• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 11 avril 2013

Martigues : les discours de Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon en vidéo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2013

 

Le Front de gauche a tenu hier soir un grand meeting à Martigues, devant près de 3500 personnes.

Plus précisément un meeting festif européen, puisque le Parti de la gauche européenne (PGE),

présidé par Pierre Laurent, était à l’honneur.

Au programme, comment lutter contre les politiques d’austérité à l’échelle de l’Europe et quelles

alternatives. L’actualité française s’est également frayée une place importante dans les discours.

Vidéos.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Clémentine Autain était également présente à Martigues. Elle a jugé que « notre pays a la gueule de bois »

et « un peu la nausée ». « On nous a promis une République irréprochable, on se retrouve avec une République

agonisante ».

L’appel à manifester le 5 mai pour une VI République a été renouvelé, « jour anniversaire de l’ouverture

des États généraux » de 1789, « pour que se voie, se sente et s’assemble la force gigantesque du peuple

souverain ».

Publié dans Austerite, EUROPE, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

PSA Aulnay : 21 mois de luttes, 3ème mois de grève

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2013

PSA Aulnay : 21 mois de luttes, 3ème mois de grève dans CGT soutienpsa

 

Les dernières actions :

  • Les grévistes de PSA Aulnay investissent le siège

de Pôle emploi

 

capturepsapolemploi automobile dans ChomageImages CGT – 10/04/2013

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Mercredi 10 avril, les grévistes se rendent

à la direction de Pôle emploi, dans le XXe

arrondissement de Paris, avec le slogan :

« On ne veut pas finir ici ! » Ils vont occuper

pacifiquement les locaux pendant une heure,

et s’inviter au comité central d’entreprise qui se tient au même moment. Ce sera l’occasion de recevoir

le soutien chaleureux des syndicats de salariés de Pôle emploi. Les grévistes ont chargé le directeur

de Pôle emploi de passer le message à son ministre de tutelle : ils exigent la pré-retraite pour les anciens,

et un CDI pour tous les autres !

 

 

  • Les grévistes s’invitent à un colloque « Santé et travail »…

capturepsaemploi chômage dans EmploisImages CGT -11/04/2013

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo
*

Mercredi 10 avril, après avoir envahi le matin

les locaux du siège de Pôle emploi, les grévistes

de PSA Aulnay s’invitent à un colloque organisé

par la revue Santé et travail, où devait intervenir

le ministre du Travail Michel Sapin, en vue de

l’interpeller sur son refus d’aider les salariés menacés

de licenciement. Le ministre n’était pas là, mais s’était fait représenter par le directeur général du Travail,

M. Combrexelle, bien connu des grévistes.

Une expérience du « dialogue social » tel que le conçoit le gouvernement…

 

Communiqué du 11 avril 2013 :

La CGT dévoile le scandale des futures décisions des actionnaires et attaque le PSE au tribunal

 

Publié dans CGT, Chomage, Emplois, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

PSA Rennes : chômage technique pendant près d’un mois pour plus de 4 000 salariés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2013

 

PSA :

au moins 4000 salariés de l’usine de Rennes en chômage technique

 

PSA Rennes : chômage technique pendant près d'un mois pour plus de 4 000 salariés dans Chomage capturepsarennesRennes – 9 octobre 2012

L’usine PSA Peugeot-Citroën de La Janais,

près de Rennes, sera en chômage technique

pendant plus de trois semaines à compter

du 17 avril. Environ 4.000 salariés

sur les 5.500 du site sont concernés.

Aucune voiture ne devrait être construite durant cette période.

[...]

Environ 4.000 salariés sur les 5.500 du site sont ainsi concernés. Certains employés travaillent déjà

en chômage partiel « par rotation », une semaine sur deux.

Le site de Rennes est avec Aulnay l’un des plus touchés par le plan de restructuration annoncé par PSA

qui prévoit au total plus de 11.200 suppressions d’emploi entre mai 2012 et mi-2014.

La direction table sur 1.400 départs volontaires à Rennes. Les syndicats craignent des licenciements secs

si ce chiffre n’est pas atteint.

[Lire l’article complet sur humanite.fr]

Source image : cgtpsarennes

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, licenciements, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

La pauvreté n’est pas un crime

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2013

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Publié dans Luttes, Pauvrete, SOCIETE | Pas de Commentaire »

CCE / Arcelor Mittal : Mittal avec l’accord de Jean Marc Ayrault s’apprête à donner le coup de grâce à la sidérurgie française

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2013

 

Les syndicats d’ArcelorMittal dénoncent toujours le projet industriel

 

CCE / Arcelor Mittal : Mittal avec l'accord de Jean Marc Ayrault s'apprête à donner le coup de grâce à la sidérurgie française dans CFDT florange1

Alors qu’un Comité central d’entreprise

doit être tenu ce jeudi à Paris

pour entériner la mort des hauts fourneaux

de Florange, les élus du personnel

dénoncent « l’erreur » du projet industriel

d’ArcelorMittal et demandent

au gouvernement de « revoir sa copie ».

Adjurant le gouvernement de « revoir sa copie », Philippe Verbeke, délégué CGT, a mis en avant

« le rapport explosif de Secafi qui invalide totalement le projet ». « La filière liquide peut redémarrer

dès aujourd’hui par rapport à la situation du marché », a-t-il souligné, jugeant que cela n’avait

« aucun sens de rester dans un schéma comme celui-là ». Pour le syndicaliste, le gouvernement

« a pu se tromper parce qu’il n’avait pas tous les éléments en mains mais si on laisse filer

très rapidement ce sera irréversible ».

« La balle est dans le camp des politiques » affirme la CGT

Même son de cloche pour son homologue de la CFDT, Jean-Marc Vécrin, qui dit toujours croire

« à une possibilité de redémarrer avec de l’acier propre, avec le projet européen Ulcos » de captage

et d’enfouissement de CO2. « La balle est dans le camp des politiques », selon lui. Le délégué s’attend

à une reprise d’activité, sur Dunkerque et Fos (Bouches-du-Rhône), mais « on est déjà tellement limite

qu’on va devoir importer des brames » (matière première pour la fabrication de tôles, ndlr).

« Pour Mittal le problème est structurel ; pour nous il est conjoncturel. (…) Cela fait 24 mois qu’on dit

que la stratégie n’est pas bonne », a-t-il ajouté.

« Une mise sous cocon, c’est un arrêt définitif », souligne FO

Dans son rapport, le cabinet Secafi estimait que l’arrêt de la filière liquide à Florange allait « aboutir

à un déficit de capacité du groupe ». « Le rapport Secafi est clair : Mittal se coupe de sa capacité

de production en France et en Europe », a insisté Jean-Marc Vécrin. Plus résigné, Norbert Cima (FO) a

estimé que les salariés avaient « été trahis par le gouvernement en place ». « Aujourd’hui nous allons acter

la fin de la sidérurgie lorraine et ses conséquences sur toute la vallée de la Fensch », a-t-il déclaré.

« Une mise sous cocon, c’est un arrêt définitif. On ne pourra plus redémarrer »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Communiqué du PCF – 11 avril 2013 :

CCE / Arcelor Mittal : un projet mortifère cautionné par le gouvernement

Aujourd’hui se tient la réunion du CCE d’Arcelor- Mittal qui va être lourd de conséquences pour l’emploi

industriel et la sidérurgie française. En effet, l’ogre financier Mittal va annoncer son projet industriel

mortifère pour les prochaines années, s’appuyant sur l’accord obtenu fin 2012 avec le premier ministre

et son gouvernement. Fermeture de la phase liquide de Florange, mise au cocon pour 6 ans des hauts

fourneaux, redéploiement de l’activité de décapage et de laminage de Basse Indre vers le site Mosellan…

Bref Laskhsmi Mittal avec l’accord de Jean Marc Ayrault s’apprête à donner le coup de grâce à la sidérurgie

française, véritable colonne vertébrale de toute l’industrie.

Après le rapport Faure qui épinglait sévèrement les choix financiers de Mittal, le rapport indépendant

du cabinet Secafi Alpha souligne les grands risques d’échec du projet Mittal. Se taire, c’est cautionner

le plan de casse de Mittal et hypothéquer l’avenir industriel de la France. En effet, nul n’ignore

que la demande d’acier ne va pas faiblir à l’avenir et que l’exportation coutera très chère à notre pays.

Monsieur le Premier ministre, la moralisation de la vie politique aux yeux des salariés de la sidérurgie,

de Dunkerque à Basse Indre, en passant par Florange, c’est réouvrir le dossier de la sidérurgie et retirer

la parole donnée par l’État à Mittal. Les salariés et leurs organisations syndicales sont porteurs

de propositions concrètes et sérieuses. Elles restent plus que jamais d’actualité.

Lire également :

RIP ArcelorMittal : Hollande nous a trahis, la CFDT nous a lâchés

 

capturearcelormittal1 ArcelorMittal dans CGT

Vidéo : Cliquez sur l’image (capture d’écran)

 

 

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, France, Luttes, PCF, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy