• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 29 mars 2013

Le billet de Théophraste R. : « Sors de ce corps, Sarkozy ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mars 2013

 

Sors de ce corps, Sarkozy !

 

Le billet de Théophraste R. :

Trois points, pour faire court, sur l’intervention télévisée

du président le 28 mars 2013 :

- L’imposition à 75% de la paie d’un patron supérieure

à 1 million d’euros incombera à son entreprise (donc

partiellement aux salariés).

- l’âge de départ à la retraite sera repoussé, mais comme

un travailleur sur deux qui en approche est chômeur, le montant de la pension de 50% des salariés sera

amputé, sauf s’ils cotisent à une compagnie privée.

- Fillon était le « collaborateur » de Sarkozy ; « Je » est celui de Hollande qui a gommé tout

son gouvernement, ne citant pas un seul nom de ministre, affirmant qu’il fait tout.

Doux au MEDEF, dur aux ouvriers, le monarque avait dit une vérité forte (à la veille de son couronnement

par sa Sainteté Votutile). Hélas, il ne l’avait pas fait EN français, mais DANS la langue de la finance

internationale : « I am not dangerous »(1).

Théophraste R.

(1) Par goût du risque, je n’ai pas vérifié la religion des 4 grands-parents de Normal 1er avant d’avoir eu

l’audace d’écrire cette phrase.

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

50ème congrès de la CGT : « Tous ensemble pour le progrès social »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mars 2013

 

Le 50ème congrès de la CGT s’adresse aux salariés

Tous ensemble pour le progrès social

 

50ème congrès de la CGT : Lille – 5 mars 2013

Cette adresse aux salarié-e-s a été adoptée

par les délégué-e-s des syndicats CGT

au 50e Congrès de la CGT à Toulouse

le 22 mars 2013.

Les syndicats de la Confédération Générale du Travail,

réunis en congrès à Toulouse, s’adressent à vous.

Au quotidien, nos conditions de vie et de travail

se dégradent.

En France, en Europe et dans le monde, la crise

et ses conséquences sont d’une violence insupportable.

Les politiques d’austérité mises en œuvre

par les gouvernements nourrissent la crise

et plongent les peuples dans la misère, réduisent les droits sociaux, s’attaquent aux libertés fondamentales,

généralisent l’insécurité sociale.

Les travailleur-se-s et les peuples sont mis en concurrence. Ces politiques alimentent le cercle vicieux

de la crise et renforcent le désespoir. La désignation de boucs-émissaires alimente les peurs et les replis

identitaires. La CGT poursuivra résolument son combat contre le racisme et la xénophobie.

Cette crise n’est pas pour tous : Les actionnaires continuent à engranger le profit et l’argent facile.

La crise, celle du capitalisme, est d’abord le fruit d’une dévalorisation du travail.

L’issue progressiste à la crise exige une autre répartition des richesses, la reconnaissance, la revalorisation

du travail.

Le patronat a déclaré la guerre au monde du travail. Il profite de la crise qu’il a provoquée et impose

des régressions sans précédent : dégradation des conditions de travail, flexibilité accrue, précarisation

de l’emploi, suppressions d’emploi, baisse des rémunérations, répression syndicale…

La CGT condamne avec force toutes les formes de répressions, de discriminations, de remise en cause

du droit de grève et de l’exercice du droit syndical.

La CGT réclame l’amnistie de tou-te-s les syndicalistes et des défenseurs des droits injustement condamnés,

dans le cadre de leur activité syndicale.

La CGT exprime sa solidarité avec tous les salarié-e-s d’ores et déjà engagé-e-s dans les luttes et appelle

l’ensemble du monde du travail à se mobiliser pour le progrès social.

Pour sortir de la crise, exigeons une autre répartition des richesses pour le travail, le plein emploi,

l’augmentation des salaires, un système de protection sociale solidaire.

[Lire la suite sur cgt.fr]

journée nationale le mardi 9 avril 2013 

Publié dans CGT, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Intervention de François Hollande : « Plus que jamais le changement de cap est urgent. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mars 2013

 

Suite à l’intervention de Hollande :

« il faut exiger un changement de cap »

 

Intervention de François Hollande : « Plus que jamais le changement de cap est urgent. » dans Austerite fdg_7

A gauche, les réactions à la prestation télévisée

du président Hollande sont unanimes.

Le gouvernement persiste dans l’austérité,

se trompe complètement de diagnostique comme

de priorités.  

« Plus que jamais le changement de cap est urgent. »

« S’il avait appliqué le choc de simplification à son discours François Hollande aurait pu dire :

« ça ne marche pas mais je continue »» résume le Parti de gauche. « Après quelques secondes d’émission,

François Hollande avait tout dit ce soir : « tous les outils sont là ». Ni changement de cap, ni nouveauté

donc dans l’arsenal d’une politique de l’offre et de l’austérité qu’il a vanté pendant une heure. ».

Un cruel constat qui afflige tout autant Pierre Laurent du PCF. « Les mots de François Hollande sont

restés totalement déconnectés des urgences sociales et des solutions nouvelles nécessaires. Rien de

ce que nous avons entendu n’est de nature à rassurer les Françaises et les Français qui souffrent et ont

plus que jamais besoin du changement pour lequel ils ont voté. »

Pour Jean-Luc Mélenchon qui était ce vendredi matin sur Europe 1, « Il n’y a pas d’être humain

dans son discours, il n’y a que des chefs d’entreprise, les autres n’existent pas ».

Le NPA renchérit : « Hollande n’a pas une seule seconde remis en cause sa politique en faveur du Medef

et des plus riches. »

Et des mauvaises nouvelles

Si « la boite à outils » de F. Hollande ne change pas, le président a tout de même annoncé deux mauvaises

nouvelles. « D’une part on devra partir encore plus tard en retraite. D’autre part le budget de l’État va

encore baisser et les services publics reculer. » Ce qui fait dire à Éric Coquerel, Secrétaire national du PG :

« Sarkozy, sors de ce corps ! »

Pire, reprend Pierre Laurent, « il annonce une année 2013 de hausse continue du chômage, un nouvel

allongement de la durée de cotisation des retraites, et sur l’Europe il propose d’aller plus vite

dans les sanctions infligées aux peuples en prenant Chypre comme exemple ! »

Le NPA ajoute à ce triste menu l’augmentation de la TVA pour 2014 et souligne : « Et bien entendu,

rien pour les services publics ou pour les salaires. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

medef31 dans EUROPE
PCF : communiqué de Pierre Laurent

Extrait :

Puisque le Président de la République ne veut rien

changer à sa politique, rien entendre de la colère

qui monte, j’appelle, au nom du Parti Communiste

Français et du Front de Gauche, les forces

du changement à entrer massivement dans l’action

pour exiger un changement de cap,

pour dire stop aux politiques d’austérité,

stop aux licenciements, stop à la casse du code

du travail et des services publics.

La semaine prochaine dans tout le pays, nous irons

à la rencontre des salariés pour dénoncer les dangers

du projet de loi gouvernemental sur l’emploi

et demander le vote de la proposition de loi

que nous avons déposée pour interdire les licenciements boursiers.

La journée d’action syndicale interprofessionnelle du 9 avril a tout notre soutien.

Elle doit être le prochain grand rendez-vous de la mobilisation populaire.

 

Publié dans Austerite, EUROPE, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, NPA, Parti de gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Intervention de François Hollande : Pas de changement !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mars 2013

 

François Hollande s’éloigne des attentes populaires

 

Intervention de François Hollande : Pas de changement !  dans Austerite capturehollandecapture d’écran – vidéo Libération

Au cours de l’entretien accordé à France 2,

François Hollande n’a pas donné le signal

de la moindre inflexion du cours de sa politique

en dépit de la forte insatisfaction manifestée

dans les milieux populaires et dans l’électorat

de gauche.

 

Pascal Cherki, le député socialiste de Paris qui avait souhaité que le président de la République

« change de braquet » n’a pas été davantage entendu que le Front de gauche qui se mobilise

contre la politique d’austérité. Car même si François Hollande refuse ce terme, lui préférant celui

de rigueur, c’est bien une cure d’austérité qui se prépare pour deux ans au moins. Priorité réaffirmée

aux réductions des dépenses de l’État et des collectivités locales, priorité également aux allégements

aux entreprises (20 milliards d’euros au nom du pacte de compétitivité), en revanche du flou

sur le pouvoir d’achat qui a baissé en 2012 de 0,4 %.

Sollicitude à l’égard du patronat

Le président a apporté un soutien appuyé à l’accord sur le marché du travail signé par le MEDEF et trois

syndicats minoritaires. En dépit d’une forte opposition y compris dans les rangs socialistes, François Hollande

a souhaité que la représentation nationale transpose ce texte tel quel dans la loi. Cet accord qui apporte

plus de « souplesse» pour l’employeur s’entend au prix de la flexibilité des salariés. Cette sollicitude à l’égard

du patronat se retrouve dans l’annonce d’allègements fiscaux pour les cessions d’entreprises.

Pour faire en apparence bonne mesure, François Hollande a confirmé que la taxe de 75%, mesure provisoire

pour les émoluments supérieurs à un million d’euro, qui fut retoquée par le Conseil constitutionnel, serait

payée par les entreprises.

Changement

Dix mois seulement après sa victoire du 6 mai 2012,  alors que s’accélère la décrue de sa popularité

( de 53 % à 31 % en un an) , François Hollande poursuit dans une voie s’éloignant des attentes des électeurs

de gauche et du monde du travail. Il s’est notamment prononcé nettement en faveur d’un allongement

des cotisations retraite. Visiblement, le changement ce n’est pas pour aujourd’hui.

  • A lire aussi :

Rigueur, taxe à 75% et pouvoir d’achat, les principales annonces de François Hollande

Jean-Paul Piérot

Publié dans Austerite, Chomage, Competitivite, ECONOMIE, F. Hollande, France, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Les renoncements de François Hollande

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mars 2013

 

Dans l’Humanité ce vendredi,

les renoncements de François Hollande

 

Les renoncements de François Hollande dans Austerite huma2903

 

« Choc de confiance » pour les entreprises

et les collectivités, pause dans les hausses

d’impôts cette année mais économies

supplémentaires, refonte de la taxe à 75%

sur les revenus de plus d’un million d’euros

annuels…

Ce jeudi soir, sur France 2, le président

de la République a confirmé le cap austéritaire

que les Français contestent majoritairement,

en peu d’annonces mais beaucoup d’explications.

 

 

 

A lire dans notre édition :

  • Hollande réclame du temps aux Français
  • Les cinq raisons du décrochage de Hollande avec les classes populaires
  • Un président sourd aux attentes, l’édito de Patrick Apel-Muller

[Lire la suite]

Publié dans Austerite, F. Hollande, France, l'Humanité, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy