• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 décembre 2012

Exil fiscal : Obélix chez les Belges

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

La triste fin d’un mythe…

Exil fiscal : Obélix chez les Belges dans Humour depardieu2

Vu sur Moissac Au Coeur

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

Humour et Politique : « Les obstacles au retour de Sarkozy »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

Les obstacles au retour de Sarkozy

Humour et Politique :

 

Source : img_logo_lgs-300x37 dans POLITIQUE

URL de cette brève : http://www.legrandsoir.info/+les-obstacles-au-retour-de-sarkozy+.html

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le Pape tweete !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

HABEMUS TWITTAM

Le Pape tweete ! dans Humour pape

 

Auteur : Do-Zone Parody - Source : Do-Zone Parody

Vu sur : Dazibaoueb

Publié dans Humour, SDF | Pas de Commentaire »

Le PTB a souhaité « la bienvenue » à Gérard Depardieu

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

Exil de Depardieu :

la gauche belge aussi veut faire payer les riches !

 

Le PTB a souhaité

Le Parti du travail de Belgique s’est mobilisé

ce mercredi devant la prochaine résidence belge

de Gérard Depardieu.

Ils expliquent que non seulement l’exil de l’acteur

est un manque de solidarité fiscale avec la France,

mais surtout une honte pour les salariés

belges, qui subissent une rigueur d’autant

plus insupportable qu’ils vivent dans un paradis fiscal pour millionnaires.

« Ce n’est pas solidaire vis-à-vis de la France et des salariés belges à qui on fait actuellement payer la facture

de la crise et qui eux sont taxés très fortement », a expliqué Benjamin Pestieau, membre de la direction

nationale du PTB. « La Belgique est un paradis fiscal pour les millionnaires et un enfer fiscal pour les salariés » !

81 % des Belges en faveur d’un impôt sur la fortune

C’est que l’exil de l’acteur en Belgique tombe au moment où les Belges vont subir un coup d’austérité qui va

peser uniquement sur les salariés, le gouvernement refusant toujours de créer un impôt sur la fortune.

Pourtant la taxe des millionnaires qui toucherait réellement les 2 % des plus nantis est soutenue par 81 %

des Belges, dans un sondage récent (en hausse de 6 % en quelques jours). Au lieu de cela, le gouvernement

de Di Rupo prévoit le gel des salaires jusqu’en 2015 au mois, des nouvelles taxes sur les ménages

et des coupes de 1,4 milliard d’euros dans la Sécu et les services publics.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Vidéo RTBF : Néchin : le PTF accueille Depardieu

Publié dans Austerite, Belgique, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

Mobilisation du 13 décembre : « la précarité, la flexibilité, le chômage, les bas salaires, ça suffit ! ! ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

Journée d’action de jeudi 13 décembre :

la carte de France des mobilisations

 

Mobilisation du 13 décembre :

Alors que le Medef à travers les négociations en cours

sur la sécurisation de l’emploi et les retraites

complémentaires veut imposer un recul social sans

précédent, la CGT appelle, jeudi 13 décembre

à une journée d’action interprofessionnelle

dans les entreprises et à des rassemblements

devant le Medef et les chambres patronales

pour dire « non à la précarité, la flexibilité, le chômage, les bas salaires ».

 

application-pdf MEDEF dans Chomage

Documents à télécharger :

L’adresse de la CGT aux salarié-e-s pour leurs mobilisations le 13 décembre -

 

Voir la carte des rassemblements

Lille : 14 h 30 devant le MEDEF, rue Nationale (NDLR)

humanitefr dans ECONOMIE le 12 Décembre 2012

Publié dans CGT, Chomage, ECONOMIE, France, Luttes, PRECARITE, RETRAITES, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaire »

20 milliards pour les patrons, 2 % pour le RSA, c’est ça la « gauche social-démocrate » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

On ne combat pas la misère en maintenant des millions de personnes

sous le seuil de pauvreté

 

20 milliards pour les patrons, 2 % pour le RSA, c'est ça la

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi plusieurs

mesures de lutte contre la pauvreté. Il faut se féliciter de la volonté

affichée par le gouvernement de vouloir combattre ce fléau qu’est

la pauvreté qui touche maintenant 1 Français sur 8. Cela marque

une rupture attendue avec la droite pour qui, les plus pauvres,

étaient considérés avec cruauté comme des assistés.

Reste que la volonté affichée ne sert pas à grand chose si les moyens

ne sont pas aux rendez-vous. Et hélas, il est à craindre que ce soit

le cas. Annoncer l’augmentation de 10% en 5 ans ce n’est

jamais qu’un retour au montant du RMI, équivalent à un demi SMIC

lors de sa création. Cela ne met pas plus de beurre dans les épinards ! Une réelle rupture aurait été de se fixer

comme objectif d’augmenter le cumul des minima sociaux au dessus du seuil de pauvreté, soit 9,50 euros par mois.

On ne combat pas la misère en maintenant des millions de personnes sous le seuil de pauvreté.

Le contrat d’insertion destiné aux jeunes non qualifiés pour bénéficier d’un RSA laisse un goût amère.

Une fois encore, il est demandé plus aux jeunes pour qu’ils bénéficient ce qu’ont, de plein droit, les plus de 25 ans.

C’est regrettable et infantilisant. Les travaux annoncés sur le sur-endettement ou l’ «amélioration conséquente

des aides aux familles mono-parentales» peuvent être positifs si le gouvernement consent à desserrer l’étreinte

d’une austérité qui fait plonger le pays. Il ne sert à rien de faire des économies sur le dos de la solidarité.

Plus les difficultés sociales sont traitées en amont, moins elles coûtent chères en terme de santé, d’école,

ou d’emploi. La générosité rapporte plus qu’elle ne coûte !

Enfin, un autre grand chantier reste toujours devant nous : celui de mettre fin à la méfiance des usagers et

des allocataires à l’égard des services sociaux ou de la Caisse d’allocation familiale qui ont été instrumentalisés

dans le cadre d’une politique de contrôle social et non d’accompagnement social. Il en est grand temps.

Communiqué du PCF – 11 décembre 2012

Publié dans Chomage, France, POLITIQUE, Politique nationale, Pouvoir d'achat, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

Ces patrons qui gagnent plus de 240 SMIC

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

CAC 40 :

ces patrons qui gagnent plus de 240 SMIC

 

Ces patrons qui gagnent plus de 240 SMIC dans FranceS.G.

La rémunération des grands patrons du CAC 40

continue de s’envoler jusqu’à des cimes indécentes.

Selon une étude publiée ce mardi, ils sont même

14 PDG de grands groupes français (3 de plus qu’en

2010) à avoir touché au moins 4, 6 millions d’euros

en 2011.

Le classement de ces grands fortunés, selon l’étude du cabinet Proxinvest,

1. Maurice Lévy de Publicis, qui « est exceptionnellement en tête

avec le versement anticipé de ses bonus différés qui portent à 19,6 M€ sa rémunération totale

après 6,2M€ en 2010″

2. Carlos Ghosn (Renault – 13,3 M€ après 9,7M€, +38%), celui-là même qui tente d’arracher

des accords de compétitivité dans ses usines pour baisser le coût des salaires, « dont la rémunération

chez Nissan demeure mal définie »

3. Bernard Charlès (Dassault Systèmes – avec 10,9 M€ après 9,5M€, +15%)

4. Bernard Arnault (LVMH –10,8 M€ après 9,7M€, +11%), candidat à l’exil fiscal en Belgique

5. Jean-Paul Agon (L’Oréal) – 7,7 M€ après 10,7M€, -28%)

6. Christopher Viehbacher (Sanofi-Aventis – 7,1M€ après 6,1M€, +17%),

dont l’entreprise dégraisse allégrement en France pour améliorer ses dividendes

7. Frank Riboud (Danone – 6,1 M€ après 5.9 M€, +3%)

8. Daniel Julien (Teleperformance – 5,6 M€ après 3,2 M€, +76%)

9. Denis Kessler ( SCOR 5,5 M€ après 4,2 M€, +20% ), le chantre des valeurs du patronat

au MEDEF

10. Olivier Piou (Gemalto – 5,5 M€, +103%)

11. Gérard Mestrallet (GDF-Suez 4,8 M€, +44%) dont le groupe n’en finit pas de demander

des augmentations du tarif du gaz

12. Jean-Pascal Tricoire (Schneider Electric- 4,7M€, +12% )

13. Thierry Pilenko (Technip – 4,6 M€, +7%)

14. Henri de Castries (AXA – 4,6 M€, -7%).

Dans certains cas, ces chiffres sont bien plus élevés. L’étude de Proxinvest n’inclut pas en effet toutes le sources

de revenus, comme le « complément de retraite sur-complémentaire dont bénéficient certains dirigeants ».

Elle porte sur le salaire fixe, les bonus, les actions gratuites, les options et les indemnités de départ versés

au dirigeant.

-17% pour le CAC 40

Loïc Dessaint, directeur associé du cabinet spécialisé dans la gouvernance des entreprises, se demande bien

pourquoi. « L’indice CAC 40 a pourtant sur la même période perdu 17% de sa valeur », relève-t-il à l’AFP.

« La politique de rémunération des grandes sociétés françaises manque de transparence et est beaucoup trop

court-termiste. Il faut absolument étudier la performance d’un dirigeant sur au moins trois années pleines »,

note Proxinvest.

Dans le détail, pour la première fois en 2011 le salaire fixe moyen des dirigeants du CAC 40 a franchi le million

d’euros. Les bonus annuels ont pour leur part baissé de 8,6%, mais ils se maintiennent à un niveau élevé

(124% du salaire fixe en moyenne).

humanitefr CAC40 dans Pouvoir d'achat le 11 Décembre 2012

Photo : Maurice Lévy, 19,6 millions d’euros de gains en 2011

Publié dans France, Pouvoir d'achat, Salaires | Pas de Commentaire »

Les lutins du Père Austère organisent un repas de noël en supermarché contre l’Austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

Repas de Noël contre le Père Austère :

et si on les forçait à partager ?

 

Extrait :

Les lutins du Père Austère organisent un repas de noël en supermarché contre l'Austérité   dans Austerite perenoel

samedi 8 décembre, les lutins du Père Austère

ont décidé d’entrer en dissidence et ont organisé

un repas de Noël dans un magasin Auchan,

avec des produits pris directement dans les rayons. 

Il s’agissait d’un pique-nique en supermarché,

un peu comme ceux qu’on avait l’habitude d’organiser

en 2008 avec l’Appel et la Pioche, avec cette fois

le Père Austère et les bonnets de Noël en plus.

 

 

Et encore un peu de crise en plus. En effet, depuis 2008 la situation n’a fait qu’empirer.

8,5 millions de personnes vivent en France sous le seuil de pauvreté, et plus de 11 millions de personnes

sont pauvres dans notre pays si on prend en compte les indicateurs européens. Je vous renvoie

au communiqué du collectif Père Austère en lien ici pour quelques données complémentaires.

[Lire l’article sur saisondesluttes.fr]

PhotoWhisperpress

 

Les lutins du Père Austère organisent un repas de Noël gratuit au supermarché

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Père Austère

 

Publié dans Austerite, France, Luttes, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy