• Accueil
  • > Belgique
  • > Élections communales belges : Percée du Parti du Travail de Belgique

Élections communales belges : Percée du Parti du Travail de Belgique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 octobre 2012

 

Bien des journalistes se sont « rués » sur les scores élevés du N-VA, parti flamand aux relents fascistes,

plus rares sont ceux qui ont montré qu’en Belgique aussi la gauche radicale avait progressé.

La percée du PTB+ en fait désormais la « force émergente à gauche dans toute la Belgique »

 

Percée du PTB+ : 52 élus dans tout le pays

 

Élections communales belges : Percée du Parti du Travail de Belgique  dans Belgique ptb-Par David Pestieau

Le PTB+ a obtenu, du sud au nord du pays, un total de 31 conseillers communaux,

17 élus de districts (à Anvers) et 4 conseillers provinciaux. Il devient ainsi la force

émergente à gauche dans toute la Belgique. Flash-back sur cette victoire.

« Lors de notre congrès du renouveau en 2008, nous avions pointé les élections

communales de 2012 comme objectif pour avoir nos premiers élus dans trois grandes villes :

Anvers, Liège et Bruxelles (Molenbeek). Pour nous, ces villes devaient servir comme locomotives pour ensuite

construire et s’élargir ailleurs, rappelle Peter Mertens, président national du PTB. Et nous avons réussi notre pari

dans ces trois villes au-delà de nos attentes.

Nous entrons au conseil communal d’Anvers, non pas avec un élu mais quatre et nous obtenons 17 conseillers

de districts pour construire une belle alternative de gauche, une opposition combative. Nous faisons aussi notre

entrée à Liège-ville, avec deux élus. Et nous devenons le deuxième parti à Seraing et Herstal. Avec 12 élus dans

l’agglomération liégeoise, nous commençons à peser sur l’échiquier politique. A Bruxelles, non seulement

nous obtenons notre premier élu à Molenbeek mais nous arrachons aussi un élu à Schaerbeek, la deuxième plus

grande commune de la capitale. »

« Mais les locomotives ont déjà commencé à entraîner d’autres grandes villes dans leur sillage, au Sud comme

au Nord du pays, souligne le président du PTB. Dans le Hainaut, nous sommes désormais présents au conseil

communal des trois plus grandes villes : à Charleroi, à Mons et à La Louvière.

 

[Lire la suite sur ptb.be]

 

Une Réponse à “Élections communales belges : Percée du Parti du Travail de Belgique”

  1. Nicole Dacosse - Vandesmael dit :

    Bravo les Belges ! Moi qui le suis au 3/4 , je m’en félicite et souhaite que le 1/4 restant se mobilise davantage pour avoir des succès électoraux REELS!!!

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy