• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 20 décembre 2012

Ez Kurdim (Je suis Kurde), 
un film de Nicolas Bertrand et Antoine Laurent.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Peuple kurde

Je suis Kurde : un film en forme de cri à la face du monde

 

Ez Kurdim – Bande annonce

http://www.dailymotion.com/video/xtwx39

sur dailymotion

Par nouveauxmessagers

Ez Kurdim, 
un film de Nicolas Bertrand et Antoine Laurent.

La Turquie bénéficie d’une étrange bienveillance de la part des pays occidentaux,

alors que les droits de l’homme y sont bafoués. Pourtant, tout un peuple subit une répression

sans nom et se voit dépouillé de tous ses droits. Ce peuple, c’est le peuple kurde, que Nicolas Bertrand

et Antoine Laurent sont allés rencontrer, caméra au poing.

Lorsqu’ils arrivent sur place, le Parti pour la démocratie et la paix (BDP) vient de remporter les élections

législatives dans cette région. Un résultat d’une valeur politique telle qu’Ankara va mener une guerre

sans merci à cette formation, ses élus et les Kurdes en général. En mars, à l’occasion du nouvel an kurde,

newroz, des centaines de personnes sont arrêtées.

Les espoirs sont bien là

Nicolas Bertrand et Antoine Laurent nous proposent de les accompagner au fil de leurs rencontres

dans un beau film intitulé Ez Kurdim (Je suis kurde) porté par un poème de Musa Anter.

Les protagonistes sont trois femmes : Fidan, Angel, Asli. Deux sont kurdes, la troisième est turque. À travers elles,

leur parcours personnel, c’est l’histoire d’un peuple tout entier qui apparaît. Les réalités sont dures. Tout autant

que les déconvenues. La violence est sourde. Mais les espoirs sont bien là, comme l’envie de se battre,

de poursuivre la lutte. De vivre, quoi !

Ez Kurdim est un film émouvant à bien des égards. Les paysages merveilleux du Kurdistan défilent sous nos yeux,

ancrant toujours plus la parole de Fidan, Angel et Asli dans une réalité géographique et politique désormais

impossible à nier.

Ez Kurdim (Je suis Kurde), 
un film de Nicolas Bertrand et Antoine Laurent. dans Cinema humanite le 20 Décembre 2012 – Pierre Barbancey

A lire aussi :


Publié dans Cinema, Droits de l'homme, l'Humanité, Turquie | Pas de Commentaire »

EG181, de Libres échanges aux Rencontres internationales du dessin de presse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

EG181, de Libres échanges aux Rencontres internationales du dessin de presse dans BD eg181_m

Nous ne sommes pas peu fiers d’apprendre que EG181, alias Stéphane Paris,

dessinateur dans l’Humanité pour Libres échanges, participera en 2013

au Ridep (Rencontres internationales du dessin de presse) à Carquefou,

en Loire-Atlantique, au nord-est de Nantes, avec d’autres dessinateurs

d’autres pays (Canada, Grèce, Chine, Suisse, Mexique, Espagne, Inde,

Maroc, Argentine, etc.)

Pour fêter ça, Clément Jany, quatorze ans, collégien à Louvres (95), lui aussi

participant de Libres échanges, a pris la plume dans l’Humanité de ce jeudi,

pour croquer son collègue dessinateur. Nous reprenons son texte.

 

Un sacré numéro ce EG181

humour7 Libres échanges dans Dessin de presse

On aime particulièrement le dessin d’EG181 où l’on voit

le serpent du Livre de la jungle tenant un marteau

avec marqué « austérité » ou alors ­celui où l’on voit

un actionnaire face à un groupe de personnes le poing levé.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

eg1810 dans l'Humanité

A consulter :

   Le blog de EG181


 

Publié dans BD, Dessin de presse, l'Humanité | Pas de Commentaire »

Signez la pétition des parlementaires du Front de gauche : « L’hiver arrive : tout le monde doit pouvoir se chauffer ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Tarifs sociaux de l’énergie :

signez la pétition des parlementaires du Front de gauche

 

Signez la pétition des parlementaires du Front de gauche :

Alors que le gouvernement vient d’annoncer une hausse

du tarif de l’électricité de 2,5%, après celle du gaz,

les parlementaires du Front de gauche lancent une pétition

pour l’adoption de la loi sur les tarifs sociaux de l’énergie

pour que « tout le monde puisse se chauffer en hiver ».

Se chauffer est devenu un luxe, choisir entre l’éclairage,

la cuisine, et les loisirs multimédias une contrainte

de plus en plus courante.

Particulièrement pour les 8 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Pour elles pas de droit à l’énergie.

Dans le même temps, la facture énergétique de tous les ménages va encore augmenter. Cela nous touchera tous,

fragilisant la majeure partie d’entre nous.

A deux jours du début de l’hiver, les parlementaires du Front de gauche réitèrent leur demande d’adoption immédiate

de la proposition de loi relative à l’urgence sociale en matière énergétique, nous appelons l’ensemble des citoyens

à soutenir cette démarche, premier pas vers la garantie d’un droit à l’énergie pour tous.

  • Pour l’extension et l’augmentation des tarifs sociaux
  • Pour l’interdiction des coupures et des résiliations de contrat de fourniture d’énergie
  • Pour un service public de l’énergie assurant sur l’ensemble du territoire une tarification unique

et une réelle péréquation

  • Pour une transition énergétique durable et sociale

Publié dans Energie, France, Front de Gauche, PETITION, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

MAP / RGPP : mêmes objectifs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

MAP / RGPP : mêmes objectifs  dans Austerite map

Lors d’un comité interministériel, le 18 décembre,

le gouvernement a lancé une évaluation

de l’action publique avec, pour objectif essentiel,

une réduction draconienne des dépenses.

 

Dans une interview à l’Humanité du 19 décembre,

Jean-Marc Canon, secrétaire général de l’UGFF CGT

explique que « sur beaucoup de points, la modernisation

de l’action publique ne ressemble que trop à la RGPP ».

Pour JM Canon, « le premier ministre annonce des mesures non négociées alors que nous sommes en pleine

consultation sur la fonction publique. La logique politique est de même inspiration que celles de la RGPP.

Les mesures qui n’étaient pas acceptables sous la droite, ne le sont pas plus sous la gauche. Le gouvernement

reste emprisonné dans le dogme de l’austérité, en disant qu’il faut diminuer la dépense publique pour résorber

la dette, mais que, comme dans le même temps on augmente les aides au patronat sans contreparties, il faut

d’autant plus amputer des dépenses publiques qui sont, elles, d’intérêt général. Je constate simplement

qu’en 2014, les aides publiques au patronat représenteront 31 % des dépenses publiques. Aucun pays de

l’OCDE n’atteint ce niveau ».

[Lire la suite sur eluspcfsassenage]

L’interview de Jean-Marc Canon dans l’Humanité

Lire également :  Le communiqué de l’UGFF du 18 décembre

 

Publié dans Austerite, Competitivite, ECONOMIE, France, POLITIQUE, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Les droits d’auteurs sont bafoués depuis 20 siècles

 

Il avait deux papas, un pote douteux (Judas) et en plus, il ne respectait pas le copyright…

Humour et Politique dans Humour humour6

 

URL de cette brève : 

http://www.legrandsoir.info/+les-droits-d-auteurs-sont-bafoues-depuis-20-siecles+.html

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le Medef toujours inflexible sur les contrats courts

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Négociation emploi :

le Medef jusqu’au-boutiste sur les contrats courts

 

Le Medef toujours inflexible sur les contrats courts dans CFDT negoemploi1-300x150Les représentants du patronat ont proposé ce jeudi matin

à la négociation sur la réforme du marché du travail

un projet d’accord légèrement remanié,

mais qui n’envisage toujours pas la taxation

des contrats courts, demande cruciale pour les syndicats.

 

L’inflexibilité du patronat sur ce sujet augure mal d’un accord signé avant la fin de l’année, comme le souhaitait

François Hollande. Jeudi matin, le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly a exprimé ses doutes :

« Je ne crois pas à un accord d’ici ce soir, en tout cas en ce qui concerne mon organisation ».

Le nouveau texte remis par le Medef aux organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) comprend

quelques évolutions:

  • Il ne propose notamment plus explicitement de revoir la règle du « un jour cotisé-un jour indemnisé »

en échange de la mise en oeuvre de droits rechargeables à l’assurance-chômage, qui permettent

aux demandeurs d’emploi de ne plus perdre leurs reliquats de droits.

  • Le patronat renonce aussi à un chapitre polémique sur les lettres de licenciement. Il voulait

jusqu’ici imposer que l’ »imprécision de la rédaction n’équivale en aucun cas à une absence de motif ».

  • Au chapitre des contestations de licenciement pour motif économique devant la justice,

le Medef, qui voulait réduire les délais de prescription de 5 à 1 an, consent à faire passer

le curseur à 18 mois.

4 syndicats sur 5

Mais la grande absente reste toujours la modulation des cotisations d’assurance-chômage

pour décourager le recours aux contrats courts (CDD, intérim), qui figure dans la feuille de route

confiée par le gouvernement aux partenaires sociaux et parmi les engagements du candidats Hollande.

Quatre des cinq syndicats (CGT, CFDT, CFTC et FO) en font toujours une des conditions préalables

à leur signature. Pour être validé, l’accord ne doit pas rencontrer plus de deux oppositions dans leur camp.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CFDT, CFTC, CGT, Emplois, FO, France, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Fin du monde

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Fin du monde dans Humour finmondfinmond1 dans POLITIQUE

Vu sur Moissac Au Coeur

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les 29 grandes lignes que l’État veut laisser tomber

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Info l’humanité


L’État s’apprête à abandonner 29 lignes de trains utilisées par les Corail intercités, Téoz et Lunéa,

aux Régions asphyxiées budgétairement et qui ne pourront pas faire face à ces nouveaux coûts.

300 trains de jour desservant 367 villes dans 21 régions sont en jeu.

A voir dans l’Humanité de ce jeudi :

  • la nouvelle carte des lignes dédiées aux trains dits d’équilibre du territoire l’État voudrait conserver :

–> Avant le projet de loi de décentralisation                                  –> Après l’adoption de ce projet de loi

Les 29 grandes lignes que l'État veut laisser tomber dans ECONOMIE train0                     train1 dans France

 

Pour Gilbert Garrel, secrétaire général de la fédération CGT des cheminots, les mesures évoquées

par l’avant-projet de loi léseraient collectivités locales, usagers et cheminots.

« Le désengagement 
de l’État avec le transfert de 
la charge aux régions, déjà soumises 
à des contraintes

budgétaires, 
fait peser un risque de rupture dans l’égalité de traitement des usagers 
sur le territoire.

Certaines lignes 
de trains d’équilibre du territoire 
ne pourront plus être assurées 
et devront être transformées

en ligne de bus, ce qui pose problème 
à la fois pour les usagers et d’un point de vue écologique.

Les régions riches pourront mettre en place 
une tarification sociale, les autres devront augmenter les tarifs.


Cet avant-projet de loi permet aussi aux régions de passer des conventions avec des entreprises de fret privé,


c’est la porte ouverte à une plus 
grande privatisation, en se servant 
de l’argent public…

Lire la suite de l’entretien dans l’Humanité de ce jeudi.

 

Publié dans ECONOMIE, France, INFOS, l'Humanité, Politique nationale, Privatisation, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

« L’État veut descendre du train » : 29 lignes de chemin de fer menacées

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Dans l’Humanité ce jeudi :

Alerte rouge sur 29 lignes ferroviaires

 

29 lignes de chemin de fer, sur lesquelles circulent

230 trains par jour desservant des centaines

de villes, sont menacées par un désengagement

de l’État.

Dans l’avant-projet de loi de décentralisation,

elles ne seraient plus considérées d’intérêt national.

 

Lire : Ça déraille, l’éditorial de Michel Guilloux.

L’acte trois de la décentralisation doit être

un des moments forts 
de la nouvelle présidence.

Le projet de loi devrait faire l’objet de derniers

arbitrages entre Noël et jour de l’An, avant d’être 


soumis à la représentation nationale en février.


Une de ses dispositions met sur de bien mauvais

rails l’ambition affichée, si le débat ne prend

une tout autre ampleur d’ici là parmi tous les acteurs

concernés, 
élus, syndicats et citoyens. Les élus communistes 
et républicains ont tiré le signal d’alarme :

les articles relatifs aux trains interrégionaux pourraient se révéler désastreux.

Le « transfert » de leur gestion nationale 
à l’échelon régional concerne plus des deux tiers de leurs dessertes

quotidiennes.

L’État s’apprêterait ainsi à lâcher 29 des 38 lignes qui, sur tout le territoire, contribuent


à des déplacements domicile-travail et au désenclavement de régions entières.

Les régions ont, malgré la droite au pouvoir, contribué à une modernisation sans précédent 
des transports

ferroviaires de personnes : de Champagne-Ardenne aux Pays de la Loire, de la région Paca à la Normandie,

de Midi-Pyrénées à la Bretagne, souvent impulsée par des élus communistes au sein des majorités de gauche,

s’appuyant sur les élus locaux, les salariés, les usagers, on peut même parler de renaissance.


Et cela a été porteur 
de création d’emplois 
dans l’industrie ferroviaire en France même.

Mais, 
là, le signal passe 
au rouge : le risque 
est grand d’inverser 
cette tendance de progrès.

Le spectre d’abandon pur et simple de liaisons, de par l’absence d’entretien 
et d’investissement par RFF,

la SNCF et l’État, de privatisation d’autres lignes et d’augmentation 
des tarifs s’avance ici.

Au lieu de s’appuyer sur 
une réussite, le risque serait grand d’une régression.

Le germe apparaîtrait d’une division entre régions 
là où l’État, et encore plus lorsque la gauche est 
au pouvoir,

devrait être le garant de l’égalité d’accès 
au service public de transport et de traitement 
sur l’ensemble

du territoire national.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy