PCF : Total soutien aux salariés de Renault

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2013

Communiqué du PCF

Renault :

« Véritable coup de massue pour les salariés »

 

PCF : Total soutien aux salariés de Renault dans Austerite gosnCarlos Ghosn, s’est augmenté de 38% l’an passé

et a touché 13,3 millions d’euros.

Le constructeur automobile Renault a annoncé hier

une réduction de 7 500 postes, d’ici 2016, soit 17%

de ses effectifs. C’est un véritable coup de massue

pour les salariés français de Renault.

En se félicitant qu’il n’y ait « ni licenciement, ni fermeture d’usine » et en parlant d’un « cadre normal »

de gestion des effectifs et du personnel, le satisfécit décerné par le ministre du redressement productif

Arnaud Montebourg, est consternant !

Est-ce un hasard si cette annonce tombe quelques heures après l’accord MEDEF- CFDT qui entérine

les accords compétitivité pour « éviter les licenciements secs »?

Ce qu’ont dénoncé les organisations non signataires CGT et FO, Carlos Ghosn l’applique aux salariés de

Renault : un chantage sur l’emploi avec une augmentation du temps de travail, une baisse des salaires et

une remise en cause des acquis sociaux. Bref des efforts qui vont reposer essentiellement sur les épaules

des salariés alors que la trésorerie de Renault et les bénéfices réalisés permettent de continuer de verser

des millions d’euros aux actionnaires.

Ce n’est pas le « coût du travail » qui pèse sur les résultats mais le coût du capital avec les profits

massivement versés aux actionnaires au détriment de l’emploi.

Si Renault et les constructeurs français pâtissent d’une baisse importante des ventes de voitures

particulières et utilitaires, les causes principales sont l’appauvrissement des Français et le ralentissement

de l’économie. D’ailleurs le marché du véhicule d’occasion (4,5 millions) n’a jamais été aussi dynamique.

En comparaison, il est à noter pour les véhicules de luxe que les résultats restent stables.

Comme l’affirment le PCF et le Front de gauche, les solutions, pour lutter contre le démantèlement

du secteur de l’automobile, impliquent un changement de cap industriel et une relance économique

par l’augmentation des salaires et du pouvoir d’achat.

Le PCF apporte son total soutien à l’action des salariés de Renault qui débrayent aujourd’hui,

dans de nombreux sites.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy