« Lame de fond sociale au Chili »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mai 2013

 

Lame de fond sociale au Chili

Paul Walder

Traduit par Pascale Cognet

Édité par Fausto Guidice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي 

 

 

gal_6780 Amérique Latine | Mouvement étudiant | Mouvements sociaux | Luttes de travailleurs | Assemblée Constituante | Gauche chilienne dans Chili

La première marche de cette année, appelée

par l’ensemble des organisations étudiantes,

a atteint tous ses objectifs.

La mobilisation du 11 avril non seulement a

permis de démontrer  que le mouvement étudiant

chilien s’est consolidé sans fractures après plusieurs

années de lutte, mais aussi qu’il s’est imposé

comme référent sur lequel commencent

à s’aligner d’autres organisations sociales :

la manifestation massive du jeudi 11 

a eu comme antécédents immédiats un débrayage national des travailleurs du cuivre des secteurs public

et privé, des actions de protestations en guise d’avertissement de la part des quinze mille puéricultrices

et jardinières d’enfants d’Integra [Fondation privée gérant des crèches et jardins d’enfants, NdT] et l’arrêt

de travail des travailleurs portuaires, réussissant  à paralyser pendant plusieurs jours le trafic maritime

de marchandises et à mettre sur les dents le gouvernement et les entrepreneurs exportateurs qui chiffraient

 déjà  les pertes possibles en millions de dollars.

La  manifestation importante  des étudiants, qui a atteint les chiffres de 2011, ainsi que les mouvements

de protestations des travailleurs, sont des actions qui  se déroulent pendant une année d’élections

et que l’on présente comme le début d’une stratégie d’activisme social qui aura tendance à se renforcer

au cours des prochains mois. A la différence des grèves sporadiques et sectorielles antérieures ou aussi 

contrairement aux premières protestations étudiantes des débuts de cette décennie, les manifestations

actuelles, au départ sectorielles et corporatistes, tendent à déboucher sur le politique. Les différents

mouvements sociaux et syndicaux se retrouvent aujourd’hui sur un plan politique dont ils partagent chaque

fois davantage  les axes. Le renouvellement du discours politique est impulsé depuis la base.

[Lire la suite sur TLAXCALA]

Copyleft

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy