• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 28 octobre 2012

Subir les mots du capitalisme financier

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2012

 

Subir les mots du capitalisme financier  dans IDEES - DEBATS - PHILO 258746-324521Par Bernard Gensane

Comme disait Umberto Eco, les humains ont inventé le langage

pour dire ce qui n’est pas là. Quand je susurre au téléphone à

quelqu’un : « je pense à toi », le seul mot qui renvoie à une réalité

vraie, c’est « je ». En effet, rien ne dit qu’à ce moment précis

je « pense », ni que je pense à « toi ». À partir de là, tout est

possible : un arriviste raciste allemand peut se qualifier de socialiste

alors qu’il est le pantin des banques et des grands conglomérats

de son pays. Un général très étoilé peut montrer au monde entier

une capsule de « poison mortel » alors qu’il tient dans la main

de la poudre de perlimpinpin. Et puis un surdoué de l’écriture peut aussi nous raconter l’histoire

d’un pauvre type qui « dort » dans un « val ».

Le langage se nourrit d’expressions toute faites, d’expressions qui figent ou orientent la pensée et font

des locuteurs des handicapés conceptuels : « forces vives », « opinion publique », « insécurité »,

« fracture sociale ». Boudieu disait qu’elles étaient « sémantiquement à peu près indéterminées,

banalisées et polies par l’usure d’un long usage automatique, qui fonctionne comme des formules magiques. »

En 2009, une équipe d’universitaires a mis au point un Lexique Usuel Critique de l’Idéologie Dominante

Économique et Sociale pour l’Institut d’histoire sociale de la CGT dans lequel elle analysait les mots et

expressions forgés ou détournés par les idéologues et les politiques au service de la finance et des entreprises

multinationales. Je reprends ici quelques exemples de mots qui nomment les maux.

Il faut s’« adapter ». C’est en 1964 que l’économiste François Perroux a élargi l’emploi de ce terme aux différentes

composantes de l’activité économique qui ne fonctionnent bien que dans « l’adéquation aux besoins de tout en

constante évolution. » Certains syndicats, comme la CFDT, se sont adaptés à cette adaptation : « le monde change,

changeons le syndicalisme », proclamait la grande centrale. Tandis que ceux qui persistaient à expliquer l’histoire

de l’humanité par le biais de la lutte des classes devenaient des dinosaures qui disparaîtraient au profit de ceux

qui acceptaient le capitalisme, la flexibilité (et sa forme plus douce, plus scandinave de « flexicurité ») etc.

Ces dinosaures étaient bien sûr « archaïques ». La compromission de Bad-Godesberg de 1959 leur faisait horreur

parce qu’ils s’accrochaient à des concepts tabous comme les classes sociales ou l’exploitation.

En serviteurs zélés du patronat français, les idiots utiles réclament jusqu’à plus soif la disparition des « charges »

sociales (feignant en fait d’oublier qu’il s’agit de « cotisations », donc de salaire différé). Ce qui « charge »

(du bas latin caricare) est un fardeau. Accoler l’adjectif « social » à ce mot, c’est évidemment remettre en cause

la sécurité du même nom. Mais comme cela fait exactement trente ans que les responsables patronaux expliquent

que les entreprises sont « exsangues », il est impératif que les charges baissent toujours plus.

Pour faire admettre cette aberration, il faut « communiquer ». La différence entre la communication et l’information

est simple : lorsque j’informe, je m’adresse à toi, pour toi ; lorsque je communique, je m’adresse à moi, ma parole

ne renvoie qu’à moi. Prosaïquement, faire de la com’, c’est déverser sa propagande, mieux, faire de la « pédagogie ».

Disons : mentir. Autre détournement scandaleux car dans « pédagogie » il y a pais, enfant. Ce qui revient à dire

que l’on prend le receveur de l’acte de parole pour un enfant.

[Lire la suite]

 

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO | Pas de Commentaire »

Congrès PS de Toulouse : les Sanofi en tête de cortège réclament le changement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2012

 

Congrès PS de Toulouse :

les Sanofi en tête de cortège réclament le changement

 

Congrès PS de Toulouse :  les Sanofi en tête de cortège réclament le changement  dans CFDT inesben-0690_0_0-300x150

Des centaines de salariés, syndicats et politiques de gauche

ont manifesté devant le congrès du PS, à Toulouse.

« Le changement, c’est pour quand ? » demandait la banderole

de tête.

 

A Toulouse, en marge du congrès du parti socialiste où se trouvent de nombreux ministres dont Jean-Marc

Ayrault, près de 1200 manifestants ont défilé pour demander au gouvernement socialiste :

« Le changement c’est pour quand ? ». C’était en tout cas la question posée par la banderole de tête tenue

à la fois par des syndicalistes de la CGT, de la FSU et de SUD et par des militants politiques du Front de Gauche

ainsi que du NPA ou d’Attac.

4861536-7255023-300x219 Sanofi dans CGT

L’intersyndicale (CFDT-SUD-CGC-CGT-FO) de Sanofi était en tête

du cortège avec près de 300 des salariés du laboratoire pharmaceutique

qui luttent depuis juillet contre la menace d’une fermeture

de leur établissement toulousain. Les mots d’ordre y étaient plus

syndicaux, même si on voyait une pancarte :

« Montebourg assume ton ministère! ».

 

Plusieurs dizaines de salariés de France3 Midi-Pyrénées s’étaient joint au défilé pour dénoncer un plan

d’économies qu’ils jugent suicidaire. « Sauvons les régions » et « France 3 plus loin de chez vous », clamaient

leurs banderoles.

Le gros du reste de la manifestation était composé de militants du Front de gauche –membres du Parti de Gauche

ou gauche unitaire. Pendant ce temps une délégation du parti communiste français,  conduite par la présidente

du groupe CRC au Sénat Eliane Assassi, remettait une lettre de Pierre Laurent au nouveau secrétaire national

des socialistes, Harlem Désir.

Les manifestants ont défilé en ville dans un quartier proche du Parc des expositions où le congrès socialiste

se déroule en présence de nombreux ministres, mais ils n’ont pas tenté de s’en approcher trop près.

Lire également :

Congrès PS : Emmanuel Maurel veut « mettre tous les débats sur la table »

humanitefr Toulouse dans FO le 27 Octobre 2012

Vidéo France3 Midi-Pyrénées

Publié dans CFDT, CGT, FO, France, FSU, Luttes, POLITIQUE, PS, Solidaires, Sud, Syndicats | Pas de Commentaire »

Congrès ??????

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2012

Congrès ?????? dans Humour ps

Vu sur  Moissac Au Coeur

Publié dans Humour, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy