« J’ai mon Sarkozy »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2012

 

Comment se construit la popularité de Manuel Valls

Entretien avec Éric Fassin 

 

par Sophie Courval| 22 octobre 2012

Pourquoi Manuel Valls a tellement la cote ?

Pas vraiment une affaire de charisme.

Analyse percutante de Eric Fassin, sociologue.

 

Regards.fr. À l’instar de Nicolas Sarkozy, le nouveau ministre de l’Intérieur

Manuel Valls est omniprésent dans la presse. Comment expliquez-vous

cette capacité à monopoliser l’agenda médiatique ?

 

Éric Fassin. À mon sens, on aurait tort d’expliquer le phénomène Valls par la personne de Valls. C’est tomber dans un piège politique.

En effet, la place qu’occupe le ministre de l’Intérieur lui est donnée, déléguée davantage que concédée. Non seulement parce qu’il est

nommé par le premier ministre et le président de la République, bien sûr, mais aussi parce qu’il ne pourrait pas occuper cet espace sans

leur aval. Qui peut croire sérieusement que le ministre de l’Intérieur irait contre les décisions de Jean-Marc Ayrault ou les engagements

de François Hollande, qu’il s’agisse de l’abandon des récépissés lors des contrôles policiers, ou du refus d’ouvrir, pour les élections locales,

le droit de vote aux étrangers non-communautaires, s’il n’était pas mandaté pour le faire ? La preuve : il n’est pas rappelé à l’ordre !

Au lieu de voir dans cette hypermédiatisation un effet de la personnalité de Manuel Valls, il convient donc d’y voir un choix stratégique

du président, une mise en scène du premier ministre. Il est là pour attirer l’attention.

 

[Lire la suite sur regards.fr]

rubon614-3eec1-b1483 dans POLITIQUE

 

Une Réponse à “« J’ai mon Sarkozy »”

  1. fred dit :

    C’EST VRAI QUE CA A L4AIR PERCUTANT!

Répondre à fred Annuler la réponse.

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy