• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 15 janvier 2013

Droit de vote des étrangers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2013

 

DÉMOCRATIE

Ballon d’or et droit de vote : l’actualité d’une comparaison 

Par Rédaction (15 janvier 2013)

 

Droit de vote des étrangers dans Democratie droitdevote2014-300x212Zlatan Ibrahimovic pourra voter, s’il le souhaite, aux élections

municipales à Paris en 2014. Mais pas Javier Pastore, ni André

Ayew à Marseille ou Fahid Ben Khalfallah à Bordeaux.

Pourquoi ? Parce que le gouvernement a encore renié

sa promesse d’accorder le droit de vote des étrangers non

européens aux élections locales.

 

La Ligue des droits de l’Homme pointe ce paradoxe sur le terrain… de foot.

En ce début janvier, pour la quatrième fois, un vote a permis à Lionel Messi d’être élu meilleur joueur

de football par la délivrance du « Ballon d’or ». Argentin, il joue à Barcelone. Conformément à la loi

espagnole et à la clause de réciprocité, il pourra, s’il le décide, voter aux prochaines élections locales

de son pays d’adoption.

A chacun de ses matchs avec le PSG, son club actuel, Zlatan Ibrahimovic fait l’actualité et le résultat.

Suédois, conformément à la réglementation communautaire et à sa transposition en droit français,

il pourra, s’il le souhaite, voter aux prochaines élections municipales en 2014 dans sa commune

de résidence.

Dans le même PSG, Javier Pastore fait preuve de tout son talent stratégique pour assurer spectacle et

conduite du jeu. Mais Argentin, il ne pourra pas, s’il le souhaitait, s’exprimer ou se présenter,

puisque la France ne donne pas le droit de vote aux élections locales aux étrangers non membres

d’un pays de l’Union européenne.

[...]

Absurde, non ? Cet état de choses doit changer !

La Ligue des droits de l’Homme, avec le collectif « Droit de vote 2014 », appelle tous celles et ceux qui

considèrent qu’une extension du droit de vote à tous les résidents de France serait une amélioration

de la démocratie et un apport considérable à l’égalité des droits, à participer à la campagne pour gagner

ce droit dès maintenant et faire de 2014 l’année où la France, d’une façon ou d’une autre, par une voie

ou par une autre, aura su être à la hauteur des exigences de la composition de sa population.

Pour signer la pétition ou participer à la campagne de mobilisation :

- Visiter le site de la LDH

- Visiter le site du collectif « Droit de vote 2014 »

[Article Basta !]

 

Creative Commons License

 

*************************************************************************

Rés Lib’ – Janvier 2013 – Le droit de vote, c’est maintenant !

 

 

logoreslib élections dans FranceCliquez sur l’image pour lire

Rés Lib’ spécial droit de vote des étrangers aux élections locales

En UNE :

Le droit de vote, c’est maintenant ! Par Pierre Laurent

 

 

Au sommaire :

 

Publié dans Democratie, France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Dites OUI à la reconduction de l’aide alimentaire européenne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2013

 

Patrick Le Hyaric

Restons mobilisés pour l’aide alimentaire européenne aux plus démunis

 

Plusieurs associations humanitaires, dont le Secours Populaire Français,

ont lancé une campagne de sensibilisation,

 

Dites oui à la reconduction de l’aide alimentaire européenne.

Rejoignez le mouvement et signez la pétition !

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

theairfoodproject

Dites OUI à la reconduction de l'aide alimentaire européenne dans EUROPE airfoodproject

 

Publié dans EUROPE, POLITIQUE, PRECARITE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Livret A : taux abaissé à 1,75 % au 1er février

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2013

 

Taux du livret A à 1,75% : Une baisse profondément injuste 

 

Livret A : taux abaissé à 1,75 % au 1er février dans ECONOMIE livreta-300x199Alors que le gouvernement Ayrault a de nouveau augmenté

le plafond du livret A, le portant à 22 950 euros contre 15 300

il y a 3 mois, soit une augmentation de 50 %, il s’apprêterait

à en diminuer la rémunération. Le taux d’intérêt du livret A

passerait de 2,25 % actuellement à 1,75 % au 1er février

prochain ; et non à 1,50% si la formule prévue par la loi

avait été appliquée à la lettre. 

 

Cette diminution est profondément injuste. Elle entraînerait une perte de revenu pour les détenteurs

de petits livrets, de loin les plus nombreux, puisque 46,6 % des livrets sont inférieurs à 150€, tandis

que 8,5 % sont au plafond et concentrent 43,2 % de l’encours total. Simultanément, la capacité de

défiscalisation du revenu produit par ce type de placement pour les détenteurs des plus gros livrets

s’en trouverait considérablement accrue. 

C’est dire le besoin d’une réforme profonde de l’épargne réglementée de façon, non seulement à

accroître la justice sociale mais aussi à faire en sorte que ses encours servent beaucoup plus encore

au financement du logement social, et de missions d’intérêt général, contre toute fuite vers le marché

financier. Renforcer les circuits de financement échappant à l’emprise des marchés financiers serait

l’un des objets que devrait viser un véritable pôle financier public.  

Communiqué du PCF – 14 janvier 2013

Publié dans ECONOMIE, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Négociations/emploi : « C’est plus de flexibilité, de précarité, de liberté de licencier » (Agnès Le Bot)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2013

 

Négociation syndicats-patronat

Agnès Le Bot :

« C’est plus de flexibilité, de précarité, de liberté de licencier »

 

Négociations/emploi :

Agnès Le Bot, chef des négociateurs CGT, explique

pourquoi ce projet est « inacceptable » et affirme :

« La partie n’est pas finie. »

 

Bien que le Medef ait accepté 
de prendre des

mesures pour taxer les contrats courts, vous jugez

« inacceptable » le projet d’accord. Pourquoi ?

Agnès Le Bot. Il faut considérer l’ensemble du texte :

il organise structurellement plus de déréglementation

du droit du travail par rapport à la situation actuelle.

C’est un nouveau saut assuré vers plus de flexibilité

du travail, plus de précarité et plus de liberté de licencier

pour les employeurs. Voilà ce qui fonde notre appréciation. Quant à cette mesure avancée par le patronat,

cela ne peut, en un coup de baguette magique, rééquilibrer l’ensemble du texte :

ils proposent une surcotisation sur une partie des contrats précaires, et, en compensation, demandent

de nouvelles exonérations de cotisations sociales pour les entreprises. Au final, le Medef se remet

dans la poche 50 millions d’euros. On est à côté de l’objectif, qui était de faire en sorte que de nouvelles

ressources pour l’assurance chômage soient dégagées, alors que c’est l’explosion des contrats courts

qui pèse sur l’Unedic. Le Medef a encore une fois détourné une revendication syndicale.

Quelles dispositions sont selon vous les plus dangereuses ?

Agnès Le Bot. Il y a le contrat intermittent, nouvelle fragilisation du CDI, généralisable dans les entreprises

de moins de 50 salariés. S’agissant du temps partiel, il n’y a pas d’encadrement : au contraire, c’est un

nouveau saut vers plus de modulation du temps de travail, au profit de l’employeur, et plus d’incertitude

pour le salarié.

Deuxièmement, toutes les procédures en matière de licenciement collectif sont passées à la moulinette :

avec les accords dits de « maintien dans l’emploi », on a une tentative de destruction des possibilités de

résistance qui demeurent à l’heure actuelle, comme on le voit chez Fralib, ArcelorMittal, etc.

Troisièmement, il y a un affaiblissement très 
grave des possibilités de recours 
en justice des salariés,

une 
volonté d’assurer l’impunité 
des employeurs…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, droit du travail, ECONOMIE, Emplois, France, licenciements, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Le PCF maintient son cap en faveur du changement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2013

 

Dans l’Humanité, ce mardi,

le PCF maintient son cap en faveur du changement

 

Le PCF maintient son cap en faveur du changement dans l'Humanité huma1501En présentant ses vœux à la presse lundi,

Pierre Laurent a rappelé les propositions

des communistes en faveur d’un nouveau

cap à gauche.

Il en a profité pour réaffirmer l’ambition

du Front de gauche d’être utile à toute

avancée sociale.

A lire dans l’Humanité de ce mardi :

   – Pierre Laurent: « Il va falloir que les citoyens

s’en mêlent »

   – Reportage: le débat est déjà lancé à Aubervilliers

   – Un congrès qui « réveille la gauche »  

   - »Rallumer les étoiles »: la synthèse. Décryptage

de la base commune de discussion pour le 36e

Congrès, qui a été adopté par les adhérents,

les 14 et 15 décembre.

A lire aussi :

  • Reportage: drame de la Clusaz, la mort attendait les jeunes saisonniers dans l’ombre
  • Dossier Mali:

–> Les djihadistes répondent aux raids aériens par la guérilla

–> Le Parlement simplement « informé »

–> « Il faut distinguer les terroristes des indépendantistes touaregs », entretien avec Pierre Boilley,

directeur du Centre d’étude des mondes africains

–> L’Algérie se résout à l’intervention étrangère

  • Enquête: Rwanda avril 1994, ces agents d’écoute français qui en avaient entendus trop
  • Marseille 2013, capitale européenne de la culture en Méditerranée

 

Publié dans l'Humanité, Mali, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy