• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 4 avril 2013

Offshore Leaks, kesako ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

Offshore Leaks, kesako ?

 

Offshore Leaks, kesako ? dans ECONOMIE paradis-fiscaux

C’est une suite de révélations d’ampleur basée

sur une fuite de données concernant des sociétés

Offshore dans des paradis fiscaux.

Des millions d’informations qui devraient permettre

de mieux comprendre les arcanes de l’évasion

fiscale comme d’enclencher de nombreuses poursuites

judiciaires.

 

 

Leaks, veut dire « fuite ». Et comme dans les cas de Wikileaks, il s’agit là de larges quantités d’informations

qui ont fuité. Très larges même, puisqu’en volume, c’est 160 fois supérieur aux câbles diplomatiques

de Wikileaks. Il y a plusieurs mois, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), basé

à Washington, a reçu un disque dur contenant 260 Go d’informations d’une source anonyme. Ce sont plus

de 2,5 millions de documents, correspondances et transactions, concernant des dizaines de milliers de noms

de sociétés et d’individus provenant de 170 pays  différents, qui optimisent ou fraudent carrément,

via des offshore basées dans des Paradis fiscaux, principalement les îles vierges britanniques et Singapour.

Ces données sont traitées depuis 15 mois par 86 journalistes d’investigation du Monde entier,  issus de médias

tels que The Guardian, la BBC, le Washington Post, Le Soir ou encore Le Monde. Les premiers papiers tirés

de l’opération Offshore Leaks sont publiés ce jeudi.

En France, il y a 130 personnes impliquées, dont l’homme d’affaires Jean-Jacques Augier, l’un des trésoriers

de la campagne de François Hollande. On y trouve aussi notamment de nombreux proches de Poutine, les filles

du président de l’Azerbaïdjan. Des centaines de Belges sont mouillés selon Le Soir, 300 personnes et

70 sociétés en Suisse rapporte Le Matin, et le gouvernement grec a déjà décidé de lancer des enquêtes

sur les comptes de 103 sociétés offshores inconnues de ses services fiscaux, dont l’existence a été révélée

par l’enquête.

humanitefr évasion fiscale dans F. Hollande le 4 Avril 2013

 

Publié dans ECONOMIE, F. Hollande, Fraude fiscale | Pas de Commentaire »

ANI : L’avenir du Code du travail, cœur du débat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

EMPLOI

ANI : L’avenir du Code du travail, cœur du débat

 

par Max Staat

Alors que l’examen du projet de « sécurisation de l’emploi » commençait hier soir,

article par article, à l’Assemblée, le Front de gauche dénonce les mensonges et

montre les dangerosités du texte.

«Historique.» Tel est pour Michel Sapin, ministre du Travail, la portée du projet de loi relatif à «la sécurisation

de l’emploi». Il vise, selon le ministre, à «faire reculer la précarité», à « créer des droits nouveaux, individuels

et collectifs, pour les salariés », à « développer des outils de préservation de l’emploi dans un contexte

économique difficile ».

ANI : L’avenir du Code du travail, cœur du débat dans André Chassaigne capturechassaigne

Historique donc mais pour qui ?

Intervenant dans la discussion générale, commencée

mardi soir, André Chassaigne, député PCF-Front de gauche

dénonçait « ces éléments de langage, cette publicité

mensongère alors que ce projet porte un coup de poignard

dans le dos des salariés ». Ayant, avec son groupe, déposé

plusieurs milliers d’amendements, l’élu marquait sa volonté

« de rétablir la vérité ». Ainsi, par exemple, « ces accords

collectifs à qui le projet offre une consécration législative »

au risque, explique-t-il, que « dans le cadre du rapport

des forces actuel dans les entreprises cela conduise

au pilonnage des droits du travail ».

Et de rappeler la remarque du très libéral Institut Montaigne selon qui « avec ce projet de loi les entreprises

ont obtenu l’assouplissement des procédures de licenciement ».

La droite s’inscrit dans la logique du texte

D’ailleurs, la droite ne s’y trompe pas. Nombre de ses interventions s’inscrivent dans la logique du texte

jusqu’à la raillerie. Celle, par exemple, du député UMP Dominique Dord qui, saluant « la conversion

de la majorité socialiste en faveur de la possibilité pour les entreprises de licencier » lance : « Si nous avions

présenté le même accord, le même projet de loi il y a un an vous l’auriez combattu et battu en brèche »

Un ange passait, dans cette nuit de mardi à mercredi, à l’Assemblée nationale.

[Lire la suite]

 Projet de loi de « sécurisation de l’emploi » :

intervention d’André Chassaigne à l’Assemblée nationale (2 avril)

http://www.dailymotion.com/video/xyor7f

sur dailymotion

Par Députés CRCPG

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, Competitivite, droit du travail, Emplois, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Affaire Cahuzac : non au discours dangereux du « tous pourris »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

Affaire Cahuzac :

non au discours dangereux du « tous pourris »

 

  Affaire Cahuzac : non au discours dangereux du « tous pourris » dans Democratie cahuzac2

Par La rédaction « pcf.fr », le 04 avril 2013

Avant-hier, le 2 avril, Jérôme Cahuzac était mis

en examen après son audition au pôle financier

de Paris pour blanchiment de fraude fiscale.

Il a en effet avoué avoir détenu des comptes

off-shore. C’était Mediapart qui en décembre

dernier avait révélé détenir un enregistrement

d’une conversation entre Jérôme Cahuzac et son conseiller financier au sujet d’un compte chez UBS,

une banque suisse. L’ex-ministre du budget décidait alors de nier en bloc et avait même déclaré

qu’il porterait plainte contre le site d’information pour diffamation.

 Cahuzac dans Extreme-droite

De nombreux leaders d’opinion le soutenaient

comme Jean-Michel Apathie, avait ainsi

violemment attaqué Mediapart.

 

 

 

 

 

Jérôme Cahuzac s’est justifié, outré de ces allégations, devant le Président de la République et le Premier

Ministre mais aussi devant l’Assemblée Nationale et enfin devant les Français. Il a ainsi bénéficié d’un soutien

sans failles de la part des cadres du Parti Socialiste mais aussi des membres du gouvernement.

Cette affaire, qui vient illustrer la collusion entre « puissances de l’argent et pouvoirs politiques », selon

Pierre Laurent, surgit à un moment inopportun : celui d’une crise de suspicion et d’un défaut de confiance

en la personne du Président ainsi qu’en l’efficacité de la politique de son gouvernement.

De fait, Jérôme Cahuzac a fait entrer le gouvernement dans une « spirale du mensonge » qui les discrédite

dorénavant auprès de l’opinion publique. En effet, ces actes sont d’autant plus répréhensibles

qu’ils émanent de celui qui était chargé, en tant que Ministre du Budget, de résoudre le problème de

la fraude fiscale.

Mais ces actes font aussi gravement écho à l’idée de « République exemplaire » qui était le mantra de

François Hollande durant sa campagne, par opposition aux nombreuses affaires qui avaient entachées

la présidence Sarkozy.

Ce discrédit permet surtout aux discours d’extrême droite de trouver un terreau fertile pour dénoncer

les élites et leur corruption généralisée : la rengaine du « tous pourris » a donc bon dos ces derniers jours. 

[...]

Révélation fâcheuse pour le FN : Il s’avère que Jérôme Cahuzac entretenait des liens forts avec

deux membres éminents du parti d’extrême droite : les avocats Philippe Péninque et

Jean-pierre Emié, ex-gudards convaincus.

M.Péninque (Le banquier officieux du FN, ndlr) aurait en effet œuvré à l’ouverture du compte « gênant »

de Cahuzac en 1992. Cette information met Mme Le Pen dans une situation difficile, elle qui criait, hier,

dans un petit village des Ardennes, au « mensonge d’état », elle qui dénonçait l’intégralité de la classe

politique en place, assumant que « Le FN n’[était] pas assimilé à ce système-là. Nous n’avons pas

de conflit d’intérêts, car nous n’avons pas d’intérêts. Nous ne sommes otages de rien. » .

Elle prend alors le parti de minimiser l’accusation concernant l’implication de Philippe Peninque,

déclarant que le fait d’ouvrir un compte n’était en rien préjudiciable. Elle oublie de préciser quelle était

la nature du commerce que ce dernier entretenait avec Cahuzac. Une opération obscure au cours

de laquelle Peninque recommandait le chirurgien capillaire à bon nombre de ses clients tandis qu’il se

chargeait de placer les sommes gagnées et s’occupait de la gestion des comptes de l’ancien ministre.

Des pratiques douteuses d’autant plus inquiétantes que M. Péninque passe pour le conseiller officieux

de Mme Le Pen, son Raspoutine.

« Tête haute et mains propres »? Il sera permis d’en douter. « Tous pourris » ? Certainement pas, mais

ceux qui firent de ce mot leur credo pourraient bien être la source de la contamination.

[Lire la suite]

 

Lire également :

Publié dans Democratie, Extreme-droite, F-Haine, France, Pierre Laurent, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Evasion fiscale : Pierre Laurent appelle à « une convocation extraordinaire du Parlement »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

Évasion fiscale :

Pierre Laurent appelle à « une convocation extraordinaire du Parlement »

 

Evasion fiscale : Pierre Laurent appelle à

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a demandé

ce jeudi que le Parlement suspende ses débats pour

se consacrer à la lutte contre l’évasion fiscale.

C’est que selon lui la crise est totale, et nécessite

qu’on s’attaque aux racines du pouvoir de l’argent.

Sur France inter au journal de 13 heures, le sénateur

de Paris a réaffirmé son diagnostique de « crise très grave »

à propos de l’affaire Cahuzac mais aussi des révélations du Monde

sur des paradis fiscaux et le trésorier de campagne du candidat François Hollande.

« C’est une crise très grave, il faut aller à la racine des problèmes, on ne va pas se contenter de belles paroles.

On voit bien que c’est le conflit d’intérêt entre le monde de la finance et des fractions importantes du monde

politique qui sont à l’origine de cette crise. Et c’est à cela qu’il faut s’attaquer. Il y a des propositions

pour ce faire qui sont sur la table depuis longtemps. « Je rappelle qu’à l’initiative d’un sénateur communiste,

Eric Bocquet, le sénat a adopté un rapport qui fait 60 propositions pour lutter contre l’évasion fiscale,

ces propositions sont aujourd’hui lettre morte. Donc il faut passer aux actes. »

« La crise politique est totale, la crise de confiance est totale »

Dans une interview accordée à l’Humanité de ce jeudi, Pierre Laurent explique le fond de la crise politique.

« Mais la crise politique est déjà là ! Elle a été nourrie depuis des années, pendant dix ans de pouvoir de droite,

menée de concert avec les institutions européennes pour dessaisir les citoyens, en appliquant des traités

désavoués par la majorité des Français. Dans ces conditions, et si le pouvoir socialiste continue de manière

si indécente à tourner le dos aux engagements, aux espoirs de changement social qui ont été exprimés

par les Français, et que s’ajoutent des dérives graves comme celle de Jérôme Cahuzac au cœur de l’appareil

d’État, le risque d’une amplification de la crise politique est évident. Si nous voulons empêcher que la suspicion

du «tous pourris» empoisonne la vie publique, il convient de s’attaquer aux racines du pouvoir de l’argent,

en clarifiant les relations entre le pouvoir politique, qui doit émaner des citoyens, et les milieux financiers,

qui n’ont pas à se substituer à l’intérêt général. C’est ainsi que l’on reconstruira une politique guidée

par l’intérêt général et non par l’appât du gain. « 

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

 

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Senat | Pas de Commentaire »

Les présumés innocents qui nous gouvernent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

LE FRIC, LE CUL ET LA BOMBE. Les prémusés qui nous gouvernent

 

LE FRIC. Cahuzac.

Les présumés innocents qui nous gouvernent dans France cahuzac1

« L’oscar du meilleur acteur ». Cahuzac, ministre du budget,

de gauche, prôneur d’austérité (« célacrise ») : présumé

innocent lui aussi mais de fraude fiscale, quelques petits

millions d’euros qui se baladent quelque part, de corruption

[aboyeur -on dit consultant- des labos payé pour faire

la promo de leur came].. Époustouflante prestation d’acteur,

superbe prestance de bluffeur avec un air de sincérité

à la fois arrogant et blessé (et en mondiovision) « je ne possède pas, je n’ai jamais possédé de comptes

à l’étranger » et atakerékikonkekike etc.. Ma-gni-fi-que (une reconversion possible, le théâtre). Il va devenir

emblématique, un quasi recordman, seul peut-être DSK le dépasse car le cul intéresse toujours plus que le fric

(tout le monde en a un, contrairement à l’autre.) Notons qu’il avait déjà été condamné mais sans inscription

au casier judiciaire pour avoir employé au noir une femme de ménage philippine dans sa clinique de chirurgie

esthétique. Qui vole un œuf..? La plupart du temps les proverbes sont des clichés fautifs mais ici ça colle.

[Lire la suite sur Dazibaoueb]

Auteur : Hélène Larrivé - Source : http://risquecensure.blogspot.fr

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Dans l’Huma d’aujourd’hui : La République malade de l’argent roi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

De l’air, vite !

Dans l'Huma d'aujourd'hui : La République malade de l'argent roi dans Assemblee nationale huma0404

Édito, par Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité.

 

« C’est une régénération de la démocratie qui est

à l’ordre du jour. Plus la politique s’éloigne de nos

concitoyens, plus ils la repoussent (…). Il est plus

qu’urgent de se réapproprier la chose publique

et de changer de république.

On n’a sans doute pas fini de ressentir les secousses

dévastatrices de l’onde de choc provoquée par l’ignoble

attitude de M. Jérôme Cahuzac. Cette affaire survient

dans un climat général de putréfaction de la vie publique,

où s’entremêlent dans de graves soupçons les noms

de MM. Strauss-Kahn, Sarkozy, Tapie, Woerth, Guérini,

de Mmes Bettencourt, Lagarde et d’autres encore,

l’action politique est minée par un discrédit rampant dont il devient urgent de tirer

toutes les conséquences. Le dégoût gagne nos concitoyens. Notre république a besoin d’un grand

nettoyage.

Voici qu’un ministre chargé de traquer les délinquants fiscaux était lui-même un hyperfraudeur! Se réclamer

des valeurs de la gauche et ouvrir un ou des comptes dans des paradis fiscaux révèle déjà une moralité

politique plus que douteuse. Mais accepter d’avoir été nommé par la droite président de la commission

des Finances de l’Assemblée nationale, puis par François Hollande ministre du Budget, relève de l’injure faite

à la nation. Et qui peut certifier aujourd’hui que les premiers aveux aux juges ne dissimulent rien d’autre

d’encore plus grave ? D’où lui vient tout cet argent ? Au-delà de la morale et de l’honnêteté d’un individu,

c’est bien le système de l’argent roi, érigé en table de la loi de la réussite, de la compétitivité ou

de la concurrence, qui permet l’évasion fiscale, les paradis fiscaux, les spéculations en tout genre.

Le capitalisme corrompt les décideurs pour mieux se mettre à l’abri des foudres des peuples

qui n’en peuvent plus de subir l’austérité, le chômage et la pauvreté qui galope en silence. Et des décideurs

pour qui, comme M. Cahuzac, 
la lutte des classes n’existe pas, se laissent corrompre.

[Lire la suite]

 

Publié dans Assemblee nationale, Austerite, F. Hollande, France, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy