• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 mai 2013

2 ans après le tsunami, le Secours populaire français poursuit ses actions de solidarité avec les Japonais

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2013

 

Vendredi 3 mai, le Secours populaire français (SPF) a rencontré une délégation de jeunes délégués japonais.

Originaires de 15 provinces sinistrées par le tsunami de 2011, ils organisent, en août 2014, sous la Tour Eiffel,

un grand évènement pour mettre en valeur la reconstruction et l’important élan de solidarité qui a marqué

cette catastrophe.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

*

Après l’aide d’urgence des premiers mois, le SPF avait aidé l’école de Togura dans la région de Tohoku

(distribution de matériels scolaires, équipement en ordinateurs afin de se connecter avec des enfants français).

Le Secours populaire a aussi favorisé la reprise de la scolarité des petits Japonais,

construit un centre médico-social et une maison de l’Enfance qui assure un soutien psychologique

aux enfants et à leur famille.

Retrouvez le bilan de l’action du SPF Fichier pdf« Japon, deux ans après ».

( Source : secourspopulaire.fr )

Publié dans Japon, Solidarite | Pas de Commentaire »

L’école, une volière de pigeons ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2013

 

L’Humanité des débats – ÉCOLE

L’école, une volière de pigeons ?

 

L'école, une volière de pigeons ? dans Education nationale ecole21

capture d’écran

L’annonce du président de la République d’inclure

l’entrepreneuriat dans l’enseignement du collège


au lycée soulève fronde et stupeur au sein de

l’Éducation nationale.

Retrouvez notre table ronde avec Bertrand Geay,

sociologue et professeur en sciences de l’éducation,

Christian Poyau, président de la fondation Croissance

responsable et PDG de Micropole et Frédérique Rolet, secrétaire générale du SNES-FSU.

« Stimuler l’esprit d’entreprise dans notre pays, c’est d’abord 
le rôle de l’école », déclarait François Hollande,

le 29 avril, 
lors de la clôture des assises 
de l’entrepreneuriat. 
La dogmatique patronale dans 
les programmes

scolaires ? 
Le monde de l’éducation 
n’en revient pas. Comment conjuguer les valeurs de la morale laïque,

de l’égalité, de la justice, 
de la solidarité, de la citoyenneté, avec « l’esprit d’entreprise », 
la concurrence,

la course au profit, l’individualisme ?

Décidément, le président de la République a la mémoire courte. Pas nous. On se souvient de son allocution

d’investiture, sous les auspices 
de Jules Ferry, qui avertissait 
déjà le 4 août 1879 :

« Dans une société démocratique, surtout, 
il est de la plus haute importance de ne pas livrer

les études 
aux entreprises de l’industrialisme, aux caprices des intérêts à courte vue (…). »

[Lire la suite]

À (re)voir :

Les réformes libérales de l’école expliquées en images

http://www.dailymotion.com/video/xz8sw1

sur dailymotion

 

Publié dans Education nationale, F. Hollande, France, FSU | Pas de Commentaire »

Esclavage moderne : photos de Lisa Kristine

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2013

 

Lisa Kristine :

Des photos qui témoignent de l’esclavage moderne

*

Esclavage moderne : photos de Lisa Kristine dans Monde capturelisa-kristine

capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Traduit en français par Sirika YONG

Pendant ces deux dernières années, la photographe Lisa Kristine a voyagé dans le monde

pour faire un reportage sur les réalités cruelles et insupportables de l’esclavage moderne.

Elle partage avec nous de magnifiques images envoutantes – des mineurs au Congo,

des porteurs de briques au Nepal – mettant ainsi la lumière sur la situation désespérée

de 27 millions d’âmes en esclavage dans le monde. (Filmé à TEDxMaui)

 

Publié dans Monde, Photographie, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’esclavage, un fléau qui perdure en France et en Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2013

 

  • Esclavage domestique, pratique d’un autre temps

 

L'esclavage, un fléau qui perdure en France et en Europe dans SOCIETE esclavage-modernePar Anna Piekarec

*

L’esclavage a été aboli il y a 165 ans. Pourtant, selon le dernier

rapport du département d’État américain, vingt-sept millions

de personnes, dont près de six millions d’enfants, subissent

aujourd’hui la servitude dans le monde. Aucun pays n’est épargné

et le phénomène persiste aussi en France.

 

 

L’esclavage moderne comprend différents aspects :

exploitation sexuelle, travail forcé, mendicité contrainte, exploitation domestique. Cette dernière forme

d’esclavage est la plus secrète, car elle est pratiquée au sein des foyers, bien à l’abri des regards extérieurs.

[Lire la suite sur rfi.fr]

Ecouter le Grand reportage de RFI sur le même thème, en cliquant ici

 

  • L’esclavage domestique en France

 

esclavage-moderne3 esclavage domestique dans SOCIETE

Au 21ème siècle, l’esclavage domestique existe en France.

Il touche des enfants, des jeunes filles et des femmes,

et plus rarement de jeunes garçons ou des hommes.

Le Comité contre l’esclavage moderne a aidé des centaines

de personnes à sortir de situations d’asservissement.

Elles ont parfois duré de nombreuses années.

Ces victimes viennent en général de l’étranger,

d’Asie et d’Afrique principalement, espérant trouver

en France une vie meilleure. Il est très difficile d’estimer

le nombre de victimes dans l’Hexagone, car les faits se déroulent dans le huis clos des domiciles. 

Contrairement aux idées reçues, ces drames existent dans tous les milieux sociaux.

Le mot « esclavage domestique » fait souvent penser aux diplomates et aux nababs. C’est largement

inexact : si 20% des victimes aidées par le Comité contre l’esclavage moderne ont été asservies

dans le monde diplomatique ou les beaux quartiers, ces drames sont aussi présents dans les pavillons

de banlieue ou les grands ensembles des quartiers défavorisés.(Photo Marie Dorigny /Le Monde)

[Lire la suite sur esclavagemoderne.org]

 En Europe, la forme la plus connue de traite des êtres humains est la prostitution forcée.

Les victimes – femmes et enfants – sont originaires d’Europe Centrale et des pays de l’Est,

mais aussi d’Asie et d’Afrique. Leur vulnérabilité est très importante en raison de la pauvreté,

l’exclusion, les discriminations et les situations irrégulières au regard des législations des pays

d’arrivée. Mais le travail forcé, l’asservissement des domestiques et la mendicité forcée

sont aussi présents. (source : esclavagemoderne)

 

Publié dans SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy