• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 15 février 2013

Nouveau cas d’esclavage d’une enfant en France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

Moi, Charlotte, 14 ans, esclave en France

 

Nouveau cas d'esclavage d'une enfant en France esclavage

La bête n’est pas morte. Elle est tapie et se cache. Parfois elle montre

son horrible groin. Charlotte, 14 ans, achetée 4.500 euros près d’Abidjan,

vient de trouver refuge auprès des autorités françaises. Elle était tenue

en esclavage depuis septembre dernier par un couple du Vaucluse,

à Cavaillon.

Le cas de cette enfant est la partie émergée de l’Iceberg.

Selon le « Comité contre l’esclavage moderne » il est très difficile

d’estimer le nombre des victimes dans l’Hexagone « car les faits se déroulent dans le huis clos des domiciles ».

Dans le monde, selon l’ONU, ce sont deux millions de personnes qui sont réduites à l’esclavage

chaque année. Le nombre d’individus victimes d’esclavages est impressionnant : ce sont, selon le BIT

(Bureau International du Travail), entre 200 et 250 millions adultes qui souffrent de cet état.

Un chiffre hallucinant auquel il faut ajouter jusqu’à 300 millions d’enfants de 5 à 14 ans au travail

et plus de 250.000 enfants soldats, selon l’Unicef.

MILIEU DIPLOMATIQUE

Charlotte était déscolarisée et employée par un jeune couple aux tâches ménagères et à la garde

des enfants. Elle a été battue à coups de ceinture et s’est enfuie. Le présumé responsable de l’affaire,

un homme d’origine ivoirienne a été mis en examen pour violences et « traite d’être humain ».

De même qu’un ami du couple, un togolais en situation irrégulière.

A lire ces chefs d’accusation, on cauchemarde.

Selon le Comité contre l’esclavage moderne, 20% des victimes de l’esclavage moderne « ont été asservies

dans le monde diplomatique ou les beaux quartiers ». Mais ce milieu social n’a pas l’exclusivité de ces horreurs.

L’organisation ajoute que « ces drames sont aussi présents dans les pavillons de banlieue ou les grands

ensembles des quartiers défavorisés ». La méthode est quasiment toujours la même : privation des papiers

d’identité, menaces, intimidation ajoutées à des conditions de travail et d’existence effroyables.

Ce sont les voisins qui, la plupart du temps, signalent ces situations d’esclavages domestiques. Ou bien

les urgences des hôpitaux …

*
Lire également :

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

Palestine Day

Humour et Politique dans Humour palestineday1

URL de cette brève :  http://www.legrandsoir.info/+palestine-day+.html

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pour PSA et GOODYEAR…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

Dessin en soutien aux PSA, Goodyear et tous les travailleurs en lutte contre les licenciements

 

Pour PSA  et GOODYEAR : les négociations s’engagent !

Pour PSA et GOODYEAR... dans Humour humour36

Un dessin signé ©SNIPER (Ma page Facebook & Mon Twitter)

Auteur : SNIPER - Source : CARTOoN PLEIN

Vu sur Dazibaoueb

Publié dans Humour, licenciements, Luttes, Solidarite | 1 Commentaire »

Denis Durand : Mieux vaudrait combattre la dictature des marchés financiers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

Mieux vaudrait combattre la dictature des marchés financiers

Faut-il prôner la Séparation des banques de marché et des banques de dépôt ?

 

Denis Durand : Mieux vaudrait combattre la dictature des marchés financiers dans ECONOMIE durand

par Par Denis Durand, économiste,

membre du conseil national du PCF.

Le projet de loi de « séparation et régulation des activités bancaires »,

même amendé à l’initiative parlementaire, ne changera que bien peu

de choses au comportement des banques françaises. Chacun a pu

noter que les mesures proposées sont bien moins sévères que celles

qui ont été adoptées aux États-Unis (commission Volcker),

en Grande-Bretagne (rapport Vickers) et même à la suite du rapport,

encore plus timide, remis par l’ancien gouverneur de la Banque

de Finlande, Erkki Liikanen, à la Commission européenne.

Les dirigeants de la profession ne cachent pas leur soulagement. Mais il y a plus.

Le gouvernement, mais aussi ceux qui expriment des critiques contre le projet restent muets sur un sujet

important, peut-être même le plus important en la matière. Quel est, en effet, le but annoncé de la réforme ?

En principe, empêcher que la nation se trouve un jour placée devant le dilemme suivant :

accepter que la faillite d’un groupe bancaire entraîne, de proche en proche, l’effondrement de tout le système

financier, ou bien reconnaître que la collectivité ne peut pas se permettre d’en arriver là et qu’elle doit,

par conséquent, mobiliser une masse d’argent public pour renflouer la banque en difficulté.

Mais quel est le canal de ce « risque systémique », comme l’appellent les financiers ? Il y a, bien sûr, les liens

en capital entre banques. Par exemple, si une banque de dépôt a pour filiale une banque de marché et

que celle-ci fait faillite, cela entraînera une perte pour la maison mère et, potentiellement, un risque pour

les déposants. Mais ce n’est pas là le canal principal.

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

 

Publié dans ECONOMIE, PCF | Pas de Commentaire »

Le Sénat vote la loi Brottes sans le bonus/malus

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

ÉNERGIE

Adoption de la loi Brottes au Sénat :

« Les députés ne pourront pas ignorer ce vote »

 

Le Sénat vote la loi Brottes sans le bonus/malus dans Energie schurch

Pour Mireille Schurch, sénatrice communiste de l’Allier, le texte adopté

hier sur la tarification progressive de l’énergie, après avoir en avoir

expurgé les mesures critiquées par les communistes, est le fruit

d’un long travail de négociations au sein de la majorité de gauche,

dont l’Assemblée nationale doit maintenant tenir compte.

 

 

Entretien réalisé par Audrey Loussouarn

Qu’est-ce qui a fait pencher la balance dans l’adoption de la loi Brottes par le Sénat ?

Mireille Schurch. L’ensemble de l’article premier, concernant les bonus-malus sur la tarification, a été

rejeté et la cinquantaine d’amendements supprimée. Un grand nombre de sénateurs la jugeaient

d’une complexité extraordinaire, impossible à mettre en place, écologiquement non rentable et très

inégalitaire. Le médiateur de l’énergie était lui-même interrogatif sur cet article. Le malus aurait été

fixé après la consommation, donc le dispositif nous semblait incompréhensible. Cet article ne prenait pas

les choses en amont. Il faut d’abord conseiller sur la rénovation thermique avant de punir doublement

les citoyens. Ils auraient payé un malus en plus de régler de grosses factures d’énergie.

Que changera l’adoption de la loi pour les citoyens ?

Mireille Schurch. Ce sont des mesures très attendues, notamment parce qu’elle élargit l’accès aux tarifs

sociaux à 8 millions d’individus. L’interdiction des expulsions pendant la trêve hivernale est également

en question dans ce texte. Ce qui n’est pas négligeable. La création d’un nouveau service public

de la performance énergétique donnera, lui, le moyen de trouver des interlocuteurs aux citoyens qui

envisageraient la rénovation de leur habitat. On a également interdit la résiliation des contrats d’énergie.

Les foyers, privés de moyens de se chauffer, pourront ainsi se tourner vers EDF comme recours d’urgence.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Proposition de loi Brottes : le Sénat vote le texte sans le bonus/malus

Publié dans Energie, PCF, Senat | Pas de Commentaire »

« L’horreur à Gaza » primée au World Press Photo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

« L’horreur à Gaza » primée au World Press Photo

 

capture d’écran

Le lauréat de la 56e édition du plus

prestigieux concours consacré

au photojournalisme, le World Press

Photo, est le photographe et journaliste

suédois, Paul Hansen pour le quotidien

Dagens Nyheter avec une photo, prise

en novembre 2012 qui représente

un groupe d’hommes transportant le corps

de deux enfants décédés dans une rue

de Gaza, meurtrie par huit jours de frappes aériennes israéliennes incessantes qui ont fait

155 victimes, dont de nombreux enfants.

humanitefr Paul Hansen dans Presse - Medias le 15 Février 2013

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Gaz de schiste : le grand boum international

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

ENVIRONNEMENT

Gaz de schiste : le grand boum international

 

Gaz de schiste : le grand boum international  dans Energie capture-gaz-de-schiste

Emmenée par les États-Unis, la course

aux hydrocarbures paraît officiellement

lancée à l’échelle internationale.

Disposant de réserves estimées non

négligeables, la France n’est pas sans

porter un certain intérêt à l’affaire.

C’est peut-être l’une des plus importantes

offensives opérées dans le secteur privé énergétique

depuis la révolution pétrolière : les gaz de schiste

et plus globalement les hydrocarbures non

conventionnels reviennent de manière

détonante sur le devant de la scène.

Emmenée par les États-Unis, dont la production de gaz de schiste – shale gas, dit-on là-bas – est passée

de 1 %, au début des années 2000, à près de 35 % en 2011, la course paraît officiellement lancée entre

des nations qui voient dans cet hydrocarbure new age l’opportunité d’une redistribution des cartes

géopolitiques. Avec toujours une même menace en toile de fond : explosif économiquement, le grand rush

des gaz de schiste pourrait l’être également écologiquement.

[...]

Les industriels privés mènent le bal.

Point commun à ces situations ? Ce sont, dans tous les cas de figure, les industriels privés

qui mènent le bal. Exxon en Amérique du Nord, Shell en Asie, Chevron en Lituanie ou en Argentine :

les industriels sont à l’offensive, visant chaque marché, draguant chaque pays prêt à lui vendre

ses ressources. (…)

Et la France dans tout cela ? Elle n’est pas sans manifester d’intérêt au potentiel dont l’a affublée l’EAI.

Selon les pronostics de l’Agence américaine, l’Hexagone disposerait de 5 300 milliards de mètres cubes

de gaz de schiste techniquement récupérables, un volume qui la placerait au premier rang des pays

producteurs européens, devant le Royaume-Uni, la Pologne et la Norvège.

La perspective n’est pas sans faire mouche du côté des politiques. Arnaud Montebourg, ministre

du Redressement productif, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangère, et même Michel Rocard,

ancien premier ministre et actuel « ambassadeur des pôles », ne masquent pas leur enthousiasme

vis-à-vis d’une perspective, qui, affirment-ils, pourrait permettre à la France de se désempêtrer

de sa dépendance chronique aux importations de gaz naturel, notamment de Russie.

Encore faut-il que les projections de l’IEA se réalisent. En Pologne, alors qu’elle estimait à 5 290 milliards

de mètres cubes les ressources techniquement récupérables, le Polish Geological Institute les a évaluées,

après prospection, entre 350 et 700 milliards de mètres cubes.

[...]

La confusion entre ressources et réserves

Encore faut-il, enfin, que l’exemple américain ne soit pas qu’un feu de paille. « Tout le monde se lance

dans le rush des gaz de schiste comme dans une chasse à l’or, mais, pour le moment, ce sont

surtout les vendeurs de pelles qui font fortune », reprend le président de l’Aspo. Car le boum a aussi

ses travers, et pour accroître la production de gaz, il en a également fait baisser le cours. De 12 dollars

l’équivalent baril en 2008, le prix a chuté à moins de 4 dollars en 2012. Le gaz de schiste n’y paraît plus

aussi avantageux qu’affirmé. La société Cheasapeack, premier producteur et premier propriétaire de réserve

estimée en 2009, a revendu et se retrouve, trois ans après, endettée d’une dizaine de milliards de dollars.

Dans le Dakota du Nord, où les puits se sont multipliés comme des petits pains tous les cinquante mètres,

les compagnies se réorientent vers la production d’huile de schiste et en viennent à torcher 40 % du gaz

produit.

La faute à la confusion entretenue entre ressources et réserves exploitables. La faute, surtout,

à des compagnies que la production de gaz n’intéresse que lorsqu’elle génère un profit optimal.

Une démonstration de mauvais augure pour qui cherche à sécuriser sa production énergétique.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans Energie, Environnement | Pas de Commentaire »

Entretien avec Mumia Abu-Jamal

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2013

 

Dans l’Humanité, ce vendredi,

entretien exclusif avec Mumia Abu-Jamal

 

Entretien avec Mumia Abu-Jamal  dans ETATS-UNIS mumia

Pour la première fois, l’Humanité a pu rencontrer

le journaliste afro-américain, qui, depuis qu’il est

sorti du couloir de la mort, continue de purger

une peine de prison à vie à la suite d’un jugement

inique.

Mumia, qui a accueilli notre envoyé spécial

en le toisant du mot «liberté» en français,

témoigne et évoque ses… projets.

Extrait :

Vos conditions de détention se sont-elles améliorées ?

Mumia Abu-Jamal. Je ne suis plus, ni dans le couloir

de la mort, ni placé en isolement. Mais les personnes avec

lesquelles j’ai passé tant de temps dans le couloir

de la mort me manquent. Certains étaient comme des fils.

D’autres comme des frères. Ils me manquent

et pour certains, je les aime.

Où avez-vous trouvé la force pour tenir ?

Mumia Abu-Jamal. Même dans les moments les plus noirs, j’ai toujours senti que j’étais entouré par l’amour.

A lire aussi dans notre édition de ce vendredi:

  • Dans sa prison, Mumia écrit et se bat pour la liberté, récit de notre envoyé spécial
  • Retour sur un déni de justice

 

Vidéo l’Humanité.fr : Mumia Abu-Jamal remercie les Français (archive)

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans ETATS-UNIS, l'Humanité | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy