• Accueil
  • > Austerite
  • > Espagne : des « marées citoyennes » dans les grandes villes du pays contre l’austérité et la corruption

Espagne : des « marées citoyennes » dans les grandes villes du pays contre l’austérité et la corruption

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2013

 

Espagne :

une « marée citoyenne » contre l’austérité et la corruption

 

Espagne : des capture d’écran

Une « marée citoyenne » de dizaines

de milliers de personnes a envahi

Madrid ce samedi pour obtenir la fin

des politiques d’austérité

et la démission du gouvernement Rajoy

dont le parti est secoué par des affaires

de corruption, comme l’entourage

du roi Juan Carlos.

Dans le hurlement des sifflets et des percussions, enseignants en vert, médecins et infirmières en blanc,

mouvements féministes en violet, écologistes, groupes de la mouvance des « indignés » ou mineurs du nord

de l’Espagne, en noir, ont convergé vers la place de Neptuno, près du Congrès des députés. 

« Démission », hurlait la foule, dans une marée de pancartes blanches portant un seul mot, « NO », frappées

d’une paire de ciseaux, symbole des coupes budgétaires.

capturespagne Banques dans Chomage

« Ras-le-bol »

« Rajoy, pars », « Dictature des banques, NON », réclamaient d’autres

pancartes tandis qu’un groupe de pompiers, parmi les manifestants,

contenait la foule le long du barrage de police protégeant le Congrès.

  »Nous en avons ras-le-bol », lançait Luis Miguel Herranz Fernandez,

un médecin hospitalier de 38 ans, en dénonçant

« les coupes budgétaires, la corruption, la baisse de qualité

du système de santé ».

« Dans n’importe quel pays, cela servirait à quelque chose, mais ici, cela ne sert à rien. Le gouvernement

ne nous écoute pas », s’indignait le jeune médecin alors que la foule multicolore déferlait sur les avenues.

  »Nous sommes ici tous unis, les médecins, les pompiers, les mineurs, et cela leur est égal ».

Protéger les citoyens, pas les banques

« Non au coup d’État des marchés », pour « une véritable démocratie » : les mots d’ordre étaient multiples

pour cette « marée citoyenne » du 23 février, jour anniversaire de la tentative de coup d’État qui avait

terrifié la jeune démocratie espagnole, le 23 février 1981. Comme à Madrid, des « marées citoyennes »

étaient prévues dans plusieurs dizaines de villes, rassemblant notamment des milliers de personnes

à Barcelone, Valence, La Corogne ou Séville.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Reportage de la télévision espagnole rtve

Photos rtve.

Photos elpais.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy