guéant]

déclaré au Monde, pas plus de 20.000 à 25.000€,

«pour acheter des appareils ménagers, des choses de ce type ». »

 

et Jack Dion d’ajouter, perfidement mais si joliment : « Une lessiveuse, peut-être ? »

25.000 euros d’appareils ménagers ! C. Guéant ne connaît guère les prix et il aurait dû se faire pistonner

chez Darty par N. Sarkozy pour avoir des réduc’ ! Enfin le problème est ailleurs. Je suis étonné qu’aucun

des journaliste auxquels, sans rire, il servait cette fable, n’ait songé à faire observer, bien poliment,

à notre énarque, préfet et ancien ministre de l’intérieur désormais avocat, que la loi française interdit

formellement tout paiement en liquide égal ou supérieur à 3000 €, qu’il s’agisse d’un achat à un particulier

ou à un professionnel. Quel pince sans rire cet homme!

[Lire la suite sur bernard-gensane.over-blog.com]

L’article de Robert Chaudenson

Publié dans France, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

123456...14
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy