• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 10 février 2013

Goodyear : deux conceptions du syndicalisme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2013

 

 

Goodyear : deux conceptions du syndicalisme dans Humour goodyear4

Vu sur PCF Grésivaudan

 

Publié dans Humour, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

PSA Aulnay : une délégation de grévistes à Faurecia (Méru)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2013

 

Une délégation de grévistes de PSA Aulnay à Faurecia (Méru)

France 3 Picardie 07/02/2013

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

PSA Aulnay : une délégation de grévistes à Faurecia (Méru) dans Emplois capturepsa1

capture d’écran

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils soutiennent les grévistes de PSA Aulnay

 

Le 4 février, quelque 440 salariés de PSA Aulnay entamaient leur troisième semaine de grève totale,

alors que la direction veut fermer leur usine à moindre frais. Complaisamment reprise par les médias,

celle-ci tente de faire passer ces salariés pour des casseurs et des délinquants.

Sept militants ont été convoqués à la sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis et cinq sont menacés

de licenciement avec mise à pied conservatoire. Ces grévistes ne sont pas quelques irréductibles isolés.

 

capturepsa2 PSA Aulnay dans Luttes

Cliquez sur l’image pour lire

Source : L’Humanité Dimanche

 

Lire  également :

PSA Aulnay, une violence patronale

 

Publié dans Emplois, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Communiqué de la CGT Goodyear Amiens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2013

 

Communiqué de la CGT Goodyear Amiens dans CGT goodyear-amiensCGT – 8 février 2013

Organisation de la journée

du 12 février 2013

Le 12 février 2013 nous serons très nombreux à

être présents devant le siège de GDTF à

RUEIL MALMAISON, nous rappelons notre objectif :

Depuis ce matin nous ne cessons d’entendre que les Goodyear vont se réunir pour en découdre

avec les forces de l’ordre, le ministre de l’intérieur commente des rumeurs, JAMAIS la CGT Goodyear

n’a eu cette démarche bien au contraire, nous avons toujours appelé au calme et surtout ne pas

tomber dans la provocation qui sera c’est sur omniprésente…

Tous les patrons qui annoncent des restructurations ne cessent de dire que la CGT chez PSA, Goodyear,

est irresponsable, alors que sans nous il y a belle lurette que les usines seraient fermées, les médias

qui ne sont que le bras armé du gouvernement reprennent en boucle la désinformation totale pour

continuer à criminaliser l’action de ceux qui se battent contre des patrons voyous pour leurs emplois !!!!

Nous n’entendons aucun commentaire sur la fermeture du site de CLAIROIX où les gars avaient tout

accepté, rien non plus sur MOLEX, mieux encore des soit disant analystes économiques qui ne connaissent

rien au dossier Goodyear, affirment sur toutes les chaines que le site de Dunlop Amiens tourne du feu

de dieu, alors que nous savons tous que celui-ci à perdu 65% de sa production et que son avenir est

plus qu’incertain !!!!

Nous sommes VICTIMES, d’une cabale, le MEDEF, le gouvernement et certaines centrales confédérales

(cfdt, cgc, cftc) s’unissent pour essayer de détruire les seuls qui résistent à la casse organisée

de notre industrie.

Ils veulent coûte que coûte nous détruire, nous avons le 29 janvier 2013 réuni plus de 20 entreprises

dans la rue pour demander au gouvernement de tenir les promesses faites lors de la campagne électorale

de 2011, l’union des salariés qui sont comme nous victimes est un DANGER pour tout le système,

car le MEDEF comme le gouvernement et les autres qui se disent syndicalistes font cause commune !!!!

Un peu comme au temps d’une époque bien sombre de notre histoire où les résistants étaient les hommes

à abattre….. Les syndicalistes CFDT de SANOFI qui ont eu le malheur de dire ouvertement

qu’ils ne décoléraient pas contre BERGER et la signature de l’accord sur la « sécurisation de l’emploi »

sont devant le peloton d’exécution, ils risquent d’être exclu parce qu’ils ont dit qu’ils n’acceptaient pas

cette signature qui met en danger grave leurs emplois !!!!

Les Goodyear seront au siège social, nous y allons pour réaffirmer que nous nous battons pour nos emplois,

nous refusons toutes provocations et demandons au gouvernement d’être à l’écoute du monde du travail

et non uniquement des patrons, comme c’est le cas actuellement !!!

Le gouvernement s’aperçoit que la casse industrielle dans notre pays met des milliers de salariés et à juste

titre en colère, il suffit de constater ce qu’il se passe à PETROPLUS, hier, il y avait 5 repreneurs

et aujourd’hui les mecs vont recevoir des lettres de licenciements !!!

LES GOODYEAR SE BATTENT DIGNEMENT DEPUIS 2007, NOUS N’AVONS QU’UN SEUL OBJECTIF

GARDER NOS EMPLOIS ET DÉFENDRE l’INDUSTRIE DE NOTRE PAYS…

De nombreux acteurs autour de ce dossier passent leur temps à vouloir détruire la CGT Goodyear,

peu importe les méthodes et les propos nous RÉSISTERONS, nous ne plierons jamais, nous sommes

les seuls à pouvoir affirmer que sans nous le site de Goodyear serait fermé depuis au moins 2007 !!!!

[Lire la suite sur CGT Goodyear Nord]

 

Publié dans CGT, Emplois, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

36e Congrès du PCF : « Nous partageons nos rêves et nos soleils » (Eluard)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2013

 

Congrès du PCF : La force du partage…

 

36e Congrès du PCF : « Nous partageons nos rêves et nos soleils » (Eluard) dans France congrespcf1

Chaque jour, le congrès du PCF vu par Patrick

Apel-Muller, directeur de la rédaction de l’Humanité.

 Ce samedi, le texte

    « Il est grand temps de rallumer les étoiles »

a été adopté par 554 voix pour, 74 contre,

21 abstentions et 6 refus de vote.

Un vote qui donne tout son sens au slogan

du congrès : « La force du partage »

 

Qui est le Panurge de cet élan moutonnier ? L’un d’eux ayant décrété contre tous les débats du congrès

communiste que les délégués étaient déchirés par l’absence de la faucille et du marteau sur la carte

d’adhérent, bien des médias ont emboité le pas. Dans la conférence de rédaction d’un quotidien du matin,

on a même enjoint à l’envoyé spécial d’en faire SON sujet. Ça, c’est du journalisme, coco! Pierre Laurent

a eu beau présenter la carte du PCF de 1944 qui ne porte pas ces outils et sourire de cet accès

de fétichisme médiatique, c’était toujours samedi matin, la rengaine de BFM TV. Ça ne pouvait pas être

celle de France 2 et de TF1. Les deux chaînes qui ont interdit d’antenne les journalistes de l’Humanité

depuis l’élection de Nicolas Sarkozy n’ont même pas dépêché d’équipes aux assises d’un des principaux

partis politiques. Au nom du pluralisme sans doute et de l’indépendance de pensée…

Sentiment de convergence…

J’évoquais un suivisme de troupeau, rien de surprenant à ce que je cite Buffon qui en inaugura l’étude :

« L’homme n’est homme que pour ce qu’il a su se réunir à l’homme ». Réuni : c’est l’image qu’affiche

le Parti communiste à Saint-Denis. Toutes les nuances du rouge y sont. Mais elles ne sont pas

« dispersées façon puzzle ». Dès jeudi, les délégués avaient perçu un sentiment de convergence

dans l’intervention d’André Gérin. Même envie d’unité dans les propos d’Hervé Poly du Pas-de-Calais.

Pas de noms d’oiseaux dans les échanges, mais  jusque-là une écoute attentive des propos de l’autre.

… et liste unique

Vendredi soir la commission des candidatures a abouti pour la première fois depuis près de vingt ans

à la constitution d’une liste unique, quand les congrès précédents voyaient des équipes concurrentes

s’affronter. Un résultat d’autant plus appréciable que la constitution d’une « direction resserrée » a été

choisie. Très massivement, les représentants des congrès départementaux se retrouvent dans la stratégie

politique proposée, la poursuite du Front de gauche, la volonté de rassembler toute la gauche

pour qu’une politique de gauche réussisse.

« C’est n’être bon à rien de n’être bon qu’à soi », jugeait Voltaire. L’ouverture du congrès aux vents

du large, des luttes sociales aux conflits mondiaux, des enjeux du féminisme aux impératifs écologiques,

est sans doute un indice de bonne santé. Rassérénés sur leur avenir, les communistes se penchent

à nouveau sur les problèmes les plus concrets pour assoir leur volonté de transformer la société.

Leurs débats s’en imprègnent même quand ils s’étirent un peu dans des controverses d’amendements

sur leur Humanifeste.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Congrès du PCF : « On est force de proposition »

Chez les délégués, une forte envie de s’investir

Publié dans France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

CGT : Pour Thierry Lepaon, Hollande « s’inscrit dans la suite de Sarkozy »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2013

 

CGT :

pour Lepaon, Hollande « s’inscrit dans la suite de « Sarkozy »

 

CGT : Pour Thierry Lepaon, Hollande

« Peu importe le vocabulaire. Hollande s’inscrit

dans la suite de Sarkozy, il considère, lui aussi,

que le travail est un coût qu’il faut baisser ».

Le futur secrétaire général de la CGT

Thierry Lepaon lance une charge ce dimanche

contre la politique menée par le gouvernement.

Dans une interview au Journal du dimanche, il fustige la politique libérale menée par François Hollande

et le gouvernement Ayrault. «Le gouvernement a ainsi trouvé 20 milliards d’euros pour les entreprises

après un coup de fil de (la patronne du Medef) Laurence Parisot et il a refusé d’augmenter le Smic.

C’est l’inverse des engagements de campagne sur la justice sociale», dit-il en référence au crédit impôt

compétitivité.

Accord sécurisation emploi mauvais

Le successeur désigné de Bernard Thibault dénonce à nouveau l’accord sur la sécurisation de l’emploi

qu’il qualifie de « très mauvais ». «Le gouvernement s’était engagé à ce que le CDI redevienne la norme,

à favoriser l’accès des jeunes à l’emploi, à sécuriser le travail. Mais avec cet accord, les employeurs

ont sécurisé les licenciements, les salariés n’ont aucune garantie sauf celle de voir leur salaire baisser

et de renoncer aux recours juridiques.»

Il appelle les députés de la majorité, « élus sur la base d’un programme électoral que l’accord ne respecte pas »

à ne pas le transcrire dans la loi et réclame « une autre négociation (…) contre la précarité et pour une vraie

politique industrielle ».

Thierry Lepaon répond à Laurent Berger. Dans cet entretien, il rétorque aussi à son futur alter ego

à la CFDT, Laurent Berger pour avoir jugé la CGT coresponsable de la fermeture du site de Goodyear à

Amiens Nord, estimant ses propos « indignes ». «Quand on est syndicaliste, on ne met pas au même niveau

les victimes et les assassins, les salariés qui se battent et les multinationales qui font des profits.

C’est une erreur de jeunesse. Pour dire cela, il ne faut pas avoir vécu un seul plan de restructuration

dans sa vie».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, CGT, Chomage, Competitivite, droit du travail, Emplois, licenciements, Luttes, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy