• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 4 mars 2013

Israël : Politique d’apartheid dans les transports

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mars 2013

 

Israël instaure la ségrégation dans les bus pour les Palestiniens

 

Israël : Politique d'apartheid dans les transports dans GAZA - PALESTINE captureapartheid

Une compagnie de bus a mis en service ce lundi des bus

spécialement réservés aux travailleurs palestiniens

alors que ceux-ci voyageaient jusque-là avec les Israéliens.

Motif : raison de sécurité.

Selon le site du Haaretz qui a révélé l’affaire ce dimanche,

des colons israéliens se sont en effet plaints auprès de

la compagnie Afikim de la présence de Palestiniens dans les bus,

qui, selon eux, mettaient en péril leur sécurité.

Jusqu’à présent, Israéliens et Palestiniens partageaient les mêmes

cars qui relient chaque jour la Cisjordanie au centre de Tel Aviv.

Arrêts limités

Depuis ce lundi, c’est fini. Les Palestiniens doivent monter dans des autocars qui les attendent aux points

de passage. Ils ne peuvent plus descendre aux arrêts qui desservent les colonies de peuplement israéliennes

et doivent se contenter de quelques arrêts le long de l’autoroute Trans-Samarie.

[Lire la suite sur humanite.fr]

l’article du Haaretz

Lire également :

En Israël, « les bus de l’apartheid »

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, Israel | Pas de Commentaire »

5 mars : Journée d’action contre l’accord dit de sécurisation de l’emploi (ANI)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mars 2013

 

Ce lundi dans l’Humanité :

haro sur l’accord de sécurisation de l’emploi

 

5 mars : Journée d'action contre l'accord dit de sécurisation de l'emploi (ANI) dans Austerite huma0403

Mardi, la CGT et FO, rejointes par la FSU

et Solidaires, appellent à une journée

d’action contre l’accord national

interprofessionnel (ANI) dit de sécurisation

de l’emploi et sa transposition en un projet

de loi, qui faciliterait les licenciements.

A lire dans notre édition :

 - Mobilisation contre cet ANI qui vous veut du mal

 - 170 manifestations partout en France

 - La majorité tiraillée à l’Assemblée nationale

 - «Vu l’enjeu, c’est la mère des batailles»,

entretien avec André Chassaigne, président

du groupe Front de gauche à l’Assemblée

 - Hollande déçoit les électeurs

 - Les manifestations du 5 et le GPS de M. Lamy,

l’édito de Patrick Apel-Muller

[Lire la suite humanite.fr/]

Lire également :

Accord sur l’emploi : 100 députés PS contre les retouches

Tous les appels à manifester des syndicats et organisations territoriales

 

La logique néfaste de l’accord national interprofessionnel

sur l’emploi (ANI)

 

Le syndicat Force ouvrière a décrypté sous la forme d’un clip, les dessous de l’accord

de « sécurisation de l’emploi » signé le 11 janvier dernier par la CFDT, la CFTC

et la CFC-CGC mais refusé par la CGT et FO.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

AttacTVFrance

victoiresmedef1 ANI dans CGT

Journée du 5 mars : les manifestations dans le Nord

Publié dans Austerite, CGT, Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, FO, France, FSU, licenciements, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Amnistie sociale : Toujours aussi proche de la droite et du Medef, Valls se dit « sceptique sur le principe de l’amnistie »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mars 2013

 

Amnistie sociale :

Valls face à Hamon, les deux discours du gouvernement

 

Amnistie sociale : Toujours aussi proche de la droite et du Medef, Valls se dit

Quand le ministre de l’Intérieur se dit

« sceptique sur le principe de l’amnistie »,

son collègue délégué à la Consommation

estime lui que la loi soutenue par le Front

de gauche adresse un « message de paix

et de dialogue » et n’est pas

un « encouragement à la violence ».

 

L’amnistie sociale votée par le Sénat la semaine dernière met à jour les différentes sensibilités au sein

du gouvernement. Ce lundi matin, Manuel Valls s’est rapproché des critiques émises par la droite et le Medef

ces derniers jours contre ce texte législatif . « Je reste sceptique sur le principe de l’amnistie », a déclaré

le premier flic de France sur RTL. « Je crois d’abord aux exigences du dialogue social, mûr, responsable

dans une démocratie. C’est ça au fond qui permet de lutter contre les dérives, qui permet de lutter

pour l’emploi (…) la colère, la violence ne sont pas possibles dans une démocratie comme la nôtre. »

« saccage de la vie des salariés »

Si Benoît Hamon convient que la « violence n’est pas acceptable », le ministre délégué à l’économie sociale

et solidaire et à la Consommation estime lui que la loi portant sur l’amnistie sociale et syndicale apporte

au contraire un « message de paix et de dialogue et une volonté de remettre les choses à l’endroit. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

  • A lire aussi :

Norbert Gilmez : « Ne jamais désespérer de la justice, mais toujours se battre »

 

http://www.dailymotion.com/video/xxvixm

sur dailymotion

Par

 

Publié dans Emplois, France, Front de Gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, PS, Senat | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy