• Accueil
  • > France
  • > 36e Congrès du PCF : « faire sauter le verrou qui empêche de penser un autre possible »

36e Congrès du PCF : « faire sauter le verrou qui empêche de penser un autre possible »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2013

 

PCF

Le PCF veut «faire sauter le verrou» au changement

 

36e Congrès du PCF : Julia Hamlaoui

Réunis à Saint-Denis, quelque 800 délégués

du PCF ont inauguré jeudi les travaux

de leur congrès en se penchant sur les conditions

pour proposer l’alternative à l’austérité.

Après quatre mois de préparation, les communistes

ont entamé hier les travaux de leur Congrès, déterminés

à faire face tant à la crise qu’à la résignation. Cette volonté de « lever l’espoir », de « faire sauter le verrou

qui empêche de penser un autre possible », a traversé les premiers échanges des 800 délégués qui débattront

jusqu’à dimanche à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). « Une ville populaire et solidaire » où « le changement

a toujours été ici et maintenant », selon les mots de bienvenue de son maire communiste, Didier Paillard.

*

ce que les délégués attendent du congrès du PCF

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

Vidéo l’Humanité

*

Tout un symbole qui préfigure à sa façon des exigences qui s’expriment dès l’ouverture des discussions.

La proposition du secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, de lancer « avec ce congrès un appel

à l’ensemble des forces vives du pays, un appel à construire avec nous et toutes celles et ceux qui ont

rejoint le Front de gauche l’alternative aux politiques d’austérité (…) à s’engager sans tarder sur ce chemin

du rassemblement le plus large possible pour des solutions de gauche à la crise » y trouve de l’écho,

même si certains témoignent de relations parfois difficiles avec leurs partenaires.

« La question centrale, c’est comment être utile à notre peuple », lance William Burias, du Cantal.

« Nous devons mettre entre les mains du peuple des propositions pour changer la vie, poursuit-il. C’est à

cela que notre parti doit être utile, et non pas à une opposition stérile au PS et au gouvernement,

qui n’ont pas besoin de nous pour alimenter la colère et la déception. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Découvrez le dossier spécial consacré au congrès du PCF

A lire aussi :

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy