• Accueil
  • > Democratie
  • > Appel à une mobilisation européenne contre la percée néonazie en Grèce

Appel à une mobilisation européenne contre la percée néonazie en Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 décembre 2012

 

Appel européen contre la percée néonazie en Grèce

 

Des immigrés, réfugiés ou Grecs d’origine étrangère sont la cible d’attaques xénophobes

depuis l’arrivée du parti néofasciste l’Aube dorée au Parlement.

Appel à une mobilisation européenne contre la percée néonazie en Grèce dans Democratie grece2Des dizaines de personnalités grecques

et étrangères, dont le prix Nobel italien

de littérature Dario Fo, ont appelé lundi

à une mobilisation européenne

contre la percée néonazie en Grèce,

avec une marche sur l’Acropole prévue

pour le 15 décembre.

 

Intitulé « Ensemble en Europe pour la démocratie », cet appel a commencé à être rendu public par des médias

grecs, tandis qu’il doit être aussi relayé dans la presse étrangère, selon son initiateur, le président

du Mouvement antiraciste européen Egam, dont le siège est à Paris, Benjamin Abtan.

Dénonçant la multiplication en Grèce des discours et « passages à l’acte violent » racistes et antisémites, le texte

est notamment signé par la plupart des associations d’immigrés de Grèce, ainsi que par de nombreux universitaires,

militants de la défense des droits de l’homme de ce pays et d’autres pays européens. Il annonce l’organisation

le 15 décembre à Athènes d’une « marche silencieuse » du Parlement grec à l’Acropole, symbole

de la démocratie grecque antique. Cette manifestation a reçu le soutien des partis socialistes et de la gauche

démocratique grecs – partenaires du gouvernement de coalition dirigé par le conservateur Antonis Samaras –

ainsi que du principal parti d’opposition, Syriza, selon Benjamin Abtan.

« Assez d’agressions racistes, assez de collusion entre la police et les nervis néonazis, assez de déclarations racistes,

antisémites et négationnistes, assez de la passivité de la Justice, assez de la permissivité, de la protection et du soutien

de fait apportés aux gangsters d’Aube Dorée« , proclament les signataires. Ils réclament un « engagement » de l’Europe

« car les politiques européennes imposées à la Grèce, notamment en matière d’austérité et d’immigration,

créent les conditions d’une expansion du néonazisme ».

De nombreuses organisations, dont des ONG, ont mis en garde ces derniers mois contre l’impunité dont jouissent

le discours raciste et antisémite et le violent activisme d’Aube Dorée, qui a remporté en juin 7% des voix et 18 députés

au Parlement grec.

humanitefr Syriza dans EUROPE le 3 Décembre 2012

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy