« La guerre aux pauvres commence à l’école : sur la morale laïque (Ruwen Ogien)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mai 2013

 

La Guerre aux pauvres commence à l’école :

sur la morale laïque, entretien avec Ruwen Ogien

 

Ruwen Ogien, philosophe et auteur de La Guerre contre les pauvres commence à l’école :

sur la morale laïque a très gentiment accepté de répondre à nos questions pour le site

Questions de classe(s). Nous vous livrons son analyse du projet de Vincent Peillon

de rétablissement de la morale à l’école.

À noter également que Ruwen Ogien était l’invité de l’émission « Tête-à-tête » sur France

culture du 28 avril, pour un entretien vraiment passionnant à écouter ici.

 

Questions de classe(s) – Avec La Guerre contre les pauvres commence à l’école :

sur la morale laïque (Grasset, 2013, 168 p., 14,50 €) vous nous proposez un livre

« sur » l’actualité qui s’ouvre en montrant que ce retour prôné par Vincent Peillon

est tout sauf original et qu’il s’inscrit à la fois dans la nostalgie de l’école d’antan

et dans le mouvement de revanche contre « l’esprit 68 » déjà porté

par ses prédécesseurs. La nouveauté serait surtout que Vincent Peillon pourrait réussir à convertir

la gauche au conservatisme scolaire, comme elle s’est convertie au libéralisme ou à la pensée sécuritaire…

Ruwen Ogien – Ce que la pensée conservatrice a de plus frappant, c’est sa vision moraliste des urgences

politiques. Pour ceux qui la propagent, le problème principal de nos sociétés n’est pas l’accroissement

considérable des inégalités de richesse et de pouvoir, le traitement inhumain des immigrés sans papiers,

ou les atteintes à la vie privée par le fichage clandestin et la surveillance illégitime des communications.

Non. Ce qui les préoccupe, c’est l’effondrement d’un certain ordre moral fondé sur le goût de l’effort,

le sens de la hiérarchie, le respect de la discipline, le contrôle des désirs, la fidélité aux traditions,

l’identification à la communauté nationale, et la valorisation de la famille « naturelle » et hétérosexuelle.

Logiquement, la priorité, pour les conservateurs, n’est pas d’améliorer la condition économique des plus

défavorisés, ou de mieux protéger les droits et les libertés de chacun. Elle est de restaurer cet ordre moral.

[Lire la suite sur Questions de Classe(s)]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy