Sarkozy mis en examen : réaction de Pierre Laurent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2013

 

Sarkozy mis en examen : réaction de Pierre Laurent dans France caricature1

Le plus extraordinaire n’est pas la mise en examen

de Nicolas Sarkozy. Malgré la présomption d’innocence

qu’il faut toujours rappeler, les relations d’argent

entre Mme Bettencourt et l’UMP dont Nicolas Sarkozy

était le président, ont toujours été évidentes.

En revanche le fait que la droite crie au scandale

manifeste à l’évidence ce qu’il en était pour elle

des liens entre la justice et les politiques.

Face au climat détestable des affaires en cours,

il faut laisser la justice travailler en toute indépendance.

 

Le PCF demande depuis longtemps un changement de statut du chef de l’État afin qu’il puisse,

en dehors de ses fonctions, répondre de ses actes pendant son mandat. Quant à l’indépendance

des magistrats, elle doit être consacrée par un changement de statut du parquet.

 

Publié dans France, Justice, Pierre Laurent, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Goodyear : la CGT défend son projet de Scop

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2013

 

Goodyear :

la CGT défend son projet de Scop

Goodyear : la CGT défend son projet de Scop dans CGT goodyearamiens1

La CGT a présenté samedi un projet de reprise

de l’usine et des outils de travail sous forme

de coopérative. La nouvelle Scop pourrait alors

maintenir la production de pneus agricoles

de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord, 

menacée de fermeture.

« Le projet de Scop prévoit le maintien de l’activité agraire associé à un plan de départs volontaires

avec le maintien de l’activité tourisme pendant 24 mois », a expliqué le représentant de la CGT,

Mickaël Wamen, à l’issue de la réunion à la Maison de la culture d’Amiens devant au moins 200 ouvriers.

Aucun chiffre n’a été rendu public par la CGT et les participants, qui avaient reçu pour consigne

de ne pas parler à la presse.

La CGT veut réserver « l’exclusivité » du contenu du projet à la direction de Goodyear, a indiqué son avocat,

Me Fiodor Rilov. « La direction de Goodyear ne dit pas qu’elle n’en veut pas : qu’elle nous réunisse le plus vite

possible pour que nous puissions le lui présenter », a-t-il dit.

« La Scop ne verra le jour que si les salariés décident que ce projet est bien le leur », a insisté l’avocat.

« On va continuer de leur donner des chiffres de plus en plus détaillés, et au fur et à mesure, ils vont pouvoir

se positionner ». Le nombre des salariés de la future Scop n’est pas fixé, a indiqué M. Wamen à l’AFP :

« Tous les salariés peuvent y adhérer ». Le chiffre d’affaire prévisionnel, le résultat net, le volume d’activité

et le prix de vente moyen ont été annoncés aux salariés présents samedi mais n’ont pas été rendus publics.

Une nouvelle réunion d’information est prévue dans deux semaines.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans CGT, ECONOMIE, Emplois, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Elle tricote, il lui tond la laine sur le dos !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2013

 

Sannois : Le maire indigne et la vieille dame au tricot

 

par Laurent Mouloud

Elle tricote, il lui tond la laine sur le dos !  dans l'Humanité capturepuyauCactus. L’histoire remonte au 4 décembre 2011.

Comme tous les 
dimanches, Françoise Puyau-Puyalet a installé

son stand dans la galerie marchande du Monoprix de Sannois

(Val-d’Oise). Depuis six mois, cette retraitée de soixante-huit ans

essaie d’arrondir sa maigre pension de 500 euros en confectionnant

des tricots. Les clients lui fournissent la laine et elle tricote

pulls et écharpes sur fond de vieilles chansons françaises…

« Il y a beaucoup de retraités le dimanche qui se promènent ici, ce genre de musique, ça leur plaît », dit-elle.

Les habitués connaissent bien Françoise qui œuvre aussi à Argenteuil, devant le magasin Babou. Elle n’est

jamais avare d’un « bonne journée ! » aux chalands qui passent. Et il ne viendrait à l’idée d’aucun

des commerçants de venir chicaner l’agréable vieille dame.

paternotte Cactus dans POLITIQUE

Et pourtant, ce dimanche-là, Françoise voit débouler un homme en costume.

« Il m’a tutoyée d’emblée et, sans se présenter, m’a dit ‘‘dégage !’’ », assure

la retraitée. Outrée, Françoise réplique du tac au tac : « Je t’emmerde, salaud ! »

Mais voilà, en face d’elle, c’est Yanick Paternotte, le maire UMP de Sannois.

Le stand de Françoise se retrouve sous la pluie et la 
retraitée en garde à vue,

avec prise d’empreintes et interrogatoire. L’élu, brandissant son arrêté anti-mendicité, ne compte pas

en rester là. Il porte plainte pour insulte, vente à la sauvette et se constitue partie civile.

Le procès a eu lieu le 14 mars dernier. Yanick Paternotte n’est pas présent à l’audience. Mais Françoise

se fait condamner : 800 euros d’amende avec sursis et 1 euro symbolique de dommages et intérêts.

Un verdict qui satisfait l’édile. « Il y en a marre de se laisser insulter impunément, a-t-il réagi dans le Parisien.

On lui avait déjà proposé de régulariser sa situation en intégrant le stand d’une association caritative.

Elle avait refusé. » Françoise le conteste. « En six mois, je n’ai vu qu’un monsieur qui est venu me dire que,

tant que je ne troublais pas l’ordre public, c’était OK. Et puis, je n’aurais jamais parlé comme ça s’il avait été

poli et si j’avais su qui il était. Moi, j’habite Argenteuil, je ne connais pas le maire de Sannois. »

Il est vrai qu’en 2011, Yanick Paternotte n’avait pas encore fait la une des gazettes locales pour ses démêlés

judiciaires. En décembre dernier, l’élu, connu depuis pour avoir présidé l’éphémère « Conar », la commission

nationale des recours de l’UMP, s’est fait lourdement condamner par le tribunal correctionnel de Nanterre.

Quinze mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité pour « abus de faiblesse »

envers une vieille dame de quatre-vingt-onze ans… Décidément. Une vieille dame avec qui il a su, cette fois,

se montrer suffisamment aimable – trop, selon la justice – pour obtenir d’elle une donation immobilière

d’une valeur de plus de 200 000 euros. Un verdict dont il a fait appel.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans l'Humanité, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Conforama : récit d’un conflit social emblématique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2013

 

Conforama : récit d’un conflit social emblématique

 

Conforama : récit d'un conflit social emblématique    dans CGT conforama

Les salariés de Conforama luttent depuis

plus de deux ans contre les plans sociaux

à répétition imposés par la nouvelle direction

qui a racheté le groupe à PPR.

Patricia Alonso, de la CGT Commerce et Services,

fait le point.

 

 

Raconter le combat des salariés de Conforama pour conserver leurs emplois revient à faire la liste des plans

sociaux que la direction du groupe tente d’imposer depuis deux ans. Cette liste est impressionnante.

Les efforts pour faire annuler ces suppressions d’emploi par la justice le sont tout autant.

  • Juillet 2011, premier Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) annulé immédiatement par le tribunal.

Ce plan visait à restructurer drastiquement le service après-vente Saveo, qui emploie près de 650 personnes

L’appel est en cours. Le jugement devrait intervenir le 22 avril prochain.

  • Fin 2012, troisième PSE présenté par la direction sans attendre les suites judiciaires. Nouvelle attente

de décision de justice fin avril.

Ce dernier plan de sauvegarde de l’emploi prévoyait, outre la suppression de 288 emplois, la fermeture de sept

centres de service après-vente sur douze en France. Conforama emploie 9 170 personnes en France et compte

quelque 200 magasins.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Patricia Alonso explique le quotidien des salariés de Conforama :

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Vidéo l’Humanité

Publié dans CGT, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

« La saga des Conti », une leçon de colère et de dignité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2013

 

« Celui qui se bat n’est pas sûr de gagner. Celui qui ne se bat pas a déjà perdu. »

 

Documentaire :

Le combat des salariés de Conti, une leçon de colère

 

par Mehdi Fikri

Le film de Jérôme Palteau, la Saga des Conti,

au cœur d’une révolte ouvrière, dessine

une chronique sensible, qui suit à la trace

la lutte exemplaire et contagieuse des ouvriers

picards.

La Saga des Conti, au cœur d’une révolte

ouvrière, film documentaire 
de Jérôme Palteau.

France, 2012, 1 h 37. 

«La classe ouvrière n’a pas disparu, on l’a rendu invisible »,

résument les sociologues Stéphane Beaud et Michel Pialoux.

Début 2009, les Conti nous ont vengés de cette invisibilité.

À Amiens ou Paris, en passant par Compiègne ou Hanovre :

c’est simple, on ne voyait qu’eux. Comme un violent retour

du refoulé, en forme de claque dans la figure du patronat.

 

Le film de Jérôme Palteau, qui les a filmés depuis le début, dessine une chronique à mi-chemin entre

le discours de la méthode et le récit d’apprentissage. Sur la méthode (comment se battre),

le documentaire est un peu scolaire. Sur l’apprentissage (grandir grâce à la lutte), il excelle.

Le film s’ouvre sur la trahison originelle. En 2007, la direction avait proposé un retour aux 40 heures

hebdomadaires, en échange de la promesse tacite de pérenniser le site. Mensonge et plan social,

deux ans plus tard. Tout de suite, deux personnages de cinéma se détachent du lot et portent

le documentaire. Xavier Mathieu, capable de retourner une préfecture ou un plateau télé.

Et Didier Bertrand, calme sous sa crête punk, avec ses impayables tee-shirts Toots and the Maytals.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Publié dans Cinema, Luttes | Pas de Commentaire »

Rroms : Valls « fait du Sarkozy » et légitime la xénophobie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2013

 

Roms : « Valls conduit une politique de bouc émissaire »

 

Rroms : Valls capture d’écran expulsion à Vigneux-sur-Seine (ASEFRR)

Le Comité Interministériel de Lutte contre le racisme

et les discriminations a conclu que l’année 2012 avait

été marquée par un développement des actes

et des propos racistes, xénophobes, antimusulmans

et antisémites, banalisés car colportés par certains

discours publics.

Cette conclusion est le résultat de la politique

de Nicolas Sarkozy qui a fait le choix

de labourer les terres d’extrême droite, exploitant les peurs, déplaçant la question sociale

sur le terrain identitaire, alimentant un racisme « culturel », véritable arme de division massive.

Problème. En s’attaquant une fois de plus aux Roms, Manuel Valls « fait du Sarkozy » et légitime

le rejet de l’autre, la xénophobie contre des populations vulnérables et démunies.

Cette politique du bouc émissaire décrédibilise l’annonce du Comité interministériel de renforcer

la lutte contre les préjugés et contre le racisme. De plus, le Gouvernement recule sur 2 propositions

du candidat Hollande dans la lutte contre les discriminations : le droit de vote des résidents

étrangers aux élections locales et la lutte contre le contrôle au faciès.

Le gouvernement va-t-il laisser la droite faire sa loi sous l’argument que la gauche ne disposerait

pas de la majorité des 3/5 au Parlement ? Seuls les combats qui ne sont pas menés sont

perdus d’avance. Il est encore temps d’engager la procédure parlementaire pour que les résidents

étrangers votent aux élections municipales de 2014.

Quant à la lutte contre le contrôle au faciès abandonnée par Manuel Valls, Marie-George Buffet a

déposé une proposition de loi. La majorité pour l’adopter existe.

Communiqué du PCF – 21 mars 2013

Publié dans France, PCF, Politique nationale, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Motion de censure : discours d’André Chassaigne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2013

 

http://www.dailymotion.com/video/xycry2

sur dailymotion

Par Députés CRCPG

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pour l’école publique : manifestation nationale du 6 avril

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2013

 

Pour l'école publique : manifestation nationale du 6 avril dans Education nationale manif-6-avril

 

Publié dans Education nationale, FSU, Luttes, Politique nationale, SNUipp | Pas de Commentaire »

Pour le maintien de Lisi Automotive à Thiant !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mars 2013

Fabien Roussel

 

Pour le maintien de Lisi Automotive à Thiant ! dans Chomage capturelisiautomotive

L’ex-Boulonnerie de Thiant et les 107 emplois

sont menacés de fermeture. Les salariés ont

choisi de se mobiliser pour maintenir l’activité

et garder les machines ici. Pour les soutenir,

la mairie de THIANT a organisé un comité

de soutien en s’adressant aux maires de la CAPH

et des communes environnantes.

18 ont répondu positivement !

Ensemble, élus, salariés, syndicats appellent à manifester ce samedi 23 mars à 10h30 à Thiant.

La mobilisation la plus large redonnera confiance aux salariés et montrera à la direction du groupe,

la détermination de la population, des élus du Valenciennois.

Venez nombreux soutenir la lutte pour le maintien de l’activité de la Boulonnerie de Thiant !

Faites tourner le message, inviter largement autour de vous… A samedi

________________

LISI AUTOMOTIVE, ex-BOULONNERIE DE THIANT menacée

POUR SAUVER L’ACTIVITÉ ET LES EMPLOIS

mobilisons-nous samedi 23 mars, 10h30, place de la mairie, à THIANT

 A L’APPEL DES SALARIÉS, DE NOMBREUX MAIRES et D’ASSOCIATIONS

 

[Lire la suite sur PCF Maubeuge]

Publié dans Chomage, Emplois, licenciements, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

La salutaire résistance chypriote

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mars 2013

 

Analyse : la salutaire résistance chypriote

 

La salutaire résistance chypriote dans Austerite photochypre

Par Patrick Le Hyaric.

Voici un fait inédit dans l’Union européenne :

la pression populaire a conduit à ce qu’aucun

parlementaire chypriote n’approuve

le maléfique diktat concocté par le nouveau

directoire des affaires européennes, baptisé

« la troïka » – Commission de Bruxelles,

Banque centrale européenne et…

Fonds monétaire international –, aux ordres

exclusifs de Mme Merkel.

Celle-ci avait soutenu l’élection du nouveau président de Chypre contre le candidat

des communistes.

Ensemble ils voulaient faire de Chypre un nouveau laboratoire pour tester le racket direct des comptes

bancaires dès le premier euro. Cela au mépris total de tous les engagements pris jusque-là. Ce plan

austéritaire prévoyait de combiner l’impôt forcé 
sur les comptes bancaires des travailleurs 
et des petits

épargnants et la privatisation 
de plusieurs entreprises ou la désindexation 
des salaires et des retraites

sur les prix.

Ces attaques n’avaient pas été possibles jusque-là parce que l’ancien président chypriote, Dimitris

Christofias, a toujours refusé d’appliquer les prétendus remèdes des docteurs bruxellois. On ne peut

comprendre les difficultés de Chypre aujourd’hui sans les relier à la crise de la Grèce. L’effondrement

des banques grecques a accéléré les difficultés de celles de Chypre, appâtées par le système européen

qui leur permettait d’acheter des dettes du pays voisin à des taux d’intérêt élevés. Refusant de laisser

son secteur bancaire s’effondrer, l’État chypriote a dû garantir les dépôts.

Les citoyens chypriotes ne sont donc en rien responsables de la situation. Cela ne fait que renforcer

la nécessité de rechercher un projet de solidarité européenne, écartant le hold-up sur les comptes 


des travailleurs et des retraités, la destruction des droits sociaux, les privatisations des entreprises

publiques chypriotes qui rapportent jusque-là au budget de l’État.

Les institutions européennes ont refusé cette voie 
pour, après des plans d’austérité appliqués

dans plusieurs pays, tester un cran supplémentaire 
dans la spoliation des fruits du travail. Elles ont pensé

qu’en choisissant un petit pays où se développent 
des activités financières offshore, quelques jours

après le retour de la droite, cela pourrait marcher. Le peuple 
de Chypre vient de répondre non !

En ce sens, il rend un immense service à tous 
les peuples européens qui auraient été eux aussi 
en butte

à de tels projets.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, Chypre, Grece, Union europeenne | Pas de Commentaire »

123456...13
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy