• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 6 février 2013

Les « Arcelor » d’Europe à Strasbourg

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2013

 

Manifestation des métallos devant le parlement européen à Strasbourg

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo RTBF (à gauche de l’article)

Les capture d’écran

 

 

 

 

 

 

 

Attendus et accueillis « comme des terroristes »

(captures d’écran)

manif1 ArcelorMittal dans ECONOMIEmanif4 Parlement européen dans EUROPE

Clic sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo

manifvideo1 Strasbourg dans France

capture d’écran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les « Arcelor » d’Europe manifestent à Strasbourg

pour défendre l’avenir de la sidérurgie

 

manif5 dans LuttesCapture d’écran

Près de 2 000 salariés d’ArcelorMittal

de Belgique, de France et du Luxembourg

convergeaient mercredi vers le Parlement

européen de Strasbourg pour défendre

l’avenir de la sidérurgie en Europe.

 

Seule l’Union européenne peut sauver la métallurgie européenne face à « Lakshmi Mittal

et à ses financiers », affirment les metallos.

« Devant le Parlement européen, on veut se montrer et on veut que les parlementaires comprennent

qu’il y a un problème avec l’industrie en Europe », a précisé Jean-Luc Rader, secrétaire régional du syndicat

belge FGTB Métal.

La manifestation coïncide avec la publication mercredi par le géant mondial de l’acier d’une perte nette

de 3,73 milliards de dollars pour 2012, du fait notamment de la mauvaise santé de ses activités en Europe

et du coût des restructurations. Pour Lionel Burriello, secrétaire général de la CGT du site de Florange,

l’avenir du site et des salariés « n’est plus une question nationale, elle est européenne« .

Pour les métallos, seule l’Union européenne peut sauver sauver la métallurgie européenne face à

« Lakshmi Mittal et à ses financiers ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

mittal1 dans Politique industrielle

Lire également :

À Liège, Mittal veut rayer la sidérurgie de la carte

ArcelorMittal supprime 1 300 emplois

supplémentaires en Belgique

Alain Bocquet « Il est temps de construire

une stratégie de reconquête »

Effigie de Lakshmi Mittal devant l’usine Arcelor de Marchin

 

Publié dans Belgique, ECONOMIE, EUROPE, France, Luttes, Politique industrielle, SOCIAL, Syndicats, Union europeenne | Pas de Commentaire »

RESF : « L’Intérieur, ministère de tous les succès »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2013

 

Communiqué de presse du RESF 36822 expulsions en 2012,

L’Intérieur, ministère de tous les succès

 

RESF : Réseau d’Éducation Sans Frontières (RESF).

Là-bas, des Maliens acclament François Hollande.

Ici ils se cachent en voyant Manuel Valls.

L’Amicale de Maliens expulsés (AME) assure

que les expulsés « finissent mendiants, fous ou suicidés »

On dirait que la France n’aime pas les Maliens trop éloignés des mines d’uranium.

LGS

Le ministère de l’Intérieur a publié son palmarès 2012 : 36 822 personnes, hommes, femmes, enfants

expulsés contre 32 912 en 2011 (+ 11,9%). On ne peut que ressentir de la honte à l’énoncé de tels chiffres,

des dizaines de milliers d’existences brisées, des gens chassés, humiliés, spoliés, des familles écartelées

entre les continents. L’Amicale de Maliens expulsés (AME) assure que les expulsés « finissent mendiants,

fous ou suicidés ». Bravo à tous ceux qui organisent et prêtent la main à une si belle mission.

Outre l’invraisemblable collection de drames que représentent ces chiffres, ils aboutissent, de fait, à valider

la politique antérieure dont chacun sait qu’elle n’avait aucune incidence sur les flux migratoires, mais tout à

voir avec les calculs électoraux. Si pourtant le gouvernement de gauche fait, un peu plus, un peu moins,

ce que faisait celui de droite, c’est que Sarkozy avait raison. Une façon irresponsable de préparer le retour

au pouvoir de la droite, version pain au chocolat.

Dès lors, la question est de savoir ce que vont choisir les militants du parti socialiste, ses élus et nombre

de ses responsables qui, des années durant, ont manifesté contre les mesures Sarkozy, ont accompagné

les sans papiers, les ont protégés, parrainés.

Il est des questions qui mettent en jeu les principes. Nous y sommes. Se taire serait participer à cette politique,

en être complice.

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

RESF

 

Publié dans France, Politique nationale, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Notre-Dame-des-Landes : 18 mois de répit pour les défenseurs du bocage

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2013

 

Notre-Dame-des-Landes :

les opposants gagnent un répit d’un an et demi

 

Notre-Dame-des-Landes : 18 mois de répit pour les défenseurs du bocage dans Environnement ndl21Capture d’écran

La Cour de cassation vient d’accorder un délai

d’au moins 18 mois aux opposants au projet

d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Une heureuse surprise pour les défenseurs

du bocage.

L’embourbement du gouvernement Ayrault 

dans la zone humide de Notre-Dame-des-Landes

n’est pas près de se dénouer.

 

Nouveau fait majeur dans la bagarre qui oppose Vinci aux paysans menacés d’expulsion, mardi 29 janvier,

la Cour de cassation a décidé… de ne rien décider. Elle attendra que tous les recours administratifs soient

jugés pour examiner un pourvoi formé par les occupants de la zone d’aménagement différé contre

leur expropriation (lire les arrêts de la Cour de cassation). Ces derniers ont saisi le juge administratif

en octobre 2011 pour faire annuler l’arrêt de cessibilité (liste préfectorale des parcelles qui doivent être

expropriées) qui les concerne. Ce recours a été débouté en décembre 2012 par le tribunal administratif de

Nantes, mais il fera l’objet d’un appel, voire ultérieurement si besoin d’un recours devant le Conseil d’État.

Une quinzaine de fermes doivent encore être détruites

En attendant, le concessionnaire Aéroport du Grand-Ouest (Vinci), qui doit acquérir les terrains convoités,

devra patienter. Les expulsions sont donc retardées pour la quinzaine de fermes qui doivent encore être

détruites. Et ce, pour une période de 18 mois à deux ans, selon les estimations des opposants et leurs avocats. 

« C’est une surprise, explique Dominique Fresneau, coprésident de l’Acipa, une association d’habitants et

d’exploitants menacés d’expulsion. Jusqu’à présent le projet avançait malgré tous nos recours. »

[Lire la suite sur Dazibaoueb]

Article original sur Politis.fr

Publié dans Environnement | Pas de Commentaire »

Lisez L’huma d’aujourd’hui en version numérique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2013

 

Lisez L'huma d'aujourd'hui en version numérique dans CGT huma0602

En raison d’un mouvement social au sein de Presstalis,

l’Humanité de ce mercredi 5 février n’est pas en vente

chez un grand nombre de marchands de journaux

et de kiosques.

Vous pouvez le lire gratuitement dans sa version

numérique , sur le site l’Humanité.fr.

Cliquez sur l’image pour lire.

 

 

 

 

 

 

Les quotidiens nationaux absents des kiosques mercredi

 

cgt-presta dans Emplois

Le syndicat SGLCE CGT a appelé

à une non parution des quotidiens

nationaux, mercredi 6 février.

En cause la négociation

chez Presstalis où un plan social

(1250 emplois sur 2500) est prévu.


Hier de nouvelles actions menées à l’appel du Syndicat général du livre et de la communication écrite

(SGLCE-CGT) de Presstalis ont  perturbé la distribution des quotidiens nationaux imprimés à travers la France.

Beaucoup de titres de PQN étaient souvent absents car pas imprimés ou bloqués.

Un rassemblement des salariés mécontents du déroulement des négociation chez Presstalis avait lieu hier

matin devant l’imprimerie du Monde à Ivry (Vale-de-Marne) à la veille d’un appel à une non parution

des quotidiens nationaux pour l’édition datée de mercredi 6 février.

«Force est de constater, à ce jour, qu’aucun signe d’ouverture n’émane de la direction de Presstalis

ni des éditeurs siégeant à son conseil d’administration», écrit le SGLCE. «Il s’agit toujours pour eux

de réduire plus de la moitié des effectifs, 1.250 sur 2.400, et de signer la disparition complète

à brève échéance de Presstalis», estime le syndicat.

Depuis octobre une négociation a été lancée entre direction et syndicats pour cette réorganisation industrielle

et son plan social prévus par le projet stratégique du groupe Presstalis. Les discussions achoppent autour

d’expertises aboutissant à des résultats très différents, notamment sur les économies à réaliser pour assurer

la viabilité de l’entreprise. Jeudi l’ensemble des représentants syndicaux de Presstalis et de ses filiales doit

se réunir avec la direction du groupe.

[Lire la suite]

 

Publié dans CGT, Emplois, l'Humanité, Luttes, Presse - Medias, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy