• Accueil
  • > Emplois
  • > Les Pilpa passent les fêtes dans leur usine pour ne pas voir leur outil de travail s’envoler

Les Pilpa passent les fêtes dans leur usine pour ne pas voir leur outil de travail s’envoler

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 décembre 2012

 

Menacés de licenciements, les Pilpa passent les fêtes dans leur usine

 

Les Pilpa passent les fêtes dans leur usine pour ne pas voir leur outil de travail s'envoler dans Emplois pilpa_0

Les 122 salariés du glacier carcassonnais Pilpa

ont mis en place une surveillance non-stop

de leur usine pendant les fêtes pour empêcher

le propriétaire, le géant européen de la glace R&R,

de profiter des circonstances et de déménager

les machines, a déclaré mercredi le secrétaire CGT

du comité d’entreprise.

Comme ils l’ont fait depuis le 22 décembre et à Noël, les employés se relaieront le 31 décembre

et le 1er janvier pour effectuer un tour de garde devant les accès du site, traditionnellement fermé

pendant les fêtes de fin d’année, a indiqué Christophe Barbier, de la CGT. Pour la nuit, ils ont engagé

un vigile. Une alerte téléphonique est instituée et sur un coup de fil, une trentaine de personnes

pourraient se retrouver devant l’usine en moins d’une heure, dans l’éventualité où le propriétaire,

le géant européen de la glace R&R, entreprendrait de déménager ou de démonter les machines,

a-t-il dit. « On est vigilant : ces gens-là sont capables de déménager le matériel en plein PSE »

(plan de sauvegarde de l’emploi), que ce soit pour le réinstaller ailleurs ou pour l’empêcher de resservir

à un éventuel repreneur ou au personnel actuel dans une autre configuration, a expliqué le délégué syndical. 

« Pilpa est rentable »

Les Pilpa se battent depuis des mois pour empêcher la fermeture de leur usine,

annoncée par la direction en juillet 2012. Pilpa avait été rachetée quelques mois auparavant, en septembre

2011, par R&R, entreprise de droit anglais détenue par le fonds d’investissement américain Oaktree Capital

Management.

Les salariés soutiennent que Pilpa est non seulement rentable, mais d’une profitabilité supérieure à R&R

en France. Pour eux, leur rachat par R&R avait pour seuls objectifs de récupérer les licences pour les glaces

Oasis et Disney et de se débarrasser d’un concurrent. Sans machines, le personnel ne pourrait espérer être

repris ou mener à bien le projet actuellement à l’étude de se constituer en coopérative, a-t-il dit.

La justice annule le plan social

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Une Réponse à “Les Pilpa passent les fêtes dans leur usine pour ne pas voir leur outil de travail s’envoler”

  1. Bréda marie-Aline dit :

    Courage aux salariés .

    Qui de mieux connaît l’ usine, si ce ne sont les salariés eux-même ?!.
    Il en est de même pour toutes les usines !.

    Alors pour moi, quand les propriétaires veulent « se barrer » avec l’ usine, le matériel ou (et) vendre ( sans aucune raison valable pour les ouvriers !), alors l’ usine doit être tenue et dirigée par les ouvriers eux-même!, non ?.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy