Sénat : communistes et écologistes contre « la méthode forte »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2013

 

Sénat :

communistes et écologistes contre « la méthode forte »

 

Sénat : communistes et écologistes contre

Les présidents des groupes communiste (CRC)

et écologiste au Sénat, Eliane Assassi et

Jean-Vincent Placé, ont demandé mardi

une réunion de la conférence des présidents

pour éviter que le gouvernement n’utilise

à nouveau la procédure du vote unique,

comme il l’a fait sur le texte de « sécurisation »

de l’emploi.

Un véritable passage en force qui a empêché le débat.

Dans un courrier séparé au président du Sénat Jean-Pierre Bel (PS), Mme Assassi et M. Placé lui demandent

chacun, dans les mêmes termes, de réunir « dans les meilleurs délais » la conférence des présidents, qui fixe

le programme de travail des séances plénières du Sénat, « pour examiner les conditions des débats à venir

sur les projets de loi importants inscrits à l’ordre du jour d’ici le mois de juillet ». Ils font état en particulier

du projet de loi sur l’école, prévu du 21 au 24 mai, et celui sur les métropoles, les 30 et 31 mai.

Les sénateurs craignent en effet que le gouvernement ne passe à nouveau en force, imposant un vote unique.

Ce qu’il avait décidé d’utiliser ce weekend. Cette procédure consiste à ne plus débattre ni voter chaque

amendement séparément, mais tous ensemble à la fin de l’examen du texte, afin d’accélérer les discussions.

Les sénateurs CRC étaient en train de défendre pied à pied quelques 400 amendements qu’ils avaient déposés.

Et les prochains débats sur l’école comme sur le futur des collectivités territoriales risquent également d’être

animés. « Notre groupe, et nous ne serons pas les seuls, déposera de très nombreux amendements

et approfondira cette discussion qui engage l’avenir de l’architecture institutionnelle de notre pays ainsi que

l’avenir des collectivités territoriales », prévient Mme Assassi, qui demande :

« Le gouvernement a-t-il déjà décidé d’avoir recours au vote bloqué sur ce texte ? ».


[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Emplois, Europe Ecologie les Verts, France, PCF, POLITIQUE, Senat | Pas de Commentaire »

Évasion fiscale : Moins de contrôleurs, plus de fraudeurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2013

 

Dans l’Humanité ce mardi, les freins au contrôle fiscal

 

Évasion fiscale : Moins de contrôleurs, plus de fraudeurs  dans Austerite huma2304

La priorité accordée en haut lieu à la lutte contre la fraude

fiscale impose de rompre avec la politique d’austérité

qui a coûté 25 000 postes à Bercy, ces dernières années.

Des agents de l’administration des impôts témoignent.

A lire dans notre édition :

   – Reportage à Bercy, avec les petites mains du contrôle fiscal

   – la loi du secret premier obstacle au travail d’enquête

   – « Donner à la justice son indépendance », questions à Sophie

Combes (syndicat de la magistrature)

   – Édito : Moralisation ? Le bricolage ne suffit pas

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Fraude fiscale, licenciements, POLITIQUE, Politique fiscale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pouvoir d’achat : 79% des Français estiment qu’il a baissé en 2012 et 77% s’attendent à ce qu’il diminue encore en 2013

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2013

 

Consommation :

les Français face à la fracture du pouvoir d’achat

 

Pouvoir d'achat : 79% des Français  estiment qu'il a baissé en 2012 et 77% s'attendent à ce qu'il diminue encore en 2013 dans Austerite capturepouvoirachat

capture d’écran

Une grande majorité des Français se prépare

à réduire ses dépenses cette année plus encore

qu’en 2012, selon 60 millions de consommateurs.

Les plus modestes ne sont plus les seuls

en première ligne face à la perte de pouvoir d’achat.


Le sondage 60 millions de consommateurs/Mediaprism publié ce lundi montre les conséquences au quotidien

de la crise économique couplée à des politiques austéritaires. Selon cette étude d’opinion, 79% des Français

estiment que leur pouvoir d’achat a baissé en 2012 et 77% s’attendent à ce que celui-ci diminue encore en 2013.

Une bien mauvaise nouvelle pour le gouvernement, qui espère toujours 0,1% de croissance en 2013

quand tous les autres prévisionnistes tablent sur une année de récession.

Remises en cause drastiques

« L’heure n’est plus aux petits ajustements, elle est aux remises en cause plus drastiques. Les Français ont déjà

réduit leurs achats plaisir, leurs dépenses inutiles, en 2013, ils vont resserrer leur ceinture d’un nouveau cran

et taper dans l’essentiel », souligne Thomas Laurenceau, rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs.

En cause : l’augmentation des impôts et taxes, citée par 71,6%, mais également la hausse de prix de plusieurs

dépenses contraintes comme l’énergie (85,6%), les produits de grande consommation (72,9%)

et le carburant (69,5%).

Résultat : près d’un quart des Français déclare avoir désormais « de plus en plus de mal à joindre les deux bouts

en fin de mois » (48,4% chez les personnes gagnant moins de 1.500 euros), et plus de quatre sur dix annoncent

« avoir supprimé certaines dépenses et se priver plus qu’avant ».

Pacte social rogné

Ce sentiment de devoir rogner sur tout devrait particulièrement se faire sentir chez les plus modestes.

« Il y a désormais une vraie fracture entre ceux qui ont encore un peu de marge de manœuvre, et les autres

qui ont déjà réduit tout ce qu’ils pouvaient et qui vont désormais devoir tailler dans les besoins de base »,

souligne Thomas  Laurenceau.

Parmi les personnes gagnant moins de 1.500 euros par mois, 91% déclarent avoir déjà profondément modifié

leurs habitudes de consommation, réduisant aussi bien leurs dépenses d’alimentation (65,3%) que celles

de santé (33,4%). En 2013, elles vont encore accentuer cette tendance. Alors que seules 5% des ménages

gagnant plus de 3.000 euros envisagent de réduire ses dépenses de santé, elles sont 32% chez celles

en dessous du Smic.

« Dans les ménages les moins aisés, une personne sur deux (52%) renonce à préserver sa santé : elle n’en a

pas les moyens », remarque Thomas Laurenceau. « On est loin de la chasse aux dépenses futiles.

Derrière la question du pouvoir d’achat, ce sont désormais des éléments constitutifs de notre pacte

social qui se jouent », conclut-il.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, CONSO, ECONOMIE, France, Pauvrete, Politique nationale, Pouvoir d'achat, PRECARITE, SANTE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

ANI : débat entre Gérard Filoche et Jean-Marc Germain sur France Inter

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2013

 

Jean-Marc Germain et Gérard Filoche :

débat sur l’accord national interprofessionnel

 

http://www.dailymotion.com/video/xz8njb

sur dailymotion

Par

Publié dans droit du travail, Emplois, France Inter, licenciements, Presse - Medias, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Des nouvelles de PSA Aulnay

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2013

 

Les grévistes reviennent à Saint-Ouen

Images CGT

23/04/2013

Des nouvelles de PSA Aulnay dans CGT capturepsa12

Capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Mardi 23 avril, les grévistes décident de revenir rendre visite

aux salariés de l’usine PSA de Saint-Ouen.

Toutes les mesures prises par la direction pour empêcher

une intrusion ne lui ont pas servi à grand-chose…

Les grévistes sont entrés quand ils voulaient, et repartis

quand ils voulaient… Entre-temps ils ont pu discuter

directement avec les salariés, sur le thème :

“Aulnay, Saint-Ouen, même combat !”

 

 

Les actions en justice entreprises par la CGT

Images CGT

22/04/2013

capturepsa13 Grève dans Emplois

Capture d’écran

Cliquez sur l’image…

Interview de Philippe Julien secrétaire général

de la CGT PSA Aulnay

 

 

 

 

 

 

Voir également :

Aspect judiciaire de la lutte à PSA-Aulnay ; interview de M. L. Dufresne-Castets

 

 

Publié dans CGT, Emplois, France, licenciements, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

L’Humanité. Souscription exceptionnelle

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2013

 

L’Humanité et l’Humanité Dimanche sont en grand danger. Des difficultés de trésorerie les menacent

gravement. Pour faire face à cette situation, l’Humanité et ses équipes font appel à leurs lectrices

et lecteurs, aux organisations progressistes et démocratiques, à toutes les personnes attachées

au pluralisme des idées et de la presse.

 

 Charb : «La force de l’Humanité, c’est ses lecteurs»

 

L'Humanité. Souscription exceptionnelle   dans l'Humanité charb

Charb, dessinateur satirique et directeur de publication

de Charlie Hebdo, revient sur les difficultés structurelles

auxquelles est confrontée la presse de gauche.

L’aide publique, est indispensable avec des critères objectifs.

À quoi vous sert l’Humanité ?

Charb. L’Humanité ne ressemble à aucun autre quotidien.

Les unes de l’Humanité sont rarement en phase avec les unes

des autres journaux. Il n’est pas rare de voir le même

sujet traité par le Parisien, le Figaro.

À l’Humanité, ce sont des sujets différents qui émergent. L’Huma est le dernier quotidien d’opinion

du paysage, dans la mesure où tous les autres, même s’ils ont des analyses différentes sur le sujet mis en valeur,

ont tous les mêmes priorités. Tous les journaux s’observent entre eux. Et aucun ne veut être en dehors

du mouvement. Sauf l’Huma. Surtout, l’Humanité ne cherche pas à faire du sensationnel, ni du sujet à la mode.

L’Humanité ne se situe pas dans ce mouvement général qui affadit l’ensemble de la presse.

L’Huma ne ressemble pas aux autres. Ce n’est pas un handicap. C’est une force.

[Lire la suite]

 

Edmonde Charles-Roux : 

« La disparition de l’Humanité serait un grand malheur. »

*

edmonde_charle_roux edmonde charles-roux dans Presse - Medias

Présidente de la société des Amis de l’Humanité

jusqu’en 2011, l’écrivain exprime son attachement

au journal de Jean Jaurès, pour qu’il « soit  présent

chaque jour et prenne toute sa place dans la presse

d’opinion ».

 

 

« Dans le climat inquiétant qui est celui de ce pays, aujourd’hui, la disparition de l’Humanité serait un grand

malheur. Il y a déjà assez de sombres nouvelles sans que l’on en rajoute. Un « accident 
de trésorerie »

du journal menacerait à terme 
son existence. L’appel de son directeur, Patrick Le Hyaric, 
dont je viens

de prendre connaissance, invite 
ses lecteurs et ses amis à réagir vite. »

« Au moment 
où des usines ferment, semant le désespoir dans 
le monde ouvrier, où des affaires financières

jettent le doute sur l’honorabilité des dirigeants du pays, 
où l’on nous promet des règlements de comptes

politiques plutôt que des confrontations démocratiques, moi qui suis attachée, depuis mon entrée

dans 
la Résistance, à la gauche, je tiens à ce que 
le journal de Jean Jaurès soit présent chaque jour 
et prenne

toute sa place dans la presse d’opinion. 
La liberté de la presse a un prix. On ne peut 
se contenter

d’une information sans relief et sans âme. Les Amis de l’Humanité, que j’ai eu l’honneur 
de présider pendant

des années, se rangeront, 
j’en suis sûre, aux côtés du journal. »

 

Faire un don en ligne à l’Humanité

Télécharger le coupon de la souscription

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

700 écologistes appellent à participer à la marche citoyenne du 5 mai pour une 6e République

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2013

 

700 écologistes appellent à se mobiliser le 5 mai

pour la VIème République

 

700 écologistes appellent à participer à la marche citoyenne du 5 mai pour une 6e République dans France vi

Après le ralliement d’Eva Joly, 700 écologistes de tous horizons

signent à leur tour un texte appelant à marcher aux côtés

du Front de gauche, pour une VIème République, le 5 mai

prochain. « Pour faire rimer écologie et démocratie »!

« Que nous l’appelions écosocialiste, alterdéveloppement,

objection de croissance,  6e République ou autrement, tou-te-s

nous voulons un système démocratique écologique et social

au service des citoyen-ne-s. »

700 écologistes de tous horizons ont ainsi signé un appel

à manifester aux côtés du Front de gauche le 5 mai.

*
Ces écologistes viennent du monde politique, mais aussi du civil.

Ils déplorent qu’ « aujourd’hui les grandes décisions en matière

d’énergie et d’aménagement du territoire n’impliquent pas ou peu les citoyen-ne-s. Pire, elles s’élaborent

souvent dans l’opacité la plus totale ou en refusant d’entendre les mobilisations populaires. »

Pour cette raison, ils appellent à « faire rimer écologie et démocratie », et donnent également rendez-vous

à la grande marche citoyenne pour la 6e République le 5 mai 2013 à Paris.

Quelques-uns des Premiers signataires.

Paul Ariès, Directeur de la rédaction du journal La vie est à nous ! / Le Sarkophage et de la revue

les Z’indigné(e)s. Corinne Morel Darleux, Secrétaire nationale à l’écosocialisme du Parti de Gauche.

Michael Löwy,  directeur de recherches émérite au CNRS. Stéphane Lhomme, Directeur de l’Observatoire

du Nucléaire. Anne Isabelle Veillot, Secrétaire Nationale du Parti Pour la Décroissance. Myriam Martin,

Gauche Anticapitaliste. Stéphane Lavignotte, militant écologiste. Silvain Pastor, Ancien conseiller régional

Verts de Languedoc-Roussillon. Gilles Monsillon, de la FASE…

 

Tout sur la marche du 5 mai pour la VIème République

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : Côté cour, côté jardin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2013

 

L'Édito de l'Humanité : Côté cour, côté jardin  dans droit du travail huma2204Édito : Côté cour, côté jardin

Par Jean-Paul Piérot

« La loi du bâillon imposé aux parlementaires est aussi

un très mauvais signal adressé au monde du travail »,

estime Jean-Paul Piérot dans l’éditorial de l’Humanité

de ce lundi.

Dans la rue, sous les projecteurs des médias, la droite,

toutes chapelles confondues, s’agite, s’époumone contre

le droit au mariage pour tous. Cette démonstration, dont

Paris fut hier une fois de plus le théâtre, présente pour elle

deux avantages.

En premier lieu, elle permet de fédérer, sur un sujet qui fait

consensus dans la partie la plus rétrograde de la société,

l’UMP, le FN et les satellites plus ou moins contrôlés gravitant

à leur périphérie. Que la majorité des Français soit favorable à ce nouveau droit, à ce progrès de la société,

n’est finalement pas l’essentiel pour les stratèges de la droite : cette grand-messe de la réaction prépare

l’opinion à d’autres alliances lors des prochaines échéances politiques, en premier lieu les élections

municipales de 2014.

Mais le second avantage de cette excitation printanière consiste à mettre en scène le spectacle d’une opposition

se présentant comme radicale et identitaire contre le gouvernement et le Parti socialiste. Des manifestations

répétées, avec si possible quelques images d’affrontements avec la police, donnent à peu de frais l’image

d’une opposition mobilisée. Cette radicalisation surjouée, qui encourage dans son sillage des actes de haine

et de violences, fait passer au second plan d’autres questions qui ne font pas controverse

avec le gouvernement. Et cela pour une raison simple, c’est que la droite n’a rien ou si peu à redire aux orientations

de l’exécutif en matière de politique économique et sociale. Ainsi va la droite, côté cour, côté jardin.

Le coup de force commis dans la nuit de samedi à dimanche par le gouvernement contre le débat sénatorial

sur le projet de loi de flexibilisation de l’emploi pour couper court à la discussion des amendements déposés

par le groupe communiste et par une partie des sénateurs socialistes et écologistes a été traité pour le moins

discrètement par les médias. Tout aussi discrètement, les sénateurs de l’UMP ont pu s’abstenir, pour permettre

son adoption, sur le texte du projet de loi inspiré et soutenu par le Medef. L’utilisation par le gouvernement Ayrault

de l’article 44.3, une mesure d’exception qui met fin à toute discussion, non pas contre l’opposition, mais contre

une composante de la majorité sénatoriale, n’est pas un acte anodin.

C’est un geste qui laissera des traces dans les relations entre l’exécutif et la partie la plus à gauche

de la représentation parlementaire.

La loi du bâillon imposé aux parlementaires est aussi un très mauvais signal adressé au monde du travail.

Comment un projet de loi sur la réforme du droit du travail, critiqué dans ses fondements par de grandes

organisations syndicales, peut-il être imposé à la hussarde par un gouvernement se réclamant de la gauche ?

[Lire la suite]

 

Publié dans droit du travail, Emplois, Extreme-droite, F-Haine, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, Politique nationale, Senat, SOCIAL, UMP | Pas de Commentaire »

Pour un 1er Mai de luttes !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2013

 

Cliquez sur l’image pour lire

Pour un 1er Mai de luttes ! dans Luttes capture1ermai

Publié dans Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Multiplication des agressions homophobes : les responsables sont celles et ceux qui appellent « au sang » et à « la guerre civile »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2013

 

Une camarade agressée par des homophobes opposés

au mariage pour tous !

 

Multiplication des agressions homophobes : les responsables sont celles et ceux qui appellent

Vendredi 19 avril, reconnue par quelques réactionnaires,

une camarade du Mouvement des Jeunes Communistes

de la Vienne a été violemment prise à partie hier soir,

pour avoir publiquement exprimé, il y a peu, ses craintes

quant au caractère de plus en plus ouvertement

homophobe de la « manif pour tous », et au climat de haine

que ce mouvement continue de promouvoir ces derniers temps.

Les déclarations des différentes personnalités se réclamant de « la droite républicaine » appelant « au sang »

à la « guerre civile » ou dénonçant un texte qui va « assassiner des enfants » sont la source des agressions

de plus en plus fréquentes à l’encontre des militants progressistes et des homosexuels.

Nous nous joignons à toutes les personnes et associations luttant contre la haine et l’homophobie

ainsi qu’à toutes la victimes d’agressions de ce type. Nous, Mouvement des Jeunes Communistes de la Vienne

et Union des Étudiants Communistes de Poitiers dénonçons et condamnons fermement ces agissements,

qui sont une illustration claire de la dérive dangereuse prise par ce mouvement, avec les surenchères récentes

de la droite et l’extrême-droite. Alors qu’ils se targuent de « défendre » la République, ils la mettent à mal

avec leur violence, qui ne fait que montrer leur vision plus que réductrice de la liberté d’expression,

qu’ils utilisent avant toute chose comme prétexte fallacieux pour répandre leurs idées haineuses et violentes.

Communiqué du MJCF et de l’UEC

 

Samedi, un couple d’homosexuels a été agressé à Nice

17 avril : Agression d’un bar gay à Lille : « une initiative citoyenne », selon une porte-parole

de la manif pour tous

17 avril à Bordeaux : le gérant et une cliente d’un bar gay agressés

Publié dans Extreme-droite, Homophobie, Mariage pour tous, Montée du fascisme, SOCIETE | Pas de Commentaire »

123456...12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy