• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 15 novembre 2012

Le 20 novembre à Maubeuge : Ciné-débat autour du film « Mayotte, où va la République ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2012

 

Le 20 novembre à Maubeuge : Ciné-débat autour du film « Mayotte, où va la République ? » dans Cinema migrant

Du 20 au 23 novembre, Migrant’scène prendra la mer, pour en écouter la rumeur, pour prendre,

depuis les océans, le pouls du monde et des migrations. Autour de débats et de projections,

le festival invitera à croiser les regards et permettre une approche sensible et humaine

des migrations.

En mer, une vie est égale à une autre. Ce principe de réciprocité vaut solidarité. Le droit marin

pose le sauvetage en mer comme un principe inaliénable. Mais l’emballement des politiques migratoires

a modifié la donne. La folie du contrôle, de la surveillance et de la répression condamne, en Europe,

ceux qui sauvent les migrants en mer, s’ils sont débarqués dans un pays dans lequel ils entrent illégalement.

**

*cine-0011-218x300 dans INFOS

Mardi 20 novembre à Maubeuge

Ciné-débat autour du film« Mayotte, où va la République ? »

19h, Cinéma O’Ciné (gratuit)

En partenariat avec le Secours catholique, la Pastorale des Migrants,

le Cada de Louvroil, Utopia et le CCFD

Jean-Marie Pernelle et Frédéric Lambolez, 2008, 52 minutes

Dans le contexte méconnu de Mayotte, nouveau département français en 2011,

ce film interroge la viabilité de nos valeurs républicaines de l’océan indien.

Mettant à jour les ressorts sociaux, historiques et politiques

de l’arrivée sur les côtes mahoraises des «kwassa-kwassa »,

frêles esquifs en provenance de l’Union des Comores,

il en dénonce aussi les dramatiques répercussions : la multiplication des morts en mer,

un centre de rétention saturé, insalubre, la détresse de mineurs isolés, l’exploitation de la main d’œuvre

clandestine, et 16.000 reconduites à la frontière mahoraise en 2007, pour 25.000 en métropole.

Publié dans Cinema, INFOS, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

30 novembre à Feignies : Soirée « Contes du pays de Bladé » au profit du Téléthon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2012

 

Au pays de Bladé

 

Contes dits par Jean-Jacques Gary

 

Soirée organisée par le Cercle de yoga de Feignies au profit du Téléthon

Vendredi 30 novembre 2012 – 19h45

École Germaine Tortel – rue de la République

 

30 novembre à Feignies : Soirée

 

Publié dans Contes, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

Partage des richesses…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2012

Partage des richesses... dans Humour tva2

Vu sur Moissac Au Coeur

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Budget de la Sécu 2013 : le Sénat dit NON !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2012

 

Le Sénat dit « non » au budget de la Sécu 2013

 

Budget de la Sécu 2013 : le Sénat dit NON ! dans France senat

Le Sénat a rejeté jeudi le budget de la Sécu 2013.

Le vote du groupe CRC a été déterminant.

La commission des Affaires sociales ayant ignoré

l’intégralité 50 amendements déposés

 par les communistes, les élus ont choisi de s’opposer

à ce budget d’austérité.

 

La deuxième partie du budget de la Sécu, consacrée

aux dépenses, « tombe » d’office et ne sera pas examinée

par le Sénat.

Une commission mixte paritaire (CMP, 7 sénateurs, 7 députés)

sera convoquée mais elle est promise à un échec.

Les élus du groupe communiste, républicain et citoyen (CRC),

faute d’être entendus ont choisi de s’opposer

au texte.

« Nous n’avons pas ménagé nos efforts pour proposer d’apporter à la Sécurité sociale les ressources nécessaires

lui permettant de jouer pleinement ses missions », a fait valoir Éliane Assassi, la présidente du groupe, au cours

d’une conférence de presse mercredi. « Mais notre démarche, constructive, n’a pas été entendue, puisque, ce matin,

la commission des Affaires sociales a rejeté nos amendements », a précisé la sénatrice de Seine-Saint-Denis.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Illustration vue sur Moissac au Coeur

Publié dans France, PCF, POLITIQUE, SANTE, Senat | Pas de Commentaire »

Les « idées-chocs » de l’Institut Montaigne pour casser les services publics et le modèle social français

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2012

 

Austérité :

l’Institut Montaigne veut saigner les dépenses publiques

 

Les par S.G.

L’Institut Montaigne prend au mot François

Hollande. Ce think tank maître à menser

du Medef et de l’UMP détaille dans un rapport

ses recettes pour trouver le 50 milliards

d’euros d’économie que le président

de la République s’est fixé pour objectif

de trouver dans les dépenses publiques

durant son quinquennat.

A l’en croire, l‘institut Montaigne, créé par l’ex-patron d’AXA, Claude Bébéar, aurait trouvé la martingale.

Les économies pointées préserveraient « la qualité de notre service public et de nos prestations sociales ».

Dans le détail révélé par Challenges ce jeudi matin, il s’agit d’un grand soir libéral contre les services publics

et la casse du modèle social français déjà rudement mis à mal par dix ans de droite au pouvoir.

 

  • Régime très sec pour les fonctionnaires : 9 milliards d’euros d’économie

 

Suppression de 300.000 postes de fonctionnaires : élargissement aux collectivités locales et aux hôpitaux

publics de la règle du non remplacement d’un fonctionnaire en départ à la retraite sur deux, en cours

lors du quinquennat de Sarkozy

Fin des 35 heures pour une semaine à 37,5 heures pour tous les fonctionnaires, afin de pallier les manques

d’effectifs et accroître la productivité

 

  • Coupes dans les indemnisations chômage : 4,5 milliards d’euros

 

Fin de l’allocation fixe versée aux chômeurs pendant vingt-quatre mois. L’Institut trouve qu’elle n’incite pas

à la recherche d’emploi

Retour au système d’indemnisation dégressif  en vigueur entre 1992 et 2001: -25% au bout de 6 mois,

-50% par an ensuite

Conservation de l’allocation minimale de 850 euros par mois, dernier filet social

Révision totale du statut des intermittents : hausse de 50% des cotisations, baisse de 20% des prestations.

Pas de retouche du montant maximal de l’indemnité (6.161 euros net par mois), le plafond le plus favorable

en Europe, très favorable aux gros salaires.

 

 

  • Coupes dans les remboursements maladie : 10 à 15 milliards d’euros

 

Révision complète des remboursements des soins

Pour les affections de longue durée, création d’un seuil au-dessus duquel les dépenses sont entièrement

prises en charge

Changement de la rémunération des médecins

Mise en place de niveaux de remboursement en fonction du niveau de vie

Promotion des médicaments génériques et limitation des dépenses liées aux arrêts maladie ou

aux transports sanitaires

 

  • Aides au logement corrigées : 9 milliards d’euros

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Austerite, Chomage, ECONOMIE, Fonction publique, France, Logement, POLITIQUE, SANTE, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, UMP | Pas de Commentaire »

Le ras-le-bol des peuples d’Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2012

 

Ce jeudi dans l’Humanité :

le ras-le-bol des peuples d’Europe

 

Le ras-le-bol des peuples d'Europe dans Austerite huma1511

Cent trente défilés en France, manifestation historique

au Portugal, grève massive en Espagne, la journée

d’action coordonnée dans toute l’Europe hier a fait

entendre un puissant refus des politiques antisociales.

Retrouvez nos reportages et paroles de manifestants.

Et l’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin : Mais regardez donc !

 

Contre la lente agonie des avenirs communs, contre l’atomisation

sociale qui ruine et désenchante tout un continent, contre

le libéralisme monétisé (en euros) sur toutes les activités humaines,

contre le déclassement et l’anéantissement progressif

de l’être-ensemble européen, les peuples se sont donc levés, hier,

dans 23 pays, à l’appel de la Confédération européenne des syndicats.

Le « non à l’austérité » a résonné dans toutes les langues et son écho

grandissant et grondant, de l’Espagne au Portugal, de l’Allemagne à

l’Italie, de la Grèce à la France, a réjoui tous ceux qui savent que, sans des mobilisations d’ampleur,

nous n’imposerons pas à nos gouvernants le retour à la raison. Chaque jour, les signes de résistances convergentes

montrent que les peuples refusent leur propre mise en concurrence. Les grèves générales coordonnées en Espagne

et au Portugal, points d’orgue de la journée, n’étaient-elles pas, d’ailleurs, le meilleur exemple pour passer

de la résistance à l’offensive ?

Mais regardez donc, dirigeants européens, et prenez la mesure de ce qui s’est passé hier : un moment de l’histoire

sociale des peuples ! Oui, les syndicats se sont mis d’accord, dans tous les pays européens, pour dénoncer ensemble

les politiques de choc austéritaire, dans un même mouvement et le même jour. L’acte, aussi puissant que symbolique,

jette des passerelles désormais visibles pour atteindre d’autres horizons afin d’être entendus par ceux qui nous mènent

tout droit dans le mur.

Voici les cris des Portugais : « Ils ont privatisé l’eau, ils nationalisent la faim ! »

Frémissons devant ces paroles d’Espagnols : « L’austérité est une histoire sans fin qui donne faim ! »

Le cercle vicieux de l’austérité conduit au pire. Réduire aveuglément les budgets, partout, provoque moins d’activité, donc

plus de chômage, plus de misères, plus de paupérisation, donc moins de salaires, moins d’impôts, moins de croissance…

La preuve par l’absurde ? Nous avons appris hier que l’économie grecque, en récession depuis bientôt six ans et soumise

par l’UE et le FMI à une saignée sans précédent, s’était enfoncée un peu plus dans la dépression au troisième trimestre.

L’activité a chuté de 7,2 %, contre 6,3 % au trimestre précédent. L’horreur sociale grecque tient en un chiffre :

depuis 2009, le PIB a chuté de 20 %. Cette « grande dépression » a mis au chômage plus d’un actif sur quatre.

Le vampirisme des financiers s’abat depuis sur le Portugal et l’Espagne. Comment ne pas comprendre que tout cela va

mal finir ?

Une question brûle les lèvres : la France prend-elle le même chemin ?

[Lire la suite]

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, FMI "affameur des peuples", l'Humanité, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, Syndicats, Union europeenne | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy