• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 3 avril 2013

ANI : la mauvaise affaire des complémentaires santé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2013

 

ANI : la mauvaise affaire des complémentaires santé

(vidéos)

 

ANI : la mauvaise affaire des complémentaires santé  dans CFDT sante_1

En discussion à l’Assemblée depuis mardi,

l’Accord national interprofessionnel (ANI)

sur l’emploi propose de rendre obligatoires

les complémentaires santé à toutes les entreprises

et tous leurs salariés. Mais derrière cette fausse

bonne idée, c’est la poursuite du démantèlement

de la protection sociale solidaire.

En marge du Congrès de la CGT, Jean-Paul Benoit, président de

la Fédération des Mutuelles de France, nous a expliqué pourquoi.

[Lire l’article de Stéphane Guérard]

 

Vidéos l’Humanité

« L’ANI, une catastrophe pour la protection sociale solidaire »

Image de prévisualisation YouTube

 

« L’ANI ne couvre que 10% des gens privés de mutuelles »

Image de prévisualisation YouTube

 

« L’ANI, un effet d’aubaine pour les entreprises »

Image de prévisualisation YouTube

 

« Nous ne sommes pas dans une logique de marché »

 Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, SANTE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

PSA Aulnay : 12e semaine de grève

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2013

 

Le gouvernement Hollande envoie la gendarmerie aux grévistes

 

PSA Aulnay : 12e semaine de grève dans CGT capturepsa11

capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Jeudi 28 mars, les grévistes de PSA ont

manifesté dans les locaux du Medef,

sans violence ni effraction. Les gendarmes

mobiles s’introduisent dans le bâtiment.

Lorsque les grévistes sortent pacifiquement

et s’apprêtent à reprendre les cars pour rentrer

à l’usine, les centaines de gendarmes mobiles

présents les embarquent, en traînant certains

grévistes au sol. 130 grévistes seront

emmenés au centre de rétention de la rue de l’Évangile, dans le 18e arrondissement, et relâchés quelques

heures plus tard. Ils finissent la journée par une manifestation nocturne dans les rues du 18e.

 

Vidéo Médiapart et article :  Les images des ouvriers de PSA délogés du Medef-par-les CRS

 

Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay – 03/04/2013

12ème semaine de grève et nouvelle provocation de la direction

 

Entrés dans leur 12ème semaine de grève les salariés de PSA Aulnay organisent une nouvelle opération

péage gratuit au péage de Senlis aujourd’hui à partir de 11h.

Cette après midi aura lieu la deuxième réunion de négociation sur l’annulation de toutes les sanctions

disciplinaires et poursuites pénales ainsi que la garantie d’avoir un CDI après la fermeture de l’usine.

La réunion a lieu aujourd’hui à 17h30 au siège de la direction régionale du travail au 35 rue de la gare

près du centre commercial « le millénaire » porte d’Aubervilliers.

Un rassemblement aura lieu à partir de 17h au centre commercial « le millénaire » porte d’Aubervilliers.

La direction vient de faire tomber 10 nouvelles mises à pieds suite au fait que les salariés en grève aient

interpellé pacifiquement la direction lors des réunions de CHSCT de ce mardi 2 avril.

Cette énième provocation prouve que la direction perd véritablement le sens des réalités.

Les salariés restent eux déterminés à continuer leur combat.

Jean-Pierre Mercier – Ds cgt Psa Aulnay

Publié dans CGT, France, licenciements, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Les dessous sales de l’ANI, le projet made in Medef

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2013

 

Décryptage l’Humanité :

les dessous sales de l’ANI

 

ClLes dessous sales de l'ANI, le projet made in Medef dans Competitivite ani5iquez sur l’image pour lire

Cette édition spéciale de l’Humanité vous permet

de juger sur pièces du contenu du projet de loi

sur la flexibilité du travail actuellement débattu

au Parlement.

Le Medef exige qu’il soit adopté en l’état. Jamais un tel

diktat n’a été formulé à l’endroit des élus de la nation.

téléchargez notre quatre pages spécial

Ne laissons pas précariser nos vies, par Patrick Le Hyaric,

directeur de l’Humanité, député au Parlement européen.

Les députés et les sénateurs disposent du droit constitutionnel,

inaliénable, de faire la loi. Désormais, au-delà des parlementaires

communistes et Front de gauche, nombreux sont les élus

socialistes  ou écologistes qui souhaiteraient améliorer

le texte dans le sens des intérêts du monde du travail, de telle sorte que soit prise en compte

l’opinion de la CGT et de FO.

De plus en plus de militants et d’organisations de base d’une des organisations signataires demandent 

que l’accord ne soit pas voté en l’état. Une mobilisation large et unitaire pourrait donc créer un rapport

de forces durant ce débat parlementaire pour en modifier le contenu en votre faveur. Nous sommes

convaincus que si cet « accord » devenait la loi, les chefs d’entreprise disposeraient de libertés nouvelles

pour, à leur guise, décider quand vous faire travailler, pendant combien de temps et pour quel salaire,

sans pour autant créer le moindre emploi. Vous seriez « flexibilisés » à un point tel que votre patron

déterminerait une part importante de votre temps de vie hors de l’entreprise puisque ce qu’il aura décidé

pour vous dans le travail réduira d’autant vos libertés de choix à l’extérieur. Les couples seraient soumis

à des rythmes différents, changeant sans cesse. Tout le droit social serait mis à mal. Le vôtre mais aussi

et peut-être surtout celui que connaîtront vos enfants quand ils accéderont à un emploi.

C’est avec une certaine gravité que nous vous alertons. Vous n’êtes bien sûr pas obligé de partager

notre point de vue. Mais nous vous invitons à regarder les choses de très près. C’est trop sérieux.

Rien n’est encore joué. Ensemble, quelles que soient nos sensibilités, si nous nous faisons entendre

avec suffisamment de force et d’unité, la majorité parlementaire que nous avons élue pour sécuriser

nos emplois et nos vies devra agir conformément au mandat qu’elle a reçu. Qu’elle laisse MM. Copé,

Fillon, Raffarin et leurs amis soutenir seuls le texte made in Medef. 

[Lire la suite]


Publié dans Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, Emplois, France, l'Humanité, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Quand l’argent pourrit jusqu’à la conscience des hommes !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2013

 

Aveux de Cahuzac :

« L’argent qui pourrit jusqu’à la conscience des hommes »

 

Quand l'argent pourrit jusqu'à la conscience des hommes ! dans Austerite huma0304

Dans l’édito de l’Humanité de ce mercredi,

Patrick Apel-Muller rappelle à propos des aveux

de Jérôme Cahuzac, concernant ses comptes

cachés en Suisse et à Singapour, le mot de

Paul Vaillant-Couturier :

« Quand on est de gauche, il faut sans trêve aller

« débusquer de son repaire cette pièce de cent

sous tapie, comme le disait Balzac, au fond

des consciences ».

Les flammes de la justice léchaient déjà ses pieds;

Jérôme Cahuzac 
a préféré avouer après des mois


de mensonges la main sur le cœur. 


Le scandale politique est énorme.

L’homme qui tenait entre ses mains le budget

de la France, qui pilotait l’administration fiscale

et traquait les fraudeurs était lui-même un malfaiteur, auteur depuis plus de vingt ans d’évasions de capitaux


et de dissimulation de ressources. Il ne s’agissait pas d’une paille… Le reliquat du compte à Singapour compte

encore 600 000 euros !

C’était lui pourtant le sévère censeur des dépenses publiques, l’amateur de rigueur 
et

d’austérité quand elles touchent le menu peuple, l’apôtre du pacte Sarkozy-Merkel, à peine était-il emballé

d’une faveur rose. On se souvient de lui docte et péremptoire faisant la leçon à Jean-Luc Mélenchon

lors d’un débat télévisé. À s’en souvenir remonte irrépressiblement une mise en garde de Jaurès :


«Ne vous guindez pas trop sur des échasses de vertu ! L’équilibre est instable et les chutes douloureuses.»

Celui que déjà les courtisans au Parti socialiste désignaient comme « le meilleur d’entre nous », aura donc

menti à ses collègues du gouvernement, 
au président de la République et, plus grave encore, 


à la représentation nationale.

La faute est bien entendu personnelle, mais faut-il, quand même, s’être bien éloigné de la dénonciation

par François Mitterrand –
il est vrai il y a plus de quarante ans, lors du congrès d’Épinay –

de «l’argent qui corrompt, l’argent qui achète, l’argent qui écrase, l’argent qui tue, et l’argent qui pourrit

jusqu’à la conscience 
des hommes» !

La faute reste personnelle, mais ce brillant chirurgien qui avait conquis à la hussarde Villeneuve-sur-Lot

n’a-t-il pas jugé bien mince la transgression puisque autour de lui le profit était sanctifié et les marchés

financiers portés au pinacle  ?

Ne se trouvait-il pas encore hier un porte-parole du groupe socialiste à l’assemblée pour rendre

un hommage appuyé à la présidente du Medef pour son rôle dans l’élaboration du projet qui vise

à dynamiter le code du travail  ? Quand on est de gauche, il faut sans trêve aller « débusquer de son repaire

cette pièce de cent sous tapie, comme le disait Balzac, au fond des consciences » 
(Paul Vaillant-Couturier).

Déjà, on entend monter la marée brune 
du « tous pourri ». Le Front national se frotte 
les mains, quand bien

même celles de ses dirigeants, parmi les principaux, portent encore les traces des pots 
de confiture

dans lesquelles elles ont plongé. Trop 
de ceux qui peinent à joindre les deux bouts, qui doivent choisir entre

le plein d’essence et celui du frigo, 
qui se désespèrent de voir encore l’horizon de la retraite s’éloigner, seront

tentés de se tourner vers ceux qui prospèrent sur le désarroi. Mais ce qui est pourri 
au royaume

de France, c’est une politique impitoyable pour les pauvres et douce pour les puissants,

ce sont les financiers aux manières de rois et les fronts prosternés devant eux, ceux des politiciens

d’extrême droite notamment. Il convient au contraire de raviver 
les couleurs de la République, de donner

la primauté 
aux citoyens et de prendre pour guide l’intérêt général. Face à ce scandale d’État, la justice doit

aller à son terme. Le débat public aussi.

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, France, Fraude fiscale, Jean-Luc Melenchon, Justice, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Affaire Cahuzac : l’émotion de Gérard Filoche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2013

 

Spécialiste des questions sociales au Parti socialiste depuis plus de 20 ans,

Gérard Filoche, au bord des larmes, s’est indigné des aveux de l’ancien ministre

du Budget, Jérôme Cahuzac sur LCI :

« C’est un jour de colère. Ce n’est pas possible, il était un fraudeur lui-même.

On avait un ministre du Budget qui était censé chasser la fraude fiscale ».

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Publié dans Austerite, France, Fraude fiscale, Justice, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy