• Accueil
  • > CGT
  • > 50ème congrès de la CGT : « Tous ensemble pour le progrès social »

50ème congrès de la CGT : « Tous ensemble pour le progrès social »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mars 2013

 

Le 50ème congrès de la CGT s’adresse aux salariés

Tous ensemble pour le progrès social

 

50ème congrès de la CGT : Lille – 5 mars 2013

Cette adresse aux salarié-e-s a été adoptée

par les délégué-e-s des syndicats CGT

au 50e Congrès de la CGT à Toulouse

le 22 mars 2013.

Les syndicats de la Confédération Générale du Travail,

réunis en congrès à Toulouse, s’adressent à vous.

Au quotidien, nos conditions de vie et de travail

se dégradent.

En France, en Europe et dans le monde, la crise

et ses conséquences sont d’une violence insupportable.

Les politiques d’austérité mises en œuvre

par les gouvernements nourrissent la crise

et plongent les peuples dans la misère, réduisent les droits sociaux, s’attaquent aux libertés fondamentales,

généralisent l’insécurité sociale.

Les travailleur-se-s et les peuples sont mis en concurrence. Ces politiques alimentent le cercle vicieux

de la crise et renforcent le désespoir. La désignation de boucs-émissaires alimente les peurs et les replis

identitaires. La CGT poursuivra résolument son combat contre le racisme et la xénophobie.

Cette crise n’est pas pour tous : Les actionnaires continuent à engranger le profit et l’argent facile.

La crise, celle du capitalisme, est d’abord le fruit d’une dévalorisation du travail.

L’issue progressiste à la crise exige une autre répartition des richesses, la reconnaissance, la revalorisation

du travail.

Le patronat a déclaré la guerre au monde du travail. Il profite de la crise qu’il a provoquée et impose

des régressions sans précédent : dégradation des conditions de travail, flexibilité accrue, précarisation

de l’emploi, suppressions d’emploi, baisse des rémunérations, répression syndicale…

La CGT condamne avec force toutes les formes de répressions, de discriminations, de remise en cause

du droit de grève et de l’exercice du droit syndical.

La CGT réclame l’amnistie de tou-te-s les syndicalistes et des défenseurs des droits injustement condamnés,

dans le cadre de leur activité syndicale.

La CGT exprime sa solidarité avec tous les salarié-e-s d’ores et déjà engagé-e-s dans les luttes et appelle

l’ensemble du monde du travail à se mobiliser pour le progrès social.

Pour sortir de la crise, exigeons une autre répartition des richesses pour le travail, le plein emploi,

l’augmentation des salaires, un système de protection sociale solidaire.

[Lire la suite sur cgt.fr]

journée nationale le mardi 9 avril 2013 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy