• Accueil
  • > CGT
  • > Goodyear-Amiens : « Rien ne justifie la disparition de cette entreprise. Ce sont en réalité des choix financiers qui ont été faits »

Goodyear-Amiens : « Rien ne justifie la disparition de cette entreprise. Ce sont en réalité des choix financiers qui ont été faits »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

«Rien ne justifie la fin de cette usine Goodyear»

 

Goodyear-Amiens : « Rien ne justifie la disparition de cette entreprise. Ce sont en réalité des choix financiers qui ont été faits » dans CGTYves Housson

Carlos Moreira, dirigeant de la CGT chimie,

voit dans l’annonce de Goodyear de fermer

son usine d’Amiens Nord une volonté d’exercer

un chantage sur les salariés.

Il conteste la justification économique avancée.

 

La fermeture de Goodyear Amiens-Nord est-elle « la seule option possible après cinq années de négociations

infructueuses », comme le prétend la direction ? Pour Carlos Moreira, secrétaire général de la CGT chimie,

la direction de la firme, en s’exprimant ainsi tout en disant « rester à l’écoute des initiatives qui pourraient

être proposées par les parties prenantes », laisse percevoir son but réel :

exercer un « chantage » sur les syndicats, la CGT en tête, pour leur imposer les conditions

qu’ils ont jusqu’ici refusées.

Rentabilité financière

Depuis cinq ans, Goodyear a résolu, pour des raisons de rentabilité financière, de cesser sa production

de pneus tourisme en France et de céder son activité dans la partie pneus agraires, explique le syndicaliste.

Fin 2012, le projet de reprise par le groupe Titan, garantissant 550 à 600 emplois, a échoué

lorsque le repreneur a refusé de s’engager sur un projet d’avenir, en termes de volume de production

notamment, sur une période de cinq ans, comme le demandait la CGT, et non de deux ans, comme le voulait

Titan. Et comme l’avait retenu, aussi, le tribunal de grande instance de Nanterre, souligne Carlos Moreira.

D’où l’interrogation du syndicat : Titan voulait-il vraiment rester sur le long terme à Amiens, ou était-il

intéressé surtout par « l’achat d’un carnet de commandes»?

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

blog.CGT-Goodyear-Nord : Compte-rendu du CCE du 31 janvier 2013

Journée d’action le 12 février 2013 devant le siège à Rueil Malmaison

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy