• Accueil
  • > France
  • > Expulsions locatives : « Une pratique indigne d’une société avancée »

Expulsions locatives : « Une pratique indigne d’une société avancée »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 mars 2013

 

PRÉCARITÉ

Expulsions locatives :

« Une pratique indigne d’une société avancée » pour Michèle Picard

 

Expulsions locatives : « Une pratique indigne d’une société avancée » dans France anti-expulsion

Serge Tarrassioux, maire de Pierre-Bénite, Michèle Picard,

maire de Vénissieux et Bernard Genin, maire de Vaulx-en-Velin, en 2011.

Maire (PCF) de Venissieux, Michèle Picard signera

ce vendredi, avec d’autres élus communistes

du département, une nouvelle série d’arrêtés

anti-expulsions et anti-coupures d’énergie.

Elle explique sa démarche de « résistance ». 

Avec d’autres maires communistes de l’agglomération lyonnaise, vous allez signer, ce vendredi,

de nouveaux arrêtés contre les expulsions. Pourquoi ?

Michèle Picard. Pour Vénissieux, nous allons signer trois arrêtés, l’un sur les expulsions, l’autre

sur les coupures d’énergie et d’eau, et un dernier sur les saisies immobilières. Il s’agit d’une démarche

ancienne, qui date de 1990. C’est une action symbolique mais aussi un acte de résistance politique et

de désobéissance. Même si, juridiquement, nous travaillons nos arrêtés pour qu’ils puissent passer.

Car il en faut très peu pour tomber dans la spirale de la précarité. Un arrêt maladie provoque une baisse

des indemnités, les impayés commencent… ça peut basculer très rapidement.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy