• Accueil
  • > RETRAITES
  • > Remettre les retraités pauvres au travail : seuls les sénateurs communistes s’opposent à ce curieux projet de société

Remettre les retraités pauvres au travail : seuls les sénateurs communistes s’opposent à ce curieux projet de société

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

Groupe CRC Sénat.

Remettre les retraités pauvres au travail :

seuls les sénateurs communistes s’opposent à ce curieux

projet de société

 

Remettre les retraités pauvres au travail : seuls les sénateurs communistes s’opposent à ce curieux  projet de société dans RETRAITES travail4

Aujourd’hui au Sénat, la droite, soutenue par les Écologistes

et le gouvernement – le groupe socialiste s’abstenant – ont

adopté une proposition de loi déposée par le groupe UMP,

permettant aux retraités les plus pauvres, bénéficiaires de

l’ASPA, de reprendre une activité professionnelle.

 

Cette proposition de loi, derrière des aspects faussement

généreux, est surtout la preuve de la faiblesse des pensions

et de la précarité que subissent de plus en plus de retraités,

notamment celles et ceux qui, usés par des conditions de travail

insupportables, ont quitté l’entreprise en invalidité.

Alors que le Gouvernement veut, avec les contrats de génération,

favoriser la transmission des savoirs et permettre aux jeunes

d’accéder enfin à l’emploi, il soutient aujourd’hui un modèle

de société de type anglo-saxon qui ne laisse pas d’autres choix

aux retraités pour survivre, que celui de reprendre des miettes d’emplois dégradants, sous-payés, réduisant

encore plus l’espérance de vie en bonne santé des ouvriers, dont le groupe CRC rappelle qu’il est déjà

inférieur de 7 ans à celui d’un cadre.

Le gouvernement, plutôt que de soutenir un tel projet, aurait été mieux inspiré de prendre enfin des mesures

concrètes pour réduire les cas d’invalidité dus au travail, en faisant de la santé au travail une priorité,

et en combattant réellement la pauvreté pour assurer aux retraités les plus modestes des conditions

de vie acceptables.

Celles et ceux qui, le 6 mai dernier, se sont mobilisés pour faire gagner la Gauche, ne comprendraient pas

que le Gouvernement transmette à l’Assemblée nationale et promulgue une telle mesure, alors que, par exemple,

il n’a toujours pas procédé à l’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, de la proposition de loi

déposée par le groupe CRC, adoptée par le Sénat, limitant le travail du dimanche ou la proposition de loi

interdisant les licenciements boursiers.

Groupe communiste républicain et citoyen au Sénat

31 janvier 2013

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy