• Accueil
  • > Archives pour février 2013

Le papier ne sent pas bon ! (communiqué du SNJ-CGT)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2013

 

Le papier ne sent pas bon ! (communiqué du SNJ-CGT) dans Presse - Medias dskSNJ-CGT - 26 février 2013

Que Mme Marcela Iacub éprouve le besoin d’étaler sa nauséeuse

aventure sentimentale et sexuelle avec Dominique Strauss-Kahn,

c’est son affaire.

Qu’elle ait trouvé un éditeur, Stock, et un magazine pour en faire

la promotion, en l’occurrence Le Nouvel Observateur,

ne grandit ni l’un, ni l’autre, mais l’opération est symptomatique

des mœurs des mondes de l’édition et de la presse

pour « faire des coups éditoriaux ».

Les médias se sont déjà largement fourvoyés en étalant les turpitudes sexuelles de l’ancien patron du FMI

et, aujourd’hui, ils persévèrent. Au nom de la nécessaire amélioration de la vente de papier !

Ceux qui se gaussaient de TF1 utilisent les mêmes ressorts, raillés par les Guignols de l’info sur Canal + :

« Du cul, du cul, du cul ».

Faut-il s’en étonner quand on sait que le patron du Nouvel Observateur a fait fortune (déjà) dans le Minitel

rose !

Le rôle des journalistes n’est pas de faire des coups, mais de hiérarchiser l’information. Or, « l’œuvre » de

Mme Iacub ne mérite pas une telle campagne de promotion, même si M. Joffrin, le directeur du magazine

tente de voir en lui un bon livre, alors même que l’actualité politique et sociale est largement fournie

en événements qui intéressent la vie quotidienne des citoyens français.

Le SNJ-CGT ne donne pas de leçon de morale, mais les principes professionnels dépassent largement

la morale aussi étroite que celles de Mme Iacub et de M. Joffrin.

snj-cgt dans SNJ-CGTPour le SNJ-CGT, l’information n’est pas une marchandise comme les autres.

Elle ne doit jamais se vautrer dans la fange des soues où se vautrent certains

cochons.


Publié dans Presse - Medias, SNJ-CGT | Pas de Commentaire »

Gaz de schiste : un débat biaisé par l’Académie des sciences ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2013

 

CLIMATO-SCEPTIQUE

Gaz de schiste : un débat biaisé par l’Académie des sciences ?

 

Gaz de schiste : un débat biaisé par l’Académie des sciences ? dans Environnement gaz-de-schiste

Capture d’écran

Par Maxime Combes (26 février 2013)

L’Académie des sciences va remettre les clefs du débat

sur les gaz de schiste à un… climato-sceptique. Ce 26 février,

elle organise une conférence-débat intitulée « Les gaz de schiste »,

dont la préparation et l’animation ont notamment été confiées

à Vincent Courtillot. Ce géophysicien, proche de Claude Allègre,

est un des plus fameux climato-sceptiques français.

Alors que le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur

l’Évolution du Climat) a établi que le réchauffement climatique

planétaire actuellement observé est imputable à l’augmentation

de la teneur de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, Vincent Courtillot considère encore, rapporte l’AFP,

que c’est une « thèse stupide ».

Cette conférence fait suite au rapport publié en janvier par l’Académie des Sciences, qui défendait

une exploration et exploitation rapides des gaz et pétrole de schiste sur le territoire français. Et cela en dépit

de la loi de juillet 2011 interdisant l’utilisation de la fracturation hydraulique, la seule technique permettant

à ce jour d’exploiter ces hydrocarbures non conventionnels. Ce rapport affirme que « les conséquences

potentielles économiques positives sont trop importantes […] pour négliger cette nouvelle ressource »,

tout en critiquant « que des décisions aient été prises hâtivement ». A l’inverse, les recommandations

du dernier rapport de l’Agence Internationale de l’Énergie de décembre 2012 préconisent de ne pas

consommer d’ici 2050 « plus d’un tiers des réserves prouvées de combustibles fossiles », afin de ne pas

dépasser les 2°C de réchauffement global maximal d’ici la fin du siècle.

[Lire la suite sur Basta !]

Illustration ajoutée par nous

Publié dans Environnement, INFOS | Pas de Commentaire »

A vos agendas : Maubeuge – 21 mars 2013 : « Le droit de la famille » à l’épreuve de la future loi « Le mariage pour tous »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2013

 

A vos agendas : Maubeuge - 21 mars 2013 : Cliquez sur l’image pour agrandir

 

La section de la LDH de Maubeuge Sambre-Avesnois 

a le plaisir de vous inviter à la conférence-débat sur

« Le droit de la famille » à l’épreuve de la future loi :

« Le mariage pour tous »

qu’elle tiendra  le jeudi 21 mars , Salon d’Honneur

de l’Hôtel de Ville  de Maubeuge, à 18 heures.

Publié dans INFOS | Pas de Commentaire »

A vos agendas : Feignies – 13 mars 2013 : « Mariage pour tous, une idée neuve ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2013

 

 

A vos agendas : Feignies - 13 mars 2013 : Cliquez sur l’image pour agrandir
*

Le comité Femmes Solidaires de Feignies célèbrera

la Journée Internationale des Femmes du 8 mars en décalé .

Le comité vous invite à la conférence

«Mariage pour tous , une idée neuve ?»

( homosexualité et famille , en Europe Occidentale

au Moyen Âge et à l’époque contemporaine )

qui aura lieu le mercredi 13 mars 2013 à 18h30 ,

restaurant scolaire , rue R.Salengro à FEIGNIES  ,

animée par Patrick Viltart , professeur d’histoire au lycée

André Lurçat de Maubeuge .
 

Publié dans Infos Feignies | Pas de Commentaire »

UE – Une cinquantaine de nouveaux OGM autorisés à partir du 25 février ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 février 2013

 

UE – Une cinquantaine de nouveaux OGM autorisés

à partir du 25 février ?

 

UE – Une cinquantaine de nouveaux OGM autorisés à partir du 25 février ? dans Environnement ratsPar Eric MEUNIER, Frédéric JACQUEMART  

Source : Inf’OGM

Depuis 2012, les États membres discutent

avec la Commission européenne

d’un règlement qui établira juridiquement

la procédure d’évaluation des risques

sanitaires des plantes génétiquement

modifiées (PGM) avant autorisation.

 

 

Le lundi 25 février, les États membres, dont la France, discuteront d’une nouvelle version

de ce règlement, présentée par la Commission européenne [1]. L’ordre du jour annoncé

prévoit la possibilité que ce règlement soit voté, ouvrant ainsi la porte aux autorisations

de PGM en attente. 

Les autorisations de PGM à la culture ont été de fait suspendues depuis décembre 2008 par la Commission

européenne (à l’exception de l’autorisation donnée pour la pomme de terre Amflora de Bayer après

pressions de l’entreprise [3]) jusqu’à l’adoption de nouvelles lignes directrices censées améliorer l’évaluation

des risques sanitaires. A ce jour, une soixantaine de dossiers de demande d’autorisation sont en attente,

dont 27 pour la culture. Les autres dossiers concernent l’importation. Si, après plusieurs mois de discussions,

la Commission européenne a finalement établi le caractère obligatoire pour les entreprises de conduire

des analyses de toxicologie [4], cette obligation ne s’appliquera qu’aux PGM dont la demande d’autorisation

aura été déposée six mois après l’adoption de ce règlement. Tous les dossiers aujourd’hui en attente ainsi que

ceux qui auront été déposés d’ici l’adoption du règlement ne seront donc pas concernés. Un paradoxe important

puisque, en proposant ce règlement qui contient certaines améliorations, tant la Commission européenne

que l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) reconnaissent que l’évaluation des risques telle que

conduite jusqu’à maintenant est insuffisante. Mais cette évaluation insuffisante continuerait donc de présider

aux dossiers en cours.

[Lire la suite sur Dazibaoueb]

 

Publié dans Environnement, EUROPE, SANTE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Pierre Moscovici salue la victoire de la droite à Chypre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 février 2013

 

CHYPRE :

le socialiste Pierre Moscovici salue la victoire de la droite

 

Pierre Moscovici salue la victoire de la droite à Chypre dans Austerite moscovici-twitte

 

Le ministre socialiste des Finances français s’est joint à son homologue conservateur

allemand pour saluer ce lundi matin l’élection du non moins conservateur

Nicos Anastasiades à la présidence chypriote.

Pierre Moscovici et Wolfgang Schäuble sont d’autant plus satisfaits que le nouvel élu chypriote

a promis de trouver rapidement un accord de sauvetage financier de l’île. Comme pour l’Irlande,

la Grèce ou le Portugal, la troïka (Union européenne, FMI et BCE) a donc sous la main une nouvelle

proie pour imposer sa saignée austéritaire.

17,5 milliards de prêt

Les ministres français et allemand des Finances espèrent que les discussions avec le nouveau

gouvernement chypriote et la troïka déboucheront sur un accord fin mars. Pour ces grandes

institutions internationales, il s’agit d’éviter qu’un nouvel État de la zone euro ne bascule,

après la Grèce, dans la crise financière, ce qui risquerait de rallumer la crise de la dette.

Pour les habitants de l’île, le prêt de 17,5 milliards d’euros qui devrait couvrir les besoins financiers

de Chypre, va engendrer des coupes dans tous les budgets publics. Car ce prêt ferait monter son ratio

d’endettement à 140% du produit intérieur brut (PIB). Une hérésie pour les dogmes du FMI.

Les créanciers de Chypre suggèrent donc de privatiser trois sociétés nationales afin de rembourser

une partie de la dette. Moscovici et Schäuble parlent eux d’ »un ajustement financier, budgétaire et

structurel significatif », couplé à  une surveillance étroite des dispositions anti-blanchiment et en faveur

de la transparence fiscale.

  • A lire aussi :

Présidentielle à Chypre : la gauche européenne préoccupée par la victoire d’Anastasias

L’aide à Chypre, un enjeu électoral

Chypre: une nouvelle cible pour la troïka

S.G.

Publié dans Austerite, Chypre, FMI "affameur des peuples" | Pas de Commentaire »

Grèce : l’austérité racontée au quotidien (vidéo)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 février 2013

 

ENOIKIAZETAI : A LOUER

Grèce : l'austérité racontée au quotidien (vidéo) dans Austerite capturegrece1capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

Chroniques d’un hiver européen est une série

documentaire racontant le quotidien de citoyens

européens pendant la crise économique du début

des années 2010, connue sous le nom de

« crise européenne de la dette ».

Amorcé en novembre 2011,

ce projet initié et réalisé par Étienne Haug compte déjà

3 épisodes de 45 minutes.

Cette première saison raconte le quotidien de quelques

habitants d’Athènes, un instantané datant de décembre 2011.

On découvre au cours de ces épisodes ce que signifie concrètement, tant sur le plan pratique que

psychologique, de vivre dans un pays où le consensus social qu’on pensait acquis depuis des décennies

se retrouve détruit en seulement quelques années.

  • A consulter :

Chroniques d’un hiver européen, le site

Soutenez le projet

  • A lire aussi :

–> Les Grecs se mobilisent encore contre l’austérité (21 février 2013)

Le pays, au bord de la faillite interne, renoue avec la grève générale et les grandes manifestations de rue pour dénoncer privatisations, coupes budgétaires et baisses de revenus.  Lire la suite…

–> Grèce: « Stop, nous n’en pouvons plus » (20 février 2013)

Au lendemain de la visite de François Hollande à Athènes, des milliers de manifestants sont descendus dans la rue ce mercredi en Grèce dans le cadre d’une grève générale contre la poursuite de l’austérité dont les créanciers internationaux s’apprêtent à vérifier la mise en oeuvre. Lire la suite

–> Hollande chasse les bonnes affaires grecques (20 février 2013)

Alors que se prépare une grève générale, le locataire de l’Élysée s’est surtout montré, hier lors de sa visite à Athènes, en VRP des groupes hexagonaux, comme s’il revendiquait la part française du gâteau des privatisations grecques. Lire la suite…

S.G.

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece | Pas de Commentaire »

« Hôpital : serment d’hypocrites »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 février 2013

 

Éditorial Par Jean-Emmanuel Ducoin

Hôpital : serment d’hypocrites

 

capture d’écran

« Il n’est plus possible de continuer à diminuer

les coûts, sauf à refuser d’assumer l’offre 
de

soins actuelle », estime Jean-Emmanuel Ducoin,

dans l’édito de l’Humanité de ce lundi, qui dévoile

que 35.000 emplois vont être supprimés entre

2013 et 2014 dans les hôpitaux publics français.

 

«Je quitte les urgences.» Nous lisons l’humble et fragile témoignage avec la rage au ventre. «J’ai travaillé

70 heures par semaine pendant trente ans, je pense qu’on a le droit de m’écouter.» Celle qui parle porte en

elle des âges de combat dans un écrin de tristesse. «Plus ça allait, plus les urgences étaient chargées, et

plus les responsabilités devenaient trop lourdes pour un seul médecin, la nuit.» Les vérités relatées ici ne

se découvrent que par pur esprit de responsabilité.

«On nous a dit qu’on ne pouvait pas demander des médecins supplémentaires et qu’on nous enverrait

une commission pour vérifier.» Quand l’injustice se mêle à l’incompréhension. «Mais ils ne sont jamais venus

voir comment cela se passait…» Elle s’appelle Marie-Anne Babé. Lassée, exténuée et surtout

révoltée, elle vient de démissionner de son poste de chef du service des urgences du centre

hospitalier de Roubaix, 
85 000 patients par an. Elle réclamait une hausse 
des effectifs.

Elle n’a pas été écoutée. Alors son monde 
a vacillé. Pas la haute idée qu’elle se fait de son métier…

Dans le flot des futilités médiacratiques qui nous éloignent de l’essentiel, l’information est, hélas,

un peu passée inaperçue. Pourtant, la fracassante démission de cette femme de cinquante-neuf ans

pourrait à elle seule nous servir d’illustration emblématique. Allons précisément à l’essentiel.

L’ampleur de la catastrophe dans nos hôpitaux tient en effet en quelques chiffres. Des chiffres qui donnent

le vertige, tant ils paraissent invraisemblables…

En 2013, 20 000 emplois devraient être supprimés. En 2014, 15 000 de plus. Vous avez bien lu :

35 000 postes sacrifiés en deux ans ! Pour comprendre la profondeur de la saignée, ajoutons que,

en cinq ans, ce seront ainsi pas moins de 50 000 postes qui auront été rayés de la carte hospitalière.

Autant de moyens en moins. Autant de travail en plus. Autant de stress et d’heures cumulés. Autant de

drames à éviter. Parce que l’hôpital, c’est du sérieux. Parce que la santé, c’est une priorité absolue. Ne plus

être à la hauteur d’une des missions les plus sacrées de notre société – l’égalité des soins et les moyens

pour atteindre l’excellence – devrait être considéré comme un scandale de la République !

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Ce lundi dans l’Humanité, sos hôpitaux

« 1000 emplois sont sacrifiés tous les ans dans les hôpitaux à Paris »

L’ AMUF Samu et Urgences de France  cosignent une Lettre ouverte à Madame la Ministre de la Santé.

 

http://www.dailymotion.com/video/xxrd3m

sur dailymotion

Par AMUF

 

http://www.dailymotion.com/video/xxrcqc

sur dailymotion

Par AMUF

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, POLITIQUE, SANTE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Les Grecs face à la crise

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2013

 

STOP A LA GRÈCE EN SLIP !!!

La réalisatrice Brigitte Rouan est revenue en Grèce un an après le tournage

de son film « Tu honoreras ta mère et ta mère », toujours à l’affiche.

Elle a décidé à consacrer un documentaire sur les Grecs face à la crise.

Extrait.

 

Image de prévisualisation YouTube

voir sur youtube

Brigitte Rouan

*

Le film qui est à l’origine de « Stop à la Grèce en slip » , «Tu Honoreras Ta mère et Ta mère» est sorti

en salles le 6 février, et la bande annonce est visible ici: http://www.youtube.com/watch?v=AgpJKs…

 

Publié dans Austerite, Cinema, EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

Amnistie des syndicalistes : toutes les organisations du Front de gauche manifesteront mercredi devant le Sénat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2013

 

Le Front de gauche au Sénat mercredi pour l’amnistie sociale

 

Amnistie des syndicalistes : toutes les organisations du Front de gauche manifesteront mercredi devant le Sénat  dans F. Hollande amnistie

Toutes les organisations du Front de gauche

manifesteront mercredi devant le Sénat

où doit passer la proposition de loi du groupe CRC

sur « l’amnistie des syndicalistes et des militants

associatifs condamnés » en justice.

 

« L’amnistie sociale, nous devons l’arracher. Elle ne sera

pas concédée. Nous avons cru un temps (qu’il y aurait une)

marque de reconnaissance du nouveau gouvernement

et de cette gauche sociale-libérale… Maintenant nous savons qu’ils ne veulent pas », a souligné vendredi

Jean-Luc Mélenchon, le coprésident du Parti de gauche, en écho au communiqué du Front de gauche

annonçant la tenue du rassemblement devant le Sénat mercredi prochain.

Avant mercredi, Pierre Laurent participera lundi à un meeting de soutien pour l’amnistie des syndicalistes

à Paris.

Une centaine de personnes

« C’est une demande de loi d’amnistie pour tous les militants victimes de la répression », a précisé Martine Billard,

coprésidente du PG, pour qui une centaine de personnes sont concernées, entre des syndicalistes

ou des militants de causes diverses condamnés sous la précédente présidence.

« On est dans un contexte de répression qui nous fait mieux comprendre pourquoi il n’y a pas l’amnistie,

soit pour les militants syndicalistes ou pour les militants qui ont arraché les OGM, que ce soient les militants

de Notre-Dame-Des-Landes ou les militants qui se battent contre tous ces projets inutiles, comme des centres

commerciaux massifs qui prennent des terres agricoles un peu partout », a-t-elle dit.

>>> A lire: deux ans de sursis pour un jet d’oeuf sur les pandores

 

http://www.dailymotion.com/video/xxos84

Par Parti de Gauche

Publié dans F. Hollande, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, Justice, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Syndicats | Pas de Commentaire »

12345...13
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy