• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 29 mai 2013

L’austérité en chiffre : l’explosion du chômage

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2013

 

L’austérité en chiffre : l’explosion du chômage

 

L’austérité en chiffre : l'explosion du chômage dans Allemagne espagne1

File d’attente devant une agence pour l’emploi en Espagne

La crise et l’austérité font exploser le chômage,

cela peut sembler une évidence.

Pourtant, celui-ci n’est pas également réparti.

Selon les pays, les tranches d’âges, les sexes.

C’est parfois du temps partiel subi,

ailleurs le chômage de longue durée qui fabrique toujours plus d’exclusion.

 

Cliquez sur les images pour  agrandir

chomagepays allemagne dans Austerite

 

L’évolution du taux de chômage, pays par pays,

exprimé en % de la population active.

 

 

 

 

 

 

 

  • Le chômage des jeunes

 

chomagejeunes1 austérité dans Chomage

Voici exprimé en % le taux de chômage

des 15-24 ans en décembre 2012.

Ne sont pris en compte que les jeunes actifs,

et non les étudiants. Source : Eurostat.

Les jeunes actifs ont été particulièrement

touchés par les mesures d’austérité qui ont

mis à genoux la Grèce et l’Espagne, où le taux

de chômage dépasse les 55 %.

 

 

  • Chômage longue durée

 

chomagelongueduree austérité en chiffres dans ECONOMIE

La crise et les mesures d’austérité, en plus

d’accroitre le nombre de chômeurs, peuvent

également augmenter le chômage de longue

durée, supérieur à un an. C’est flagrant

dans les cas de l’Espagne ou de l’Irlande,

par exemple. Ces chiffres permettent

également de commencer à nuancer le faible

taux d’inactivité en Allemagne, puisque ce pays

possède l’un des taux de chômeurs longue durée

les plus élevés. Autrement dit, c’est une machine à fabriquer de l’exclusion.

A l’inverse, on a choisi par contraste d’ajouter au tableau certains pays nordiques qui,

bien que marqués par la crise, parviennent eux à limiter la casse en ce qui concerne

le chômage de longue durée.

En France, la durée moyenne de chômage était de 14 mois en 2011 (Insee)

[Lire la suite sur humanite.fr]


Publié dans Allemagne, Austerite, Chomage, ECONOMIE, Espagne, EUROPE, France, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Tout ce que Bruxelles veut vous faire perdre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2013

 

Retraites, droit du travail, services publics, fiscalité :

tout ce que Bruxelles veut vous faire perdre

 

Tout ce que Bruxelles veut vous faire perdre dans Austerite ollirehnOli Rehn, commissaire européen en charge des affaires

économiques, fer de lance de l’offensive de la Commission

européenne

Si la France suit à la lettre les recommandations

économiques dévoilées ce mercredi

par la Commission européenne, les droits actuels

à la retraite, les services publics et les protections

des salariés vont en prendre un sacré coup.

Revue de détail de ces changements néolibéraux

qui se cachent derrière le terme politiquement correct de « réformes structurelles ».

 

  • Retraites rognées

retraite austérité dans Competitivite

L’objectif assigné par Bruxelles à Paris est de ramener

à l’équilibre « pour 2020 au plus tard » son système de

retraites. Pour ce faire, la Commission n’édicte qu’un seul

oukaze :

« Éviter d’augmenter les contributions des employeurs

aux régimes des retraites ». En clair, il s’agirait donc de

jouer soit sur les niveaux actuels des pensions,

donc sur le pouvoir d’achat des retraites,

soit sur les droits à la retraite à taux plein des salariés,

soit sur l’âge légal (65, 67 ans?), soit encore

sur l’alignement des régimes spéciaux sur le régime général. Bref, c’est aux Français de faire les efforts.

Pas touche aux cotisations des entreprises.

Réponse à l’automne lors du lancement d’une nouvelle réforme des retraites, après celles de 2003

et 2010. Avant cela, une concertation va s’engager entre le gouvernement et les partenaires sociaux

lors d’une conférence sociale les 20 et 21 juin.

 

  • Assurance chômage lessivée

 Commission européenne dans droit du travail

La travail étant une charge et non créateur

de richesse pour la Commission européenne,

Bruxelles demande à la France de « doper

sa compétitivité ». Après l’Accord national

interprofessionnel (ANI) et sa récente

transposition dans la loi, voici donc un second

round de flexibilisation du marché du travail

hexagonal. Cette fois, les assurances chômage

sont dans le viseur. Il faut « lancer en urgence une réforme de l’assurance chômage avec les partenaires

sociaux pour assurer qu’elle rend attractif le retour au travail », dit la Commission. Fainéant de chômeurs !

 

  • Travail dérégulé

 

code-du-travail financement des retraites dans ECONOMIE

 

 

Dans la même veine, la Commission renouvelle sa demande de réforme

du marché du travail et d’ouverture de certaines professions comme

les notaires ou les taxis. Elle souhaite voir renforcer la compétitivité

des services en agissant sur les professions réglementées

via la suppression des quotas et autres restrictions juridiques.

Elle préconise également de simplifier la législation sur les heures

d’ouverture des magasins.

 

 

  • Règlementations chassées

Selon Bruxelles, Paris devrait aussi supprimer les tarifs réglementés sur le gaz et l’électricité et ouvrir

le secteur du transport ferroviaire domestique des passagers. Ce qui est déjà sur les rails.

 

  • Fiscalité remaniée

Là encore, un seul mot d’ordre : tout pour les entreprises, les particuliers peuvent payer ! (…)

austerite2 flexibilité dans EUROPE

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

 

Publié dans Austerite, Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, EUROPE, France, Privatisation, RETRAITES, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Fraisnor : les salariés plus déterminés que jamais !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2013

 

Joli succès pour la vente solidaire à Fraisnor !

La lutte continue…

*

 

Fraisnor : les salariés plus déterminés que jamais !  dans CGT fraisnor

Une « vente solidaire » de lasagnes aux saumons…

Histoire d’alimenter le « trésor de guerre » nécessaire

à la poursuite de la lutte entamée il y a deux mois

et demi. Pour passer outre l’incurie des pouvoirs publics,

l’abdication des parlementaires socialistes ou des édiles

UMP de l’Arrageois,

la fébrilité des banques, les prétentions tarifaires et…

mortifères de la Grande distribution et la frilosité

de l’actionnaire hégémonique, le capitaliste wallon Alain Leemans…

Ce samedi 25 mai, les salariés ont de nouveau fait la démonstration de leur savoir-faire.

« La solution, c’est la collectivisation, la nationalisation. A défaut, nous sommes ouverts

à tout repreneur », clame la CGT. Des repreneurs invités à ne pas se laisser impressionner

par le mannequin incarnant à l’entrée le patron déchu, les palettes qui se consument

ou encore une détermination ouvrière intacte en dépit des épreuves…

[Lire la suite sur PCF Arras]

Les salariés de Fraisnor victimes d’une liquidation judiciaire

 

Publié dans CGT, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Répression syndicale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2013

 

Affaire des 5 de Roanne

L’acharnement continue contre nos camarades

 

Répression syndicale dans France 5_de_roanne

Les 5 militants CGT de Roanne n’en ont pas

fini avec les persécutions anti-syndicales.

Injustement condamnés, ils viennent de refuser

de se soumettre au prélèvement de leur ADN

ce qui leur vaut maintenant d’être convoqué en justice le 5 novembre.

La police est allée les cueillir « à l’heure du laitier » le 23 mai pour les contraindre à se soumettre

à un prélèvement ADN suite à leur condamnation avec dispense de peine pour avoir écrit un slogan

sur un mur lors du conflit des retraites en 2010.

Deux d’entre eux ont été arrêtés ce 23 mai. Conduits au commissariat et placés en garde à vue,

ils ont refusé de se soumettre à tout prélèvement et doivent leur libération en fin de matinée

à la mobilisation de leurs soutiens. Un rassemblement d’une centaine de personnes, dont la maire

PS de la ville et la sénatrice communiste de la Loire devant le commissariat de Roanne avait dénoncé

la criminalisation de l’action syndicale.

Les trois autres militants se sont présentés lundi 27 mai en fin d’après-midi à la brigade

de gendarmerie de Villerest (Loire) où ils étaient convoqués pour être inscrits au Fichier national

automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg). Ils ont également refusé de se prêter

à ce prélèvement qui les assimile à des criminels. Le fait de refuser un prélèvement de matériel

biologique constitue un délit puni d’une peine maximale d’un an de prison et de 15 000 euros

d’amende.

Les cinq militants CGT se sont vu remettre une convocation devant le tribunal de Roanne

pour une audience le 5 novembre. La CGT appelle à une journée nationale d’action

pour les libertés syndicales ce jour-là.

Lire le communiqué de la CGT du 23 mai 2013.

 

5_de_roanne1 amnistie sociale dans Justice

Signez la pétition en ligne :

« Pour l’expression et les libertés syndicales et la relaxe

des cinq militants CGT Roannais »

www.petitions24.net/comitede…

 

 

Publié dans France, Justice, Luttes, Pierre Laurent, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

MARINALEDA, l’ardente impatience (vidéo-documentaire de Dominique Gautier et Jean Ortiz)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2013

 

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Dominique Gautier

Démocratie directe, socialisation des moyens de production, droit au logement pour tous…

C’est la réalité de Marinaleda, ville d’Andalousie que Dominique Gautier et Jean Ortiz

nous présentent dans ce documentaire.

+

Publié dans documentaire, Espagne | Pas de Commentaire »

Bonbons amers pour les intérimaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2013

 

Ce mercredi dans l’Humanité :

bonbons amers pour les intérimaires

 

Bonbons amers pour les intérimaires dans CGT huma2905

Sylvain L., Jilali Z. et Jimmy M., anciens intérimaires

du site Haribo d’Uzès (Gard), totalisent près de 500

contrats d’une semaine. Face au refus obstiné

de leur ancien employeur de les embaucher en CDI

après des années d’ancienneté, ils ont décidé de saisir

les prud’hommes pour dénoncer le recours abusif

aux contrats précaires.

Reportage.

L’Humanité de ce mercredi en numérique dans notre

boutique en ligne

 

 

 

Le point de vue d’André Fadda, secrétaire de l’Union syndicale CGT de l’intérim :

«On estime à environ 1,2 million le nombre d’intérimaires dans le pays. Le patronat recourt de plus

en plus à ce type d’emploi, de façon éhontée, utilisant l’intérim de façon systématique et permanente.

Il ne respecte même plus les conditions prévues par le Code du travail : les cas de recours, la durée

des missions, le renouvellement. À tel point que des salariés restent dans les mêmes entreprises

utilisatrices pendant deux, trois, quatre ans, alors que c’est complètement illégal. Les actions comme

celles conduites chez Haribo se multiplient, la CGT gagne souvent beaucoup de dossiers de

requalification de contrats devant les prud’hommes. Les salariés obtiennent des dommages-intérêts.

Le problème, c’est que les prud’hommes n’imposent pas l’embauche définitive du salarié.

La loi sur l’emploi découlant de l’ANI ne répond pas au problème. Elle prévoit une négociation sur un

CDI spécial pour les intérimaires, en échange de la non-surtaxation des contrats d’intérim au même titre

que les CDD. Le risque, c’est que ce CDI intérimaire soit un CDI au rabais, alors que nous avons en

France un statut de l’intérimaire le plus protecteur en Europe (en matière de droit à formation, protection

sociale, etc.), résultat de longues luttes. La CGT participe donc à cette négociation avec l’objectif

de sauvegarder le statut actuel, en élevant les droits des intérimaires.


[Lire la suite]

 

Publié dans CGT, droit du travail, l'Humanité, Presse - Medias, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy