Santé au travail : le cynisme des industriels

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2012

 

Santé au travail :

« nous sommes face à une forme de crime organisé »

 

Santé au travail : le cynisme des industriels dans POLITIQUE sante

Du cynisme des industriels à l’inaction des pouvoirs publics,

Annie Thébaud-Mony, directrice de recherches au CNRS,

dresse un état des lieux sans concession de la santé au travail…

Moyenâgeuse et cynique. C’est en ces termes qu’Annie Thébaud-Mony

qualifie l’attitude de certains industriels vis-à-vis de la santé

et de la sécurité des salariés. Attitude qui, selon elle, expliquerait

que l’on déplore encore chaque jour en France deux morts

par accidents du travail et plus de dix des suites d’une exposition

à l’amiante.

Une situation archaïque que cette spécialiste des questions de sécurité au travail dénonce depuis près de 30 ans

en parlant non pas de négligence mais d’une authentique forme de “crime organisé” de la part de certains dirigeants

qui, depuis longtemps, ont appris à sous-traiter non seulement les risques qu’ils génèrent mais aussi les responsabilités

qui les accompagnent.

Face à cette manifestation de “pur cynisme industriel” dont les pouvoirs publics n’ont jusqu’alors pas pris la mesure,

Annie Thébaud-Mony entend opposer deux mesures : l’interdiction d’avoir recours à la sous-traitance sur tout site

dangereux et l’introduction des notions de crime industriel et de désastre volontaire dans le droit pénal. Seuls moyens,

selon elle, d’en finir avec une situation qui persiste à placer l’intérêt économique au-dessus de la préservation

de la vie humaine.

[Lire la suite sur PCF Grésivaudan]

Article original

Annie Thébaud-Mony : « je refuse la légion d’honneur »

http://www.dailymotion.com/video/xt4um7

sur dailymotion

Par FranceInfo

Lire également :

Pourquoi Annie Thébaud-Mony refuse la Légion d’Honneur de Cécile Duflot

Une Réponse à “Santé au travail : le cynisme des industriels”

  1. devis de mutuelle dit :

    Qui est la personne chargée de faire savoir aux salariés le droit pénal? Si ce n’est que l’inspecteur de travail lui même? J’avoue que la remarque est visible depuis les accidents de travail qui s’ensuivaient durant cette année.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy