• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 22 janvier 2013

Ociné Maubeuge : Projection du documentaire « Gasland » mercredi 23 janvier à 19 H

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2013

reçu par courriel

ATTAC Sambre-Avesnois et Environnement Sambre-Avesnois vous proposent

la projection du film GASLAND suivie d’un débat

sur l’exploitation des gaz de couche en Nord Pas-de-Calais

mercredi 23 janvier à 19 heures à OCINE Maubeuge.

fichier pdf Affiche Debat Gasland

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Indonésie : Les fournisseurs locaux de Nike accusés de recourir à des militaires pour mater les salariés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2013

 

Quand Nike recourt aux militaires

pour mater ses employés indonésiens.

 

Indonésie : Les fournisseurs locaux de Nike accusés de recourir à des militaires pour mater les salariés dans ASIE nike

 

 

Jusqu’à quand est-ce-qu’on va laisser

les multinationales ou grandes  entreprises

 se conduire somme des porcs vis à vis

de leurs employés sous-prétexte que ça

se passe ailleurs que dans les pays du Nord.

 

 

 

Qu’attend-on pour réagir, poursuivre leurs dirigeants pénalement auprès d’une Cour Internationale

dont il s’agit d’étendre les compétences aux crimes économiques ? Combien de temps allons-nous

supporter ou imaginer que pour notre confort de vie et l’enrichissement indécent de quelques-uns,

des millions de personnes soient traités en esclaves de par le Monde ? N’imaginons surtout pas

que cela puisse durer indéfiniment et prenons conscience que cela prendra fin un jour.

Aujourd’hui, c’est Nike, encore Nike pourrait-on écrire, qui se refait prendre la main dans le sac en

Indonésie, un de ses terreaux à esclaves, où depuis le 1er janvier, la ville de Jakarta a augmenté

le salaire minimal de 44% à 2,2 millions de rupiahs (170 euros par mois, rendez-vous compte)

Figurez-vous que les fournisseurs locaux de la marque américaine sont accusés d’user de la peur

pour forcer les ouvriers à accepter des salaires inférieurs au minimum légal.

[Lire la suite sur dazibaoueb]

Auteur : AsieInfo

Source : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-quand-nike-r

Publié dans ASIE, Exploitation, Indonésie, Salaires | Pas de Commentaire »

Accord sur l’emploi : « Historiquement régressif » selon Martine Bulard (Le Monde diplomatique)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2013

 

Droit social à la moulinette

 

Accord sur l'emploi : Par Martine Bulard – 17 janvier 2013

Historiquement régressif. On a beau chercher

les mots les plus nuancés, on ne peut en trouver

d’autres pour qualifier l’accord concocté par,

d’une part, le Mouvement des entreprises

de France (Medef), la Confédération générale

du patronat des petites et moyennes entreprises

(CGPME), et, d’autre part, trois des cinq syndicats

salariés invités autour de la table :

la Confédération française démocratique du travail (CFDT), la Confédération générale des cadres (CGC)

et la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC).

Deux syndicats — la Confédération générale du travail (CGT) et Force ouvrière (FO) — ont rejeté l’accord.

La Fédération syndicale unitaire (FSU), Solidaires (Sud) et l’Union nationale des syndicats autonomes

(UNSA) étaient d’emblée hors course, car considérés comme « non représentatifs » selon la nouvelle loi.

Salué quasi unanimement par les commentateurs politiques et par la presse, l’accord « historique » n’en est

pas moins signé par des « partenaires » (un mot qui sonne doux aux oreilles patronales) ne représentant pas

plus de 38 % des voix aux élections prud’homales de 2008. Autrement dit, il reste minoritaire. Cela n’empêche

pas M. François Hollande et, à sa suite, les médias, de vanter la méthode et ses résultats. Et d’exiger

des députés de la majorité (socialistes et verts) de ne pas toucher une ligne du texte quand il sera examiné

au Parlement. On pourrait aussi se faire une autre idée de la démocratie sociale et politique.

Il est vrai que les mots tendent à perdre leur sens. Déjà, on parlait de « plans sociaux » pour dire

licenciements ; désormais, « sécurisation de l’emploi » désigne la flexibilité. Si sécurisation il y a, c’est bien

celle des profits — expression totalement bannie du texte. Qu’on en juge à l’aune des principales dispositions

de l’accord.

1. Le maintien dans l’emploi. Dans la novlangue patronale, cela s’appelle : « trouver un nouvel équilibre

dans l’arbitrage global temps de travail/ salaire/ emploi ».

Traduit dans la vraie vie, cela devient : quand l’activité baisse, le temps de travail

baisse et les salaires suivent. C’est le chômage partiel généralisé… sans indemnités

chômage.

[Lire la suite]

 

Publié dans Chomage, Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, France, licenciements, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Politis : Édito vidéo : la guerre, mais jusqu’où ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2013

 

Denis Sieffert, directeur de la rédaction de Politis, présente son édito du jeudi 17 janvier

La guerre, mais jusqu’où ?

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Politis Fr

La guerre, mais jusqu’où ?

 

Moins de deux ans après l’intervention franco-britannique en Libye, voilà donc la France de nouveau

en guerre ou, comme l’on dit pudiquement, « engagée dans une opération militaire ». On se gardera

bien ici de réciter le catéchisme anti-impérialiste, car il n’y a dans cette affaire malienne

que des mauvaises solutions. Ne rien faire et laisser les jihadistes conquérir les villes du centre du Mali,

voire s’ouvrir la route de la capitale, Bamako, eût abouti à livrer la population à la barbarie. Et il semble

bien – ce qui n’est guère étonnant – que l’immense majorité des Maliens appelait cette intervention

de ses vœux. Nous éviterons donc les condamnations quasi pavloviennes, plus faciles à prononcer

à Paris qu’à Tombouctou ou à Gao, où les jihadistes font régner la terreur depuis mars 2012.

Mais une fois qu’on a dit cela, viennent les questions.

À commencer par celle-ci : était-ce bien à la France d’intervenir ?

L’ancienne puissance coloniale est prise dans une contradiction redoutable. On a bien compris qu’elle

était militairement la mieux à même d’agir dans l’urgence, alors que les mouvements jihadistes

lançaient une attaque surprise sur le centre du pays.

[Lire la suite sur politis.fr]

 

Publié dans France, Intervention militaire au Mali, Mali, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Le modèle allemand s’est construit grâce à la déconstruction systématique d’acquis sociaux de plusieurs générations »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2013

 

Ce mardi dans l’Humanité :

l’impasse au bout du modèle allemand

 

L’Allemagne, qui vient d’afficher une croissance

négative au quatrième trimestre 2012, est à un

tournant.

Elle commence à subir de plein fouet les effets

récessifs des réformes antisociales

des gouvernements Schröder puis Merkel.

Pour Francis Wurtz, député européen honoraire

du Front de gauche, dans un entretien croisé

avec Gregor Gysi, président du groupe

de la gauche au Bundestag :

« Le modèle allemand s’est construit grâce

à la déconstruction systématique d’acquis

sociaux de plusieurs générations ».

Extrait de l’entretien croisé :

En France, le modèle allemand est donné 
en permanence en exemple, cependant 
qu’en Allemagne

dirigeants de la CDU 
et du SPD s’érigent en juges de l’orthodoxie 
de la rigueur budgétaire.

L’Allemagne est-elle un modèle à suivre ?

Francis Wurtz. Cette notion de modèle allemand s’est construite dans une optique de classe. La référence,

c’est la politique initiée par le gouvernement Schröder (SPD) il y a une dizaine d’années et continuée

par Merkel. C’est-à-dire la déconstruction systématique d’acquis sociaux de plusieurs générations.

Ainsi, aujourd’hui 
en Allemagne il y a 7,5 millions de salariés qui doivent se contenter des « mini-jobs »,

d’un minimum de 15 heures de travail 
par semaine, payés 270 euros par mois¹. 
Des salariés pauvres

qui deviennent 
des retraités pauvres. Les conséquences pour les partenaires de l’Allemagne sont lourdes.

Le tout-export, fondé sur ces sacrifices demandés aux travailleurs allemands, se paye ensuite

par le chômage et les difficultés économiques dans les pays partenaires. 
Nous récusons le modèle allemand.


C’est tout le contraire qu’il faut faire.

Gregor Gysi. L’exemple allemand est mauvais pour l’Europe. De manière unilatérale, il place au centre

des préoccupations 
la compétitivité des États membres 
de l’Union européenne, qui ne peut être obtenue

que par la baisse des salaires 
et des pensions de retraite, une libéralisation du marché du travail

et la démolition 
des standards sociaux. Les Allemands 
sont les premiers à profiter d’une compétition ainsi

conçue. Le poids 
de leur balance commerciale augmente 
et c’est l’une des causes de la crise financière

de l’euro. Une telle politique ne favorise 
pas l’intégration mais une poursuite 
de la désintégration

au détriment 
des pays qui ne sont pas en capacité d’affronter une concurrence ruineuse.

[Lire la suite]

¹ Alors que les pays les plus riches d’Europe ont une proportion de bas salaires autour de 6 ou 7%,

le chiffre monte à 22% pour l’Allemagne. (Source)

 

Publié dans Allemagne, Austerite, Competitivite, ECONOMIE, F. Hollande, France, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Rythmes scolaires : mobilisation « historique » à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2013

 

Rythmes scolaires : la mobilisation en pleine refondation

 

Rythmes scolaires : mobilisation Les enseignants de Paris sont appelés aujourd’hui

à la grève contre la réforme 
des rythmes scolaires,

en attendant la mobilisation nationale du SNUipp-FSU,

mercredi.

C’est le premier test social pour le ministre de l’Éducation

nationale, Vincent Peillon.

 

Alors que le projet de loi sur la refondation de l’école sera présenté mercredi en Conseil des ministres,

les syndicats enseignants du primaire appellent demain à une journée de mobilisation à Paris. Avec,

en sujet numéro un de mécontentement, les rythmes scolaires.

Aujourd’hui, à l’initiative du SNUipp-FSU Paris, premier syndicat du primaire, une large intersyndicale

appelle à une grève pour exiger le report de la mise en œuvre de la semaine de 4,5 jours, prévue

à la rentrée 2013 dans la capitale.

« Cette réforme n’améliorera pas la vie des élèves tout en dégradant nos conditions

de travail », souligne Jérôme Lambert, secrétaire départemental du SNUipp-FSU.

Le mouvement s’annonce massif avec « plus de 90 % de grévistes » et « plus de 290 écoles

fermées recensées », sur un total de 662, assure l’intersyndicale, qui réunit également le Snudi-FO,

le SE-Unsa, SUD éducation, la CNT-STE et la CGT Éduc’action. Le cortège partira à 14 heures

du métro Temple, près de République, et se rendra à l’Hôtel de Ville.

Les grévistes réclament un report de la mise en œuvre de la réforme et l’organisation, avec la Ville

de Paris, d’états généraux de l’école.

Une revendication appuyée par le groupe PCF-PG au Conseil de Paris. Il a appelé hier le maire,

Bertrand Delanoë, à renvoyer à 2014 l’application de la réforme des rythmes scolaires

dans la capitale. « Cette modification suscite un mécontentement général, explique Ian Brossat,

le président du groupe. Elle dégrade sensiblement les conditions de travail des enseignants.

Elle ne répond en rien aux attentes des parents d’élèves. Surtout, rien n’indique qu’elle permettra

de lutter contre les inégalités scolaires qui existent à Paris comme ailleurs. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

SNUipp : Rythmes scolaires – Il faut consulter les conseils d’écoles !

fsu 23 jv : La refondation de l’École sans les enseignants, c’est NON !

Publié dans Education nationale | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy