Ce que prévoit l’accord de compétitivité-flexibilité Renault

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2013

 

Ce que prévoit l'accord de compétitivité-flexibilité Renault dans Competitivite licencieUn accord très déséquilibré

 

   – pas de fermeture de site, ni de plan de sauvegarde

de l’emploi (ou plan social),

   – l’engagement de la direction à « une activité minimum »

de 710.000 véhicules en France répartis, à raison de 630.000

véhicules Renault, 80.000 provenant de partenaires

(qui pourraient être Daimler et Nissan). Elle s’est donné comme

cible un volume de 820.00 véhicules par an fabriqués en France

au-delà de 2020

   – Mais une nouvelle saignée dans les effectifs aura cependant

bien lieu, avec 8.260 suppressions de postes d’ici à fin 2016 (et 760 embauches). Les effectifs de la marque

au losange vont donc fondre de 44.642 salariés à 37.142 en 2016, grâce aux départs naturels non

renouvelés (5.700) et en élargissant un dispositif actuel de départs anticipés pour les fins de carrière.

   – de plus, les salariés sont obligés d’accepter une augmentation du temps de travail

de 6,5% par an, le gel des salaires en 2013 et de la mutualisation des fonctions support

   – sous la pression des syndicats, la direction s’est engagée à rapatrier en France des productions

assurées par le site de Bursa (Turquie) et à transférer à Cléon une partie de la production de Caccia

(Portugal)

   – elle a aussi reculé sur le caractère obligatoire des mobilités et sur un gel prolongé des salaires.

–> A lire aussi : Renault livre sa copie finale

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy