• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 27 avril 2013

assurance bureaucratique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2013

 

assurance bureaucratique

 

Les salariés de La Boite reçoivent des courriers qui n’émanent pas exclusivement des services de La Boite

mais parfois de l’assurance maladie. Cet organisme géré par la CFDT considère vraisemblablement

qu’un salarié malade n’est guère performant… Quand ledit salarié est en arrêt de travail, les services

de l’assurance maladie n’hésitent pas à lui adresser le courrier ci-dessous…

 

assurance bureaucratique arretmaladie

« Objet : MES ARRÊTS DE TRAVAIL

MONSIEUR DES PAS PERDUS

Vous nous avez adressé un avis d’arrêt de travail du 28/02/2013.

Il s’agit de votre troisième arrêt au cours des douze derniers mois.

Dans l’éventualité d’un nouvel arrêt de travail dans les prochaines

semaines, le Médecin conseil de la CPAM pourra être amené

à prendre contact avec votre médecin traitant et vous-même

afin d’examiner votre situation et d’apprécier si ces arrêts sont bien une réponse adaptée à votre état

de santé.

A titre d’information, je vous rappelle…

[Lire la suite sur despasperdus.com]

Contrat Creative Commons

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

« Article 23″, un long métrage dédié à la mémoire des disparus de France Télécom, Renault, La Poste… Et bien d’autres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2013

 

« Article 23″, un film engagé contre la souffrance au travail

 

capture d’écran – Cliquez sur l’image pour voir la bande-annonce

« Article 23″, un long métrage dédié à la mémoire

des disparus de France Télécom, Renault, La Poste,

Thales, Areva, EDF, GDF Suez, PSA, ONF, Société Générale,

BNP, Crédit Agricole, Natixis, Groupama, BPCE, Macif, LCL,

Caisse d’épargne, HSBC, Klarius, Veolia, SFR, Sodexho…

Et bien d’autres.

Le site du film : www.article23-lefilm.com

Un film engagé pour que cesse le harcèlement au travail, la discrimination à l’embauche, l’exclusion par le chômage …

et pour le droit pour TOUS à un travail dans des conditions équitables !

[Lire la suite sur fondation-copernic.org]

 

capturearticle231 dans Culture

Pour voir des extraits du film , cliquez sur l’image

(capture d’écran extrait 3)

 

 

 

 

 

 

Article 23 de la Déclaration universelle des droits de l’homme
*

« Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes

de travail et à la protection contre le chômage.

Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille

une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection

sociale.

Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense

de ses intérêts. »

 

Publié dans Cinema, Culture, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Le texte de la proposition de loi sur l’amnistie sociale, proposée par le Front de gauche, en intégralité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2013

 

La proposition de loi d’origine communiste adoptée par le Sénat mais rejetée par le gouvernement

doit être examinée le 16 mai prochain à l’Assemblée.

Retrouvez ci-dessous l’intégralité du texte de la proposition de loi sur l’amnistie sociale.

 

Le texte de la proposition de loi sur l'amnistie sociale, proposée par le Front de gauche, en intégralité  dans France captureloi

Cliquez sur l’image pour lire

Publié dans France, Front de Gauche, l'Humanité, PCF, POLITIQUE, Senat | Pas de Commentaire »

« Les apprentis sorciers de la finance » par Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2013

 

cactus les dessous chics

Les apprentis sorciers de la finance

 

Cactus. Chronique de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon.

Dans le salon Opéra du Grand Hôtel Intercontinental de Paris,

rue de Castiglione, dans le 9e arrondissement, le 11 octobre 2010,

Christine Lagarde, alors ministre de l’Économie et des Finances,

assiste à un symposium organisé par Nyse Euronext, conglomérat

de sociétés boursières, comprenant la Bourse de New York

et celles de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne.

Son PDG, Duncan Niederauer, est un ancien haut cadre de la banque

Goldman Sachs où il a contribué au développement du « trading à haute

fréquence », des marchés financiers régis par des ordinateurs.

 

Thomas Peterffy, un auteur d’algorithmes très élaborés, des programmes informatiques permettant de procéder

à des achats, des ventes et des paris sur les marchés financiers à la vitesse de l’éclair, prononce le discours

d’ouverture : « Les vingt dernières années ont connu l’émergence des ordinateurs, des communications électroniques,

des marchés électroniques, des dark pools, des flash orders, des marchés multiples, des systèmes de négociation

alternatifs. Le trading à haute fréquence, Mifid en Europe, Reg NMS aux États-Unis… et ce que nous avons

aujourd’hui est un vrai bordel. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Retrouvez les Dessous chics, la chronique des Pinçon-Charlot, chaque jeudi dans Cactus,

le supplément grinçant de l’Humanité.

Entretien avec l’auteur de 6 :

« Qui sait que la bourse de Paris est aujourd’hui dans un hangar dans la banlieue de Londres ? »

Quand la bourse a perdu « 1000 milliards de dollars en 20 minutes »

Ces ordinateurs qui rendent fous les marchés fincanciers

Le 2 mars, l’auteur de «6» était l’invité de l’émission « Place de la toile », avec Marc Lenglet, pour discuter

de l’emprise des ordinateurs sur les marchés financiers. Pour réécouter l’émission, c’est ici.

 

Publié dans ECONOMIE, l'Humanité, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Entretien avec Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2013

 

Dans l’Humanité Dimanche cette semaine :

entretien avec Thierry Lepaon

 

Entretien avec Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT dans CGT hd2504

 

 

Plus de 100 manifestations son prévues dans toute

la France pour fêter ce premier 1er Mai du quinquennat

de François Hollande alors que les promesses

du changement ont tourné court.

Chômage et précarité explosent et à l’Assemblée,

les parlementaires viennent d’entériner un projet de loi

estampillé MEDEF qui démantèle le code du travail.

Dans ce contexte, Thierry Lepaon, le secrétaire général

de la CGT dessine l’État sociale de la France et avance

des propositions pour sortir de la crise. Extraits.

 

 

 


HD. Dans un contexte difficile pour les salariés, on n’a jamais eu autant besoin d’un 1er Mai dynamique.

Peut-on l’espérer ?

Thierry Lepaon. Au Congrès confédéral de la CGT, j’ai lancé aux autres organisations syndicales un appel

à l’unité le 1er Mai, sans pour autant passer sous silence nos désaccords. En France, afficher une division

syndicale au moment où le MEDEF a les dents longues et l’oreille du gouvernement, c’est lui faire un cadeau

extraordinaire. Lors de ce congrès, j’ai écouté les camarades des délégations internationales. La situation

des salariés dans le monde appelle le syndicalisme à intervenir à l’échelle mondiale et à la solidarité

entre les salariés. Certains nous ont expliqué qu’ils avaient été emprisonnés, privés de droits et de travail.

Le 1er Mai, c’est l’occasion d’affirmer notre solidarité avec ces syndicalistes qui, partout, dans le monde

se battent pour leurs droits. Les syndicats français, ensemble, leur devaient au moins cela.

Plus que jamais il y a aussi un besoin de réaffirmer une solidarité des travailleurs en Europe. La CFDT, par exemple,

renvoie la responsabilité de la division sur la CGT, estimant avoir été insultée par des militants au cours du congrès…

Un congrès confédéral, c’est un lieu d’expression des syndicats de la CGT. Les camarades expriment avec leurs mots

ce qu’ils ressentent. Et ils ont vécu comme une agression le fait de voir la CFDT signer si rapidement un accord

aussi nocif. S’ils ne l’expriment pas lors du congrès, où le feront-ils ? Cela n’empêche pas que la démarche

du « syndicalisme rassemblé » ait été confirmée par plus de 85 % des syndicats réunis en congrès. Et puis, je veux

bien recevoir des leçons mais pas de tout le monde et pas n’importe quand. Que chacun balaye devant sa porte.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Propos recueillis par Cyprien Boganda, Pierre-Henri Lab et Dominique Sicot

Publié dans CGT, Chomage, Humanite Dimanche, Luttes, Presse - Medias, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy