5 mai 2013 : Marche citoyenne pour la VIe République

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2013

 

5 mai 2013 : Marche citoyenne pour la VIe République dans France capture5mai

 

L’appel du Front de gauche

Contre la finance et l’austérité – Marche citoyenne pour la 6e République
A lire ICI

Appel de Pierre Laurent –

Le 5 mai, venez avec vos pancartes dire :

la finance dehors, l’humain d’abord !

 

capture5mai1 5 mai dans Front de Gauche

Extrait :

Le 5 mai n’est pas une manifestation pour tout balayer, c’est une manifestation pour franchir un pas décisif

dans la construction d’une nouvelle politique à gauche !

Ne restez pas spectateurs du désastre annoncé. C’est le moment de se lever. Vous qui n’en pouvez plus,

vous qui êtes de gauche, quelles que soient vos convictions, vous êtes comme moi, vous ne pouvez pas

laisser faire.

Ensemble nous sommes une force et nous pouvons redresser la situation.

Maintenant prenez le pouvoir !

Lire l’appel


Le site www.marchepourla6eme.fr recense tous les cars et trains afretés ainsi que les co-voiturages

pour se rendre à Paris ce jour là.

Vous pouvez aussi y signaler les vôtres.

Les fédérations du Parti communiste organisent aussi les transports pour Paris ou peuvent vous renseigner.

Pour contacter la fédération de votre département : http://www.pcf.fr/7511

  • La marche pour une VIème République sur les réseaux sociaux

f_logo Marche citoyenne pour la 6e République dans Luttes Sur Facebook :
L’événement
La page

twitter-bird-white-on-blue dans PCF Sur Twitter :
– hashtags #5mai #6eRepublique
– compte @5mai2013

Publié dans France, Front de Gauche, Luttes, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les égéries de la Manif pour tous pensent carrière politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 avril 2013

 

Les égéries de la Manif pour tous pensent carrière politique

 

Les égéries de la Manif pour tous pensent carrière politique dans Extreme-droite capturebarjotcollardFrigide Barjot et Gilbert Collard

Frigide Barjot affirme ce dimanche qu’elle présentera

des candidats aux municipales 2014 et tente

de prendre de vitesse Béatrice Bourges, qui a déposé

la marque Printemps français.

A l’heure où les opposants à la loi concernant le mariage

pour tous manifestent à Paris, les égéries de la mobilisation

préparent déjà l’après. Frigide Barjot va tenter de cultiver sa notoriété médiatique acquise avec la Manif

pour tous. Dans un entretien à Corse Matin publié ce dimanche, elle affirme vouloir présenter

des candidats aux élections municipales de 2014.

Effet d’annonce

« Sous une forme et une appellation qui restent à définir, nous allons présenter des candidats

dans les villes dont les élus n’ont pas joué le jeu », affirme-t-elle dans les colonnes du quotidien corse.

Tout en précisant: « Et ne comptez pas sur moi pour vous en dévoiler la liste, ce sera une surprise… »

Pas sûr que cet effet d’annonce soit suivi d’une quelconque concrétisation, tant la Manif pour tous

a agrégé des partis politiques et mouvements déjà existants. La leader médiatique des anti-mariage

pour tous espère que la manifestation du 26 mai prochain à Paris lui permettra de faire émerger

un mouvement bien à elle. « Elle (la manifestation) agrégera bien d’autres doléances contre la politique

du gouvernement de François Hollande, notamment tout ce qui touche à la famille, au problème

de l’euthanasie », affirme-t-elle.

Contre-la-montre

 

b.-bourges beatrice bourges dans France

L’annonce de Frigide Barjot intervient trois jours

avant le vote définitif de la loi sur la mariage pour tous

à l’Assemblée nationale mardi prochain. Elle survient

aussi après qu’une autre chef de file de la Manif pour

tous, Béatrice Bourges, l’ait prise de vitesse

en se posant en leader du Printemps français.

Ce mouvement décrit comme spontané

par sa porte-parole ne l’est en fait pas vraiment.

Regard a révélé récemment que le Printemps français est une marque qui a été déposée à l’INPI

par une certaine Béatrice Bourges le 26 février 2013. Soit un bon mois avant la naissance « spontanée »

de ce mouvement, qui agrège  des groupuscules d’extrême-droite, à l’origine de plusieurs actions

violentes  la semaine passée.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

A lire aussi :

 

Publié dans Extreme-droite, France, Mariage pour tous, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’Humanité, «une bouffée d’oxygène pour la démocratie»

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 avril 2013

 

Souscription pour l’Humanité Pierre Laurent :

«Une bouffée d’oxygène pour la démocratie»

 

L'Humanité, «une bouffée d’oxygène pour la démocratie»  dans l'Humanité pierre_laurenthuma_0

Urgence pour l’Humanité.

Pour le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent,

c’est le « seul journal où se mêlent en permanence

les voix de grands intellectuels, du monde social

et syndical, celles de la gauche dans sa diversité ».

Il appelle à le soutenir et à le faire connaître.

L’Humanité et l’Humanité Dimanche sont en grand danger. Des difficultés de trésorerie les menacent

gravement. Pour faire face à cette situation, l’Humanité et ses équipes font appel à leurs lectrices

et lecteurs, aux organisations progressistes et démocratiques, à toutes les personnes attachées

au pluralisme des idées et de la presse. 

Lors de son congrès, le PCF 
a réaffirmé son attachement 
à l’Humanité,

en quoi 
est-ce un enjeu important ?

Pierre Laurent. Une question démocratique est aujourd’hui posée. Les citoyens sont en permanence

dessaisis des grands choix du pays. Ils sont sans cesse obligés d’aller eux-mêmes à la conquête de la vérité,

de l’information. L’Humanité est un outil irremplaçable pour cette maîtrise citoyenne des enjeux politiques

et démocratiques. C’est une bouffée d’oxygène quotidienne dans un débat médiatique très souvent appauvri.

La bataille sur l’accord national interprofessionnel (ANI) l’illustre parfaitement.

Un salarié qui n’a pas l’Humanité pour connaître les tenants et les aboutissants de cet accord est désarmé

face au matraquage patronal et gouvernemental.

[Lire la suite]

 

Publié dans l'Humanité, Pierre Laurent, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

ANI : « coup de force contre la démocratie parlementaire et contre le monde du travail »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 avril 2013

 

Le gouvernement fait passer l’ANI en force au Sénat

 

ANI :

Fait rarissime, le gouvernement a utilisé la procédure

dite du vote bloqué pour faire adopter par le Sénat,

dans la nuit de samedi à dimanche, le projet de loi

sur l’emploi. Les sénateurs communistes ont retiré

tous leurs amendements et quitté l’hémicycle.

Le texte a été voté par 172 voix contre 24 à l’issue

d’un débat houleux. Les sénateurs socialistes ont eu besoin

du renfort des voix de leurs collègues centristes, pour faire

passer la loi, l’UMP s’abstenant tout comme les écologistes.

Seuls les communistes ont voté contre

ainsi que Marie-Noëlle Lienemann (PS).

 

 

« Des reculs trop importants »

« Vous avez bradé le code du travail et les droits des salariés », a, lancé Dominique Watrin (CRC,

communistes) après le vote. « Les efforts demandés au patronat sont flous tandis que ceux demandés

aux salariés sont sonnants et trébuchants » a renchéri Marie-Noëlle Lienemann, de l’aile gauche du PS.

Quant aux écologistes, ils expliquent leur abstention par le fait que « si des progrès existent, les reculs

étaient trop importants (mobilité contrainte, licenciements massifs facilités, changement des clauses

du contrat imposé au salarié) pour emporter » notre « adhésion ».

« Nous avons la conviction que ce texte marque une avancée pour les salariés », a répondu Christiane

Demontès (PS). Jean-Marie Vanlerenberghe (UDI-UC), corrobore : « Ce texte représente un tournant

avec la flexi-sécurité à la française. » Quant au ministre du Travail Michel Sapin, il a salué « un moment

de progrès, ce sont des opportunités nouvelles dans le dialogue social qui s’ouvrent ».

Vote bloqué

Soucieux du dialogue social, le ministre a en revanche eu moins d’égard quant au dialogue parlementaire.

Alors que le groupe CRC défendait pied à pied et très longuement les plus de 400 amendements

qu’ils avaient déposés, le gouvernement a décidé samedi matin de demander « un vote bloqué »

procédure qui empêche le vote sur chaque amendement au profit d’un vote global en fin de débat.

L’intention des sénateurs communistes « est d’empêcher que le vote intervienne dans les temps prévus »,

ce « que nous ne pouvons accepter », a justifié Michel Sapin.

Cette procédure rarement utilisée et encore moins contre un membre de sa propre majorité a provoqué

la fureur des communistes qui ont quitté l’hémicycle. Jean Désessard (EELV) a protesté regrettant

de n’avoir pu débattre des amendements ainsi que Marie-Noëlle Lienemann (PS) qui a retiré aussi

ses amendements.

[Lire la suite sur humanite.fr]

  • A lire aussi :

Le gouvernement passe en force au Sénat

Publié dans Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, Senat, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Les Européens vivent plus longtemps mais malades

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 avril 2013

 

Santé

Les Européens vivent plus longtemps mais malades

 

Les Européens vivent plus longtemps mais malades  dans Austerite retraites4

Une étude montre que l’espérance de vie

en bonne santé stagne dans l’Union

européenne. Pourtant, ce n’est pas

un indicateur pris en compte

par les institutions européennes

quand elles prônent des réformes

des systèmes de retraite.

Le bien-fondé de certaines «réformes structurelles» prônées par Bruxelles est remis en cause

par une étude, publiée mercredi. L’espérance de vie augmente en Europe. Mais l’espérance de vie

en bonne santé, elle, stagne. Depuis 2005, l’espérance de vie à 65 ans a augmenté de 1,3 an

pour les hommes et de 1,2 pour les femmes. C’est l’argument employé pour repousser l’âge de départ

en retraite.

La progression de l’espérance de vie sans incapacité, elle, n’a progressé dans la même période

que de 0,2 an pour les hommes. Pis, pour les femmes, elle diminue même de 0,2 an.

L’espérance de vie en bonne santé est, à 65 ans, de 8,8 ans pour les hommes et de 8,6 ans

pour les femmes. « Cela signifie que les années de vie supplémentaires sont vécues avec des limitations

d’activité », traduit pour l’AFP Jean-Marie Robine, directeur de recherche à l’Inserm et coordinateur

de l’Action européenne conjointe sur les années de vie en bonne santé.

Une politique désastreuse

Bénéficier de quelques années de retraite en bonne santé, les institutions européennes n’en ont que faire.

Elles continuent à promouvoir une hausse de l’âge du départ en retraite. On retrouve cet objectif

dans divers documents de l’Union européenne. Dans ses objectifs de politiques économiques adoptés

en 2010 par les chefs d’État et de gouvernement tout d’abord. Ainsi, la stratégie UE 2020 estime

que « l’assainissement budgétaire et la viabilité financière à long terme devront aller de pair

avec d’importantes réformes structurelles, notamment dans le domaine des retraites ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

Zoom sur la France.

La France compte parmi les pays d’Europe où «l’espérance de vie à 65 ans» a le plus augmenté

d’après l’indicateur de l’espérance de vie sans incapacité (EVSI). Selon les chiffres rendus publics

mercredi, les femmes auraient gagné 1,8 an et les hommes 1,6 an entre 2005 et 2011.

Si l’espérance de vie atteint 88,8 ans en tout pour les femmes et 84,3 ans pour les hommes,

la France ne déroge pas à la règle et voit son espérance de vie en bonne santé stagner

sur la même période : + 0,3 an pour les femmes, un chiffre considéré comme « non significatif »,

et 1,2 an pour la population masculine, ce qui est en revanche nettement supérieur à la moyenne

européenne.

A lire aussi :

Publié dans Austerite, EUROPE, F. Hollande, POLITIQUE, RETRAITES, SANTE, Union europeenne | 1 Commentaire »

François Morel se paie « perfide frigo » sur France Inter

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 avril 2013

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xz503b

sur dailymotion

Par

Le billet d’humeur de François Morel dans le 7/9, l’invité était Gilles JACOB.
Retrouvez tous les billets de François Morel sur le www.franceinter.fr

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Frédéric Cherasco, délégué syndical CGT Shell : « L’Humanité, nous en avons besoin. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 avril 2013

 

L’invité de la semaine

Frédéric Cherasco. « L’Humanité, nous en avons besoin. »

 

Frédéric Cherasco, délégué syndical CGT Shell :

Urgence pour l’Humanité.

Frédéric Cherasco est délégué syndical CGT Shell.

Il a été l’invité de la semaine de l’Humanité

et a décrypté pour le journal la lutte sociale

autour de Petroplus.

 

L’Humanité et l’Humanité Dimanche sont en grand danger. Des difficultés de trésorerie les menacent

gravement. Pour faire face à cette situation, l’Humanité et ses équipes font appel à leurs lectrices

et lecteurs, aux organisations progressistes et démocratiques, à toutes les personnes attachées

au pluralisme des idées et de la presse.

 

« Je profite de l’occasion qui m’a été donnée. Celle d’avoir la parole dans un quotidien national en tant

que syndicaliste. C’est une occasion qui ne devrait pas se reproduire. J’en profite donc. Les opportunités

pour un militant syndical de s’exprimer dans un média sont rares. Cela n’intervient généralement que si

ledit syndicaliste vit un drame social au sein de son entreprise.

La menace de suppression de plusieurs milliers de postes pourrait justifier un tel intérêt. Mais la seule

garantie serait que les salariés de l’entreprise en arrivent à casser une sous-préfecture ou bien à menacer

de faire exploser leur site. Il faut donc être en souffrance pour que les médias puissent s’intéresser

au monde du travail.

Ne me souhaitant pas un tel avenir, je vous avoue ne pas être impatient. En dehors des drames, seul l’avis

des experts en ceci ou des consultants en cela semble avoir de l’intérêt. Aucun média n’est intéressé

par l’avis des travailleurs du quotidien.

A lire : toutes les chroniques de Frédéric Cherasco

C’est vrai pour tous les média, sauf un, l’Humanité. Malheureusement, cette semaine nous avons

appris que le journal était dans de grandes difficultés financières. En m’adressant à vous, lecteurs, je sais

que je prêche des convaincus. Il n’empêche, la parole m’étant donnée, je tiens à rappeler le rôle essentiel

de ce journal. Pour relayer les luttes, pour interroger les travailleurs, les militants, il n’y a que l’Huma.

Les tables rondes, souvent axées sur des sujets liés au travail, à l’activité syndicale, aux changements

législatifs. Les pages histoire avec les grandes grèves et acteurs de l’histoire sociale. Le journal de l’emploi,

avec ses conseils pour les élus du personnel. Les pages économiques, avec un regard toujours différent,

critique, afin de nourrir la réflexion sur les grands sujets.

L’Humanité, nous en avons besoin. 
Sa survie est essentielle. Donc, merci 
à l’Huma,

et tous à nos souscriptions.

Faire un don en ligne à l’Humanité

Télécharger le coupon de la souscription

 

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Mariage pour Tous : Bagarre à l’Assemblée nationale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 avril 2013

 

L’UMP fait de la défense (violente) de la famille son credo

 

Mariage pour Tous : Bagarre à l'Assemblée nationale dans Assemblee nationale captureassemblee1capture d’écran du début de la bagarre

Après avoir provoqué un début de bagarre

à l’Assemblée nationale, les députés UMP

veulent poursuivre sur le thème de

« la défense de la famille » en posant un recours

contre la loi sur le mariage pour tous devant

le Conseil constitutionnel et en combattant

la politique familiale du gouvernement.

Quand on trouve un os à ronger, on ne le lâche pas.

Les parlementaires de l’UMP ont donc annoncé

ce vendredi qu’ils allaient poursuivre leur politique

de harcèlement du gouvernement à l’endroit de sa politique familiale. La fin des débats à l’Assemblée

concernant la loi sur le mariage pour tous n’a fait qu’attiser leurs ardeurs. Vers 1 heure du matin,

des députés UMP, excédés par une mimique d’un collaborateur de la ministre de la Justice, se sont

précipités vers les bancs du gouvernement, créant plusieurs minutes de tension physique

où les députés ont failli en venir aux mains.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

captureassemblee allocations familiales dans France

capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

 

 

Invité de Public Sénat et Radio Classique ce matin, Alain Vidalies, ministre des Relations avec le Parlement,

revient sur l’incident :

 

http://www.dailymotion.com/video/xz4yyv

sur dailymotion

Par Public Sénat


Lire également :

 

Deux journalistes de LCP-Assemblée nationale « agressés ». 

Les deux journalistes, un homme et une femme, ont été agressés mercredi soir à Paris lors d’un reportage

sur la manifestation anti-mariage gay. La chaîne parlementaire et ses deux reporters, dont le matériel a

été détruit, « vont porter plainte dès demain » vendredi, a précisé à l’AFP le secrétariat général

de LCP-Assemblée nationale.

 

Publié dans Assemblee nationale, France, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

« Tant que l’Huma est là, il y a de l’espoir »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 avril 2013

 

Marcel Trillat :

« Tant que l’Huma est là, il y a de l’espoir »

 

Urgence pour l’Humanité

Féru d’histoire, Marcel Trillat, journaliste

et documentariste, demeure attaché

à l’Humanité pour la parole qu’elle donne

à la classe ouvrière et aux intellectuels.

 

 

 

L’Humanité et l’Humanité Dimanche sont en grand danger. Des difficultés de trésorerie les menacent

gravement. Pour faire face à cette situation, l’Humanité et ses équipes font appel à leurs lectrices

et lecteurs, aux organisations progressistes et démocratiques, à toutes les personnes attachées

au pluralisme des idées et de la presse

L’Humanité est dans une situation de trésorerie très délicate. Comment réagissez-vous

à l’idée qu’elle soit menacée 
de disparaître?

Marcel Trillat. Mes raisons d’être attaché à l’Huma sont multiples et évidentes. D’abord, c’est le journal

fondé par Jaurès, pour qui j’ai toujours eu une grande admiration. Ce titre est né avec l’apport de la classe

ouvrière, à laquelle il était d’abord destiné, mais aussi avec celui des grands intellectuels de l’époque.

C’était quelque chose, dans le contexte ! Mais je songe également à l’Huma durant la Seconde Guerre

mondiale, clandestine, avec ses exemplaires ronéotés avec les moyens du bord, par des gens qui risquaient

leur vie. Tout cela a une valeur sentimentale. Et puis, je suis né à la politique pendant la guerre d’Algérie,

j’avais quatorze ans en 1954. Avec d’autres jeunes, on se battait comme des chiens contre les horreurs

de cette guerre. Et je me souviens de l’Huma paraissant avec des grands espaces blancs sur la première

page, à l’emplacement d’articles censurés parce que jugés trop fraternels. Nous avions eu des parents

résistants, nous faisions le rapprochement. Cette période d’horreurs, de tortures en Algérie m’a

définitivement marquée. Et l’Huma, malgré des moments moins glorieux, dus aux aveuglements du Parti

communiste à une époque, participe de cet imaginaire-là.

[Lire la suite]

Faire un don en ligne à l’Humanité

Télécharger le coupon de la souscription

 

Appel pour une souscription populaire

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Nuit de cristal au Venezuela par Romain Migus.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 avril 2013

 

Nuit de cristal au Venezuela

 

Nuit de cristal au Venezuela par Romain Migus. dans Amerique latine venezuela

Caracas, le 17/04/13

Il avait pourtant clairement annoncé

la couleur. Le 9 avril, cinq jours avant

l´élection présidentielle, Henrique

Capriles déclarait :

« je ne suis pas le même que le 7 octobre,

je défendrai les votes »[1].

Dès le lendemain, le président de

l´Assemblée Nationale, Diosdado

Cabello, présentait sur la chaine publique

des preuves confirmant les intentions

de la droite de contester les résultats électoraux afin de tenter un coup d´État coloré

au Venezuela[2].

Au soir des élections, malgré une différence de 272.865 votes[3] en faveur du candidat socialiste Nicolas

Maduro, le candidat de la droite refuse d´admettre sa défaite. Pourtant, tous les observateurs internationaux

insisteront sur la transparence des élections vénézuéliennes. Vicente Diaz, un des recteurs du Centre

National Électoral (CNE), ouvertement lié aux partis d´opposition affirmera n´avoir « aucun doute

sur le résultat de l´élection »[4] donnant comme vainqueur l´héritier d´Hugo Chávez.

Voilà bien la seule promesse que le candidat de la droite aura tenue.

Oubliée la rhétorique d´union, de paix et de sécurité qu´il vociférait encore une semaine auparavant.

Il appelle ses partisans à se mobiliser afin d´obtenir un audit total des résultats. Curieuse manière démocratique

de l´obtenir que d´envoyer les ultras de la droite prendre les rues du pays. La loi électorale vénézuélienne

est pourtant très claire. Elle oblige les candidats à remettre au CNE des preuves de fraude, et dans le cas

où celui-ci les rejette, un appel est possible par le Tribunal Suprême de Justice. Aucune démarche administrative

n´a été engagée. Il est vrai que ces accusations ne résistent pas au fait que les membres de l´opposition

désignés pour superviser les bureaux de vote ont tous donné leur aval aux résultats dans leur centre électoral

respectif[5].

Qu´importe, le but recherché n´est pas de renforcer la démocratie électorale mais bien de lancer un coup

d´État soft dans le meilleur style des précédents en Serbie, Géorgie, Ukraine, Iran, etc. Les jeunes néofascistes

qui, aujourd’hui´hui, mettent le pays à feu et à sang ont pour la plupart été formés en Serbie par le groupe Otpor,

et se revendiquent des techniques de l´Albert Einstein Institution, matrice idéologique des Révolutions colorées[6].

Dès l´annonce de Capriles, des groupuscules néofascistes déferlent dans les rues du pays. Des symboles

du chavisme sont détruits, des militants attaqués et assassinés, des petits commerces sont saccagés et brulés.

On dénombrera 7 morts et 61 blessés, par balles pour la plupart. Cinq sièges régionaux du Parti Socialiste Uni

du Venezuela (Psuv) sont dévastés par les flammes, tout comme douze cliniques populaires où officient

des médecins cubains.

[Lire la suite sur Le grand Soir]

 

Publié dans Amerique latine, Extreme-droite, Venezuela | Pas de Commentaire »

1...34567...12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy