• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 1 février 2013

Goodyear-Amiens : « Rien ne justifie la disparition de cette entreprise. Ce sont en réalité des choix financiers qui ont été faits »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

«Rien ne justifie la fin de cette usine Goodyear»

 

Goodyear-Amiens : « Rien ne justifie la disparition de cette entreprise. Ce sont en réalité des choix financiers qui ont été faits » dans CGTYves Housson

Carlos Moreira, dirigeant de la CGT chimie,

voit dans l’annonce de Goodyear de fermer

son usine d’Amiens Nord une volonté d’exercer

un chantage sur les salariés.

Il conteste la justification économique avancée.

 

La fermeture de Goodyear Amiens-Nord est-elle « la seule option possible après cinq années de négociations

infructueuses », comme le prétend la direction ? Pour Carlos Moreira, secrétaire général de la CGT chimie,

la direction de la firme, en s’exprimant ainsi tout en disant « rester à l’écoute des initiatives qui pourraient

être proposées par les parties prenantes », laisse percevoir son but réel :

exercer un « chantage » sur les syndicats, la CGT en tête, pour leur imposer les conditions

qu’ils ont jusqu’ici refusées.

Rentabilité financière

Depuis cinq ans, Goodyear a résolu, pour des raisons de rentabilité financière, de cesser sa production

de pneus tourisme en France et de céder son activité dans la partie pneus agraires, explique le syndicaliste.

Fin 2012, le projet de reprise par le groupe Titan, garantissant 550 à 600 emplois, a échoué

lorsque le repreneur a refusé de s’engager sur un projet d’avenir, en termes de volume de production

notamment, sur une période de cinq ans, comme le demandait la CGT, et non de deux ans, comme le voulait

Titan. Et comme l’avait retenu, aussi, le tribunal de grande instance de Nanterre, souligne Carlos Moreira.

D’où l’interrogation du syndicat : Titan voulait-il vraiment rester sur le long terme à Amiens, ou était-il

intéressé surtout par « l’achat d’un carnet de commandes»?

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

blog.CGT-Goodyear-Nord : Compte-rendu du CCE du 31 janvier 2013

Journée d’action le 12 février 2013 devant le siège à Rueil Malmaison

 

Publié dans CGT, licenciements, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Prime de 400 euros aux professeurs des écoles : l’entourloupe de Peillon ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

Prime de 400 euros aux professeurs des écoles :

l’entourloupe de Peillon ?

 

Prime de 400 euros aux professeurs des écoles : l’entourloupe de Peillon ? dans CGT Education capture14Vincent Peillon se dirait prêt à faire un geste financier en faveur

des professeurs des écoles. Pour les aider à digérer la réforme

des rythmes scolaires, les 300 000 enseignants pourraient toucher

une prime annuelle de 400 euros… Financée par une prime annuelle

du même montant non reconduite.

Selon Les Echos¹, une information non confirmée par le ministre de l’Éducation, une indemnité annuelle

pourrait être versée aux 300.000 enseignants du primaire, sur le modèle de l’indemnité de suivi et

d’orientation des élèves (Isoe) que perçoivent aujourd’hui ceux du secondaire. Elle serait dans un premier

temps de 400 euros annuels.

Cette prime viserait à rapprocher un peu ce que gagnent les enseignants du primaire² et ceux

du secondaire, comme l’a souhaité à plusieurs reprises le ministre.

[...]

Une bonne partie de cette prime « nouvelle » pourrait être financée par la prime de 400 euros accordée

aux enseignants de CE1 et de CM2 qui font passer des évaluations. Cette prime n’a pas été reconduite,

mais a été budgétée.  L’autre piste de financement avancée par Les Echos serait la non-reconduction

des stages de remise à niveau d’été, payés en heures supplémentaires.

[Article complet sur humanite.fr]

¹   Conclusion de l’article des Echos :

« Autrement dit, déshabiller Pierre et Paul pour habiller l’ensemble des professeurs des écoles… »

²   Un « professeur des écoles » gagne environ 25 000 euros par an, son homologue allemand 42 000 euros,

l’anglais 34 000 euros.  (document OCDE)

 

Lire également :

Rythmes : qui paiera la facture ?

Rythmes scolaires: la semaine de 4,5 jours officialisée

Rythmes scolaires : un vrai-faux débat ?

SNUipp-FSU : 12 février Journée de grèves,de manifestations et de rassemblements

 le tract d’appel de la CGT-Éduc’action

Le tract d’appel de l’interfédérale de l’éducation

Publié dans CGT Education, Education nationale, FSU, Politique nationale, Salaires, SNUipp | Pas de Commentaire »

Lisez L’Huma d’aujourd’hui en version numérique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

Dans l’Humanité, ce vendredi, les oubliés du RER B

 

Lisez L'Huma d'aujourd'hui en version numérique dans l'Humanité huma0102

 

En raison d’un mouvement social au sein de Presstalis,

l’Humanité d’aujourd’hui n’est pas en vente

chez un grand nombre de marchands de journaux et

de kiosques.

Nous vous proposons de feuilleter et lire l’Humanité

gratuitement à l’aide de

la liseuse numérique de l’Humanité.fr.

Vous pouvez également lire cette édition numérique de

l’Humanité depuis vos smartphones et tablettes iOS ou

Android à l’aide de l’application l’Humanité à télécharger

sur l’App store ou Google play

 

 

Au sommaire :

En décembre, le maire du Blanc-Mesnil décidait de porter devant la justice les dysfonctionnements du RER B.

Depuis, l’édile a reçu des centaines de témoignages d’usagers révoltés. L’Humanité est allée à leur rencontre.

Ils racontent le poids de ce « mal transports » sur leur vie de tous les jours.

A lire dans notre édition :

  • Les oubliés du RER B racontent leur quotidien
  • RATP et SNCF misent sur le projet « B Nord »
  • « Le service public a besoin d’être renforcé », le point de vue de Joël Joseph, secrétaire de la CGT

métro et RER à la RATP

  • De Mitry à Robinson, voyage en cabine avec Fabien, conducteur du RER B
  • L’urgence de réaliser Grand Paris Express
  • Un révélateur, l’édito de Maurice Ulrich

[Lire la suite]

 

Publié dans l'Humanité | Pas de Commentaire »

Remettre les retraités pauvres au travail : seuls les sénateurs communistes s’opposent à ce curieux projet de société

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

Groupe CRC Sénat.

Remettre les retraités pauvres au travail :

seuls les sénateurs communistes s’opposent à ce curieux

projet de société

 

Remettre les retraités pauvres au travail : seuls les sénateurs communistes s’opposent à ce curieux  projet de société dans RETRAITES travail4

Aujourd’hui au Sénat, la droite, soutenue par les Écologistes

et le gouvernement – le groupe socialiste s’abstenant – ont

adopté une proposition de loi déposée par le groupe UMP,

permettant aux retraités les plus pauvres, bénéficiaires de

l’ASPA, de reprendre une activité professionnelle.

 

Cette proposition de loi, derrière des aspects faussement

généreux, est surtout la preuve de la faiblesse des pensions

et de la précarité que subissent de plus en plus de retraités,

notamment celles et ceux qui, usés par des conditions de travail

insupportables, ont quitté l’entreprise en invalidité.

Alors que le Gouvernement veut, avec les contrats de génération,

favoriser la transmission des savoirs et permettre aux jeunes

d’accéder enfin à l’emploi, il soutient aujourd’hui un modèle

de société de type anglo-saxon qui ne laisse pas d’autres choix

aux retraités pour survivre, que celui de reprendre des miettes d’emplois dégradants, sous-payés, réduisant

encore plus l’espérance de vie en bonne santé des ouvriers, dont le groupe CRC rappelle qu’il est déjà

inférieur de 7 ans à celui d’un cadre.

Le gouvernement, plutôt que de soutenir un tel projet, aurait été mieux inspiré de prendre enfin des mesures

concrètes pour réduire les cas d’invalidité dus au travail, en faisant de la santé au travail une priorité,

et en combattant réellement la pauvreté pour assurer aux retraités les plus modestes des conditions

de vie acceptables.

Celles et ceux qui, le 6 mai dernier, se sont mobilisés pour faire gagner la Gauche, ne comprendraient pas

que le Gouvernement transmette à l’Assemblée nationale et promulgue une telle mesure, alors que, par exemple,

il n’a toujours pas procédé à l’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, de la proposition de loi

déposée par le groupe CRC, adoptée par le Sénat, limitant le travail du dimanche ou la proposition de loi

interdisant les licenciements boursiers.

Groupe communiste républicain et citoyen au Sénat

31 janvier 2013

Publié dans RETRAITES | Pas de Commentaire »

Nadir Dendoune : la mobilisation s’amplifie pour obtenir sa libération

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

À Bagdad, la détention arbitraire d’un journaliste français se prolonge

 

Nadir Dendoune : la mobilisation s'amplifie pour obtenir sa libération dans Irak nadir1Nadir pris en photo arborant son précieux Visa

qui lui a permis de partir en Irak. © Facebook

Le comité de soutien pour la libération de Nadir

Dendoune appelle à un rassemblement à Paris,

à la Fontaine des Innocents, ce vendredi 1er février,

à 17H30.

Neuf jours, déjà, que notre confrère et ami Nadir Dendoune est détenu à Bagdad, où il a été arrêté

dans l’exercice de son métier, alors qu’il réalisait un reportage sur les dix ans de l’invasion américaine

en Irak. Parti avec un visa presse en bonne et due forme, muni d’une accréditation du Monde Diplomatique,

il aurait du revenir mercredi. Il avait donné rendez-vous jeudi à ses proches pour une projection

de son film, Palestine, à l’Institut du monde arabe, à Paris. La projection a bien eu lieu… Sans lui.

Dans l’auditorium de l’IMA, avant de laisser place à ses images des territoires occupés,

le comité de soutien pour sa libération a donné, lors d’une conférence de presse, des informations

malheureusement parcellaires et plutôt préoccupantes sur le sort du journaliste emprisonné sans motif officiel.

Première source d’inquiétude, Nadir n’est pas détenu dans une prison civile, mais dans une caserne,

où il se trouve entre les mains de la sécurité militaire, soumis à des interrogatoires quotidiens.

Les raisons de son arrestation n’ont pas été signifiées aux autorités françaises, en dépit des demandes

répétées de Paris. Il n’a pas été inculpé. La demande de visite des autorités consulaires françaises est

restée, jusqu’ici, lettre morte. Reçu jeudi au ministère irakien des Affaires étrangères, le consul de France

n’en est ressorti qu’avec une promesse de l’aider à pouvoir exercer son droit de visite.

« Il est détenu par des militaires, en dehors de tous les clous du droit, sans avocat. Ce n’est pas

rassurant du tout, dans un régime adossé aux USA, pour lequel le profil de Nadir peut être jugé suspect »,

s’est alarmée la journaliste et productrice Emilie Raffoul, membre du comité de soutien.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Irak, l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Textile : Attention, danger !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2013

 

Consommation

Textile : ces vêtements qui nous intoxiquent 

 

Textile : Attention, danger ! dans CONSO textile-300x213Par Nolwenn Weiler (29 janvier 2013)

Combien de molécules chimiques dans votre pull,

pantalon ou tee-shirt ? Combien de substances

interdites ou jugées dangereuses pour la santé ?

Les 80 milliards de vêtements fabriqués dans le

monde chaque année regorgent de produits

chimiques. Pour les rendre si colorés, si brillants,

si faciles à repasser et si bon marché : des perturbateurs endocriniens, métaux lourds ou

nano-matériaux, qui empoisonnent travailleurs du textile et consommateurs, et se diffusent

dans l’environnement. Enquête sur ces vêtements qui nous rendent malades.

A l’automne dernier, quelques heures après avoir enfilé une jupe et un tee-shirt neufs, une fillette de quatre

ans a vu des boutons apparaître sur sa peau, aux endroits de contact avec les vêtements. Les petits points

rouges se sont rapidement étendus au reste du corps. Son visage s’est mis à gonfler. Le personnel soignant

qui s’est occupé de l’enfant a d’abord soupçonné le diméthylfumarate (DMFu), un anti-fongique qui avait

défrayé la chronique en 2008 et 2009 suite à l’intoxication d’une centaine de personnes, via des fauteuils.

Le biocide a finalement été mis hors de cause. Quelle substance a pu provoquer de telles réactions ?

Le choix est malheureusement très vaste.

Nos vêtements regorgent de molécules chimiques, dont certaines très nocives pour la santé. Mais le secteur

de la confection a du mal à s’en passer. Prenons le formaldéhyde : classé dans les « substances cancérogènes

avérées pour l’homme » par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), il est souvent présent

dans les vêtements synthétiques, qu’il contribue à rendre infroissables, résistants et hydrofuges. Il fixe aussi

les colorants : grâce à lui, pulls, jupes, et chaussettes qui ne décolorent pas à la première lessive. Problème :

très volatile, le formaldéhyde provoque des irritations des yeux et des voies respiratoires, et accroît le risque

de pathologies asthmatiques et de sensibilisations allergiques, même à faible dose.

Des perturbateurs endocriniens en pagaille

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Publié dans CONSO, SANTE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy