• Accueil
  • > Austerite
  • > Chypre : L’Eurogroupe laisse Nicosie dans les mains de la troïka avec son cocktail de mesures libérales

Chypre : L’Eurogroupe laisse Nicosie dans les mains de la troïka avec son cocktail de mesures libérales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2013

 

L’Eurogroupe livre l’île aux Dr Mabuse de la troïka

 

Chypre : L’Eurogroupe laisse Nicosie dans les mains de la troïka avec son cocktail de mesures libérales dans Austerite chypretroika

L’accord trouvé entre les ministres de l’Économie

de la zone euro et le président, Nicos Anastasiades,

organise la restructuration du système bancaire

et appelle des règles d’austérité.

Par ailleurs, une poussée nationaliste s’est exprimée.

 

Nicosie (Chypre), envoyé spécial. Sur les écrans plasma placés sur les terrasses des restaurants et cafés,

les conférences de presse ont remplacé les matchs de basket. Flanqués entre un drapeau européen

et un drapeau chypriote, les dirigeants de Chypre justifient l’accord trouvé, à cinq heures du matin,

entre les ministres de l’Économie de la zone euro et le président de la République, Nicos Anastasiades,

qui aurait menacé pendant la nuit de démissionner.

Bonne banque, mauvaise banque

Le pays a évité la faillite et a assuré l’avenir des nouvelles générations », assurait hier le ministre de

l’Économie, Michalis Sarris. « La faillite maintenant ou dans un mois » Avec cet accord, Chypre obtient

de la zone euro un prêt de 10 milliards d’euros qui servira uniquement à financer sa dette, pas le renflouement

des banques.

Le cœur de l’accord survenu hier concerne en effet l’avenir des deux plus grandes banques du pays, plombées

par leur exposition à l’économie grecque et l’annulation d’une partie de la dette hellène. Conformément à la loi

sur les restructurations bancaires votée vendredi, la banque Laiki, la deuxième en taille, sera transformée

en « mauvaise banque » et progressivement liquidée. Les dépôts inférieurs à 100 000 euros, garantis

par la législation de l’UE, et les prêts recouvrables seront placés dans une « bonne banque », qui intégrera

prochainement la Banque de Chypre, la première du pays. Celle-ci récupérera 9 milliards d’euros de dettes

de Laiki.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy